25 juillet 2015Wu Minxia et Shi Tingmao remportent l’or mondial en plongeon synchronisé à 3 mètres

25 juillet 2015, les Chinoises Wu Minxia et Shi Tingmao remportent l’or mondial en plongeon synchronisé à 3m
La Chine brille de mille feux sur les plongeoirs des championnats du monde de natation de Kazan, en Russie. Ce 25 juillet 2015, la paire féminine du plongeon synchronisé à 3m composée de Wu Minxia et Shi Tingmao, fait honneur à sa réputation et se pare d’or. L’hégémonie chinoise sur la discipline continue.

Par Julie Begon

Publié le 24 juillet 2022 à 17h00

À Kazan, en Russie, les championnats du monde de natation battent leur plein. Les épreuves de plongeon ont commencé et régalent les spectateurs présents de figures spectaculaires. Ce vendredi 25 juillet, ce sont les Chinoises Wu Minxia et Shi Tingmao qui délivrent un plat de résistance 5 étoiles.

Les deux plongeuses, déjà championnes du monde en plongeon synchronisé à 3m à Barcelone en 2013, remportent facilement ce deuxième sacre avec 351,30 points.

Loin derrière, leurs poursuivantes canadiennes (319,47 pts) et australiennes (304,20 pts) se partagent le reste du podium.

Rien d’étonnant quand on connaît la qualité des deux athlètes de la paire chinoise. D’abord, Wu Minxia. Âgée de 29 ans pour ces mondiaux, elle a commencé le plongeon alors qu’elle avait à peine 6 ans. Son talent était indéniable et elle commence à gagner rapidement.

©FINA/YouTube

Wu Minxia arrive notamment à Kazan avec treize médailles mondiales, dont sept d’or ainsi que six récompenses olympiques dont quatre sacres. Sa réputation n’est plus à faire, elle est l’ultra favorite à 3m. Aujourd’hui, elle est même la plongeuse la plus titrée de tous les temps.

Alors, on se dit que sa partenaire Shi Tingmao n’est qu’une petite débutante qui a tout à apprendre de son aînée. Ce n’est pas complètement vrai. Plus jeune de cinq ans, elle arrive elle aussi en Russie avec quelques breloques en poche. Notamment deux titres mondiaux (avec Wu) en plongeon synchronisé à 3m.

Rien de surprenant alors à ce que ces deux monstres du plongeon ne s’imposent encore une fois. Pour être précis, on dirait plutôt : rien de surprenant à ce que la Chine s’impose.

Parce que, oui, c’est bien l’école chinoise de plongeon qui domine toutes les compétitions, et surtout celle de Kazan en 2015.

Sur les treize médailles disponibles en plongeon lors des championnats du monde en Russie, la Chine s’en est offerte dix. Elle a même raflé toutes les médailles d’or en plongeon synchronisé : hommes, femmes, mixtes, 1m et 3m. Tout.

Pas illogique que, l’année d’après, en 2016, pour les Jeux de Rio, Wu Minxia et Shi Tingmao continuent sur leur lancée.

Elles remporteront l’or olympique avant que Wu ne prenne sa retraite en décembre de la même année. Et comme un passage de flambeau, Shi remportera aussi la compétition à 3m en individuel.

Ça, c’est du travail d’équipe.

Ouverture ©FINA YouTube

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Euro de natation 2022, les Tricolores vont faire des vagues !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le récap’ historique du mois d’août, une cycliste pleine d’espoir, une championne dans les nuages, un Euro dans l’eau, une Coupe du Monde sur la vague, neuf championnats d’Europe en un, le retour sur les femmes et la natation et un trail pour transpirer, c’est sur ÀBLOCK! cette semaine. À lire on the rocks.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Pole Dance

La Pole Dance, des « putains » d’héroïnes à la barre

Entre sport-performance et sport-thérapeutique, la Pole Dance met la barre haut. Cette discipline sportive et artistique à l’aura sulfureuse sortie tout droit des clubs de strip-tease (mais pas que) n’a jamais été autant d’actualité, à l’ère où les femmes reprennent possession de leur histoire, de leurs voix et de leurs corps. Le docu Netflix, « Pole Dance, haut les corps ! » suit le parcours d’Américaines de tous âges, morphologies et origines, cherchant à retrouver confiance en elles grâce à cette danse au parfum de scandale. Un parcours de combattantes puissant qui fera écho dans le cœur et le corps de chaque femme.

Lire plus »
Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Elle n’a pas encore 20 ans mais déjà une détermination de fer. Angelina Favario, jeune pilote, n’a qu’une idée en tête : devenir pro et, pourquoi pas, évoluer, à l’avenir, en Formule 1. La Savoyarde, qui a fait ses gammes l’an passé en F4, sait qu’elle devra, pour cela, se battre tout au long du chemin contre adversaires et préjugés. Rencontre avec une demoiselle que rien ne peut freiner.

Lire plus »
Arno leray

Arno Leray

« Originaire de Bretagne, je suis directeur artistique/graphiste depuis 2004, avec 5 ans passés en agence de communication entre Paris

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner