Rechercher

C'est parti pour 2024 ! Le Top 10 des événements sportifs féminins

Tour de France Femmes
Avant même qu'elle commence, on nous avait déjà vendu une année 2024 à placer sous le signe du sport. Et ça se tient ! Bien au-delà des Jeux Olympiques et Paralympiques, d'autres compet' un poil moins populaires (et encore !) nous promettent une année ÀBLOCK!

Par Alexandre Hozé

Publié le 02 janvier 2024 à 12h42, mis à jour le 29 avril 2024 à 17h52

  • Les Championnats du Monde de Natation 

Nous aurions dû les retrouver en 2023, finalement, les championnats du monde de natation ouvriront les hostilités sportives de 2024 ! Les torpilles bleues avaient tout explosé lors des derniers championnats d’Europe à Rome. Cette fois, la tâche s’annonce encore plus ardue à Doha du 2 au 18 février. Mais on a confiance en notre équipe de France ! Nos relais sont toujours parmi les meilleurs au monde et nos nageuses comptent bien surfer sur cette vague en individuel !

Marie Wattel, Charlotte Bonnet, Analia Pigrée… Médaillées à l’Euro 2022, l’objectif est clair pour ces filles : reprendre la pêche à la médaille ! Et on n’oublie pas le reste du groupe France qui ne va pas s’en laisser conter. Les Françaises vont mouiller le maillot car c’est l’occasion de marquer les esprits avant un été olympique. C’est l’heure de la plonge !

En 2024, Charlotte Bonnet compte bien poursuivre sur son excellente dynamique…

  • Les Championnats du Monde de Biathlon 

Profitons tout de même un peu de l’hiver et de ses bien nommés sports d’hiver ! Pas de championnats du monde de ski alpin cette fois, mais de biathlon. Sur le parcours de Nove Mesto, en République Tchèque, les meilleurs biathlètes de la planète ont rendez-vous du 7 au 18 février. Et entre les relais, la poursuite ou la mass start, il y aura de l’animation et on l’espère, des Françaises et Français au premier rang. C’est le cas actuellement au classement de la Coupe du Monde 2023-2024, alors on persévère !

Justine Braisez-Bouchet ne lâche pas la première place, tandis que Julia Simon est aux portes du top 5. Mais au départ de ces championnats, tout le monde a sa chance ! Et le groupe France l’a prouvé à maintes reprises : la pression de la compet’, ça peut transcender. On en attend une fois de plus la démonstration… 

Pour ces mondiaux, Julia Simon vise une breloque.

  • Les Championnats du Monde de Patinage Artistique 

Du 18 au 24 mars, c’est au Canada, à Montréal, que les meilleurs patineurs et patineuses artistiques vont se disputer les breloques à disposition. Une compétition de patinage qui, comme à son habitude, promet grâce et challenge, le tout, on l’espère, avec nos tricolores en bonne situation.

Léa Serna veut briller en individuel, tandis que Camille Kovalev, Loica Demougeot et Evgeniia Lopareva tenteront leur chance avec leurs coéquipiers bien décidés eux aussi à dompter la glace. Alors on affute ses patins et on se prépare à danser ! 

Léa Serna, triple championne de France de patinage artistique.

  • Le Tournoi des Six Nations 

Concernant le ballon ovale, 2023 garde un goût d’inachevé… Entre l’élimination des messieurs en quarts de finale de « leur » Coupe du Monde et une énième deuxième place des dames au Tournoi des Six Nations derrière leurs meilleures ennemies anglaises, ça pique un peu !

Mais on veut croire que 2024 viendra booster la machine. Nos Bleues sont toujours aussi fortes et continuent de progresser, donc on y croit ! Il manquait seulement cinq petits points en 2023, qu’est-ce que c’est ? Rien du tout ! Alors, du 23 mars au 27 avril, c’est mission Grand Chelem pour nos Françaises !

Et la « finale » de ce Tournoi de rugby semble déjà annoncée… Pour clôturer la compétition, notre XV de France recevra les Anglaises pour (on parie ?) un dénouement heureux. 

©France Rugby

  • Roland-Garros 

Le rendez-vous incontournable de tous les amateurs parisiens de la petite balle jaune. Comme à leur habitude, les meilleures joueuses de tennis de la planète ont rendez-vous Porte d’Auteuil pour en découdre sur terre battue. Mais cette édition 2024 a un parfum encore plus prononcé que d’habitude… Comme une odeur olympique…

Si briller lors de ce tournoi mythique du Grand Chelem ne leur suffit pas, les joueuses auront aussi l’occasion de s’offrir une répétition générale, de prendre leurs marques à quelques semaines des Jeux Olympiques.

Du 20 mai au 9 juin, c’est spectacle garanti sur les courts de Roland-Garros ! Et on espère que les Françaises (et les Français aussi !) connaîtront un sort plus favorable que lors de la dernière édition 

Quelqu’un arrivera-t-il à stopper Iga Swiatek ?

  • Les Championnats d’Europe d’Athlétisme 

Voilà une répétition générale plus que bienvenue pour l’athlétisme français… Après la désillusion des derniers championnats du monde, l’échéance des Jeux Olympiques s’annonce comme un couperet. Mais quoi de mieux que des championnats d’Europe pour se préparer au combat olympique ? Du 7 au 12 juin, à Rome, ce sera l’occasion de faire le plein de confiance pour notre groupe France. Et on veut y croire !

Entre des cadres expérimentés et une jeunesse fringante, il n’y a plus qu’à espérer que la mayonnaise prenne. On est derrière vous les Bleus ! 

Alice Finot fait partie des favorites sur 3000 mètres steeple pour remporter l’or européen.

  • Les Jeux Olympiques 

Depuis le temps qu’on en parle… On commence à taper du pied d’impatience ! Les Jeux Olympiques de Paris 2024, c’est pour cet été ! Le spectacle s’annonce grandiose entre le 28 juillet et le 11 août…

Entre un athlétisme français en quête de rédemption, des sports collectifs qui espèrent faire aussi bien qu’à Tokyo, des nageurs et nageuses qui partent à la pêche à la médaille ou encore de nouvelles disciplines qui veulent profiter de l’exposition, le programme vend du rêve ! Plus de 10 000 athlètes, 4 milliards de téléspectateurs à travers le monde… Les chiffres donnent le tournis.

Désormais, on n’a qu’une seule hâte… Que la fête commence ! 

Mélina Robert-Michon va participer à ses septièmes Jeux Olympiques…©FFA

  • Le Tour de France Femmes 

L’enchaînement promet d’être sportif… Dès les Jeux Olympiques achevés, tout le monde en selle ! Le 12 août, la Grande Boucle féminine s’élance de Rotterdam. Après une édition 2023 au scénario hitchcockien, on en veut toujours plus pour 2024.

Les reine du cyclisme néerlandais, Demi Vollering et Annemiek Van Vleuten, resteront-elles intouchables ? Lotte Kopecky confirmera-t-elle sa magnifique performance de l’an passé ? Juliette Labous et Cédrine Kerbaol continueront-elles leur ascension vers les hauteurs du classement ? Toutes ces questions trouveront réponses le 18 août, au sommet du mythique Alpe d’Huez. 

©A.S.O. Charly Lopez

  • Les Jeux Paralympiques 

Si les JO se termineront le 11 août, la fête ne s’arrêtera pas pour autant à Paris… Le 28 août, ce sont les Jeux Paralympiques qui prendront la suite, et ce jusqu’au 8 septembre. Onze jours de compétition acharnée entre 4400 athlètes du handisport on ne peut plus courageux et inspirants.

Au programme : 549 épreuves, 549 chances de repartir de la Ville Lumière avec l’or paralympique autour du cou… On attend l’équipe de France au top, afin que la fête dure vraiment tout l’été ! 

Mandy François-Elie compte bien briller sur la piste parisienne lors des Jeux Paralympiques.

  • Les Championnats d’Europe de Handball 

C’est vrai qu’après les Jeux Olympiques, ces championnats d’Europe de handball semblent en quelque sorte secondaires pour l’équipe de France. Mais, déjà, ça reste un trophée. Et on sait que nos Bleues apprécient particulièrement ça. Deuxième point très intéressant concernant cet Euro, cela devrait être la première compétition de l’ère post Olivier Krumbholz. De quoi attiser la curiosité !

Et si on pouvait finir 2024 sur une note aussi positive que 2023, on ne dirait pas non… 

©Ligue Féminine de Handball

Ouverture Tour de France Femmes avec Zwift 2023 ©Thomas Meheux/A.S.O

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Football

Une mère, une fille et des sports dits « de mecs »

Le Podcast signé Aïda Touihri ,« Tu seras une femme », qui explore la féminité sous l’angle de la transmission familiale, propose dans cet épisode à deux voix de revenir sur une histoire sportive générationnelle, celle d’une mère footballeuse et de sa fille rugbywoman. Et c’est à écouter (aussi) sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Eileen Gu

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une motarde sur-vitaminée, une skieuse qui part en freestyle (Eileen Gu sur notre photo), une marathonienne qui se raconte ou encore un podcast qui s’invite dans les cours de récré, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! À vos tablettes !

Lire plus »
Stacey Allaster

Stacey Allaster, la nouvelle boss de choc de l’US Open

Elle est la première femme à prendre les rênes du tournoi américain. Responsable de la Fédération américaine de tennis, la Canadienne ajoute ainsi une ligne prestigieuse à son CV. Elle préside désormais aux destinés de l’US Open tout en conservant ses prérogatives au sein de la fédé. Portrait.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner