Rechercher

Ma fille veut faire de la boxe ou du rugby, ça va l’abîmer, non ? 

Kids
On l’a toujours dit à notre petite Louison : tu peux tout faire comme les garçons ! Mais, franchement, les sports de contact, c'est hyper violent, quand-même ! Relax, ÀBLOCK! t’explique pourquoi, ces disciplines-là, c’est ok aussi pour les filles.

Par Clotilde Boudet

Publié le 28 mai 2024 à 20h16

Tas beau vouloir très fort détruire le patriarcat, quand ta fille ta annoncé : « Je veux faire du rugby », tas pas pu tempêcher d’être inquièteChez ABLOCK!, on vous a déjà expliqué que lesport est fondamentalement mixte, mais on comprend évidemment toutes les mamans qui angoissent dimaginer leur fille adorée au milieu dune mêlée.

Zoomons du côté des sports de contact pour voir si, oui ou non, votre petite risque de finir toute cabossée. 

Manae Feleu, joueuse au FC Grenoble et dans le XV de France féminin, nous l’a confié : « Quand je dis que je joue au rugby, on me répond que cest un sport de brutes. ». Le ballon ovale, une discipline trop violente ? Dans le doute, quand votre fille vous a parlé d’y jouer, vous lui avez demandé : « Y’a pas un autre sport qui te plairait ? » Sa réponse a été sans appel : « la boxe ! ». Apparemment, votre petiote veut prendre des coups…

Mais ça n’est pas si grave, si ? On vous rappelle que les femmes jouent au rugby depuis les années 1960 et qu’en France, le nombre de licenciées est en hausse constante depuis le début des années 2000. Selon la Fédération française de rugby (FFR), en 2023, elles étaient 32 445 à pratiquer ce sport dans l’hexagone.  

©Shutterstock

À priori, si les Françaises apprécient tant le rugby, on peut supposer que ça n’est pas un sport si violent que ça… Du moins, quon ne risque pas d’être défigurée en le pratiquant. D’ailleurs, la fédé a officialisé le « Baby Rugby » en 2020. Dans certains clubs, il existe maintenant la catégorie « M6 » (moins de 6 ans). Si des bambins peuvent jouer au rugby, pourquoi pas les filles ?

Le même raisonnement est d’ailleurs applicable à la boxe. En France, entre 2012 et 2023, le nombre de boxeuses licenciées est passé de 8 400 à 17 000 ! Peut-être que les Françaises sont juste devenues maso… mais on a du mal à y croire.  

Alors d’où vient ce blocage ? Pourquoi j’ai peur que ma fille fasse de la boxe ou du rugby ? C’est simplement parce que ces disciplines, longtemps jugées 100 % masculines, sont des sports « de contact ». On a un ou une adversaire et on sait qu’on va devoir s’y frotter. En 1989, quand la Fédération Française de rugby s’ouvre enfin aux femmes, son président de l’époque Albert Ferrasse avait déclaré : « Moi aussi, je croyais le rugby trop dangereux pour les femmes. Mais on se fait des idées fausses parfois ».

Exemple d’idées fausses : La boxe, ce sont deux costauds qui s’envoient des coups-de-poing dans le nez. Le rugby, ce sont des armoires à glace lancées à vive allure les unes contre les autres. Les filles sont plus fragiles que les garçons. Carton rouge ! On vous garantit que ces deux sports sont bien plus intéressants que la seule violence dont on les taxe.

Et on vous invite à vous promener sur ABLOCK! pour réaliser que les filles peuvent vraiment faire tout comme les garçons ! 

©Shutterstock

Une pratique adaptée pour les plus jeunes 

Le rugby est un sport d’équipe reconnu pour ses valeurs. « Un sport de brutes joué par des gentlemen » dit-on. Et la boxe ? Elle permet à des milliers de femmes de (re)prendre confiance en elles. En 2021, la sextuple championne du monde Maïva Hamadouche portait d’ailleurs un projet de cours de boxe pour les victimes de violences conjugales. Des cours de ce genre-là, il en existe dans plusieurs villes de France.

Vous allez nous dire, « Super, mais les jeunes dans tout ça ? ». Il faut savoir que la pratique des sports dits « de contact » est très différente d’un âge à l’autre. Pour les jeunes enfants, aucun risque de blessures, juste le plaisir d’apprendre et de se défouler. Le RUCby Reims, un club de rugby rémois, l’explique très bien sur son site internet. « De 5 à 7 ans, lobjectif est de lui apprendre les règles du rugby, lhabituer au jeu à plusieurs (…) Ici donc, pas de mêlée, de touche ou de plaquage, mais une introduction à lesprit d’équipe et aux fondamentaux du rugby.» Les rugbymen et rugbywomen en herbe travaillent donc leur motricité tout en apprenant à canaliser leur énergie, à ne pas avoir peur des chutes, à respecter les autres… Bref, tout pour en faire des enfants bien dans leurs baskets ! 

Quant à la boxe pratiquée par des bambins, elle est dite « éducative ». Dès 6 ans, les enfants peuvent enfiler des gants pour apprendre en s’amusant. Anthony Bartkowski, directeur exécutif de USA Boxing, l’affirme : « Les compétences et les traits de caractère que les jeunes boxeurs acquièrent grâce à leur participation les aident à se préparer à la vie sur et en dehors du ring et à relever les défis de la vie. » Alors bien sûr, les œils au beurre noir, les fractures et les commotions sont une réalité des sports de contact… Mais si l’on veut protéger son enfant de la moindre blessure, il faut carrément l’enfermer !

La règle quand on met notre ado ou notre bambin à un sport, c’est qu’il en ait envie. Ensuite, on trouve une structure sérieuse avec un bon encadrement et une pratique adaptée à son âge. Pour le reste ? On fait confiance à Louison, on soigne ses petits bobos avec amour et on va la soutenir… sur un terrain comme sur un ring.  

Ouverture ©Shutterstock

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Un Sacré-Coeur pour un trail à pleins poumons

Un Sacré-Coeur pour un trail à pleins poumons

Le 2 octobre, la foule de touristes sera remplacée par des sportifs tout en jambes sur la butte Montmartre et autour du Sacré-Cœur. La troisième édition de l’Urban Trail de la Fondation du Souffle accueillera 1000 volontaires, le tout pour la bonne cause. C’est déjà l’heure de s’inscrire !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
La question qui tue

En sport, la récup, c’est obligé ?

On les adore ces séances où on pète la forme, où tous les exercices nous semblent easy, où on se dépasse en mode “même pas mal“. Forcément, ça donne envie de recommencer. Vite, trop vite. Et c’est là que la récupération joue son rôle. Pas convaincu ? Lis plutôt la réponse de notre coach, Nathalie Servais !

Lire plus »
MMA Grand Prix

Le MMA ouvre ses cages

En réel ou en virtuel, voici THE soirée inédite de sports de combat ! Le MMA Grand Prix lance sa 3e édition en présence de public et en live, ce jeudi. Devant l’écran ou dans les tribunes, à vos gants !

Lire plus »
Adjudante Virginie V. : « Le sport, ce n’est pas loin d’être ma vie. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course en haute altitude, des JO au garde à vous, un spécialiste du baseball, une adjudante championne de cross-country (Virginie sur notre photo) et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Faites place !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner