19 août 1859La Grèce inaugure ses nouveaux Jeux Olympiques

19 août 1859 La Grèce inaugure ses nouveaux Jeux Olympiques
Les Jeux Olympiques modernes ont commencé à voir le jour quand le gouvernement grec a accepté la restauration de l’événement sportif sous la houlette d’un riche philanthrope. Les Jeux de l’Antiquité laisse alors la place à un “concours“ olympique. Une nouvelle ère commence !

Par Manon Gimet

Publié le 18 août 2021 à 19h00, mis à jour le 18 août 2021 à 19h02

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’origine grecque, les Jeux, organisés à Olympie, ont une longue histoire qui remonte à l’Antiquité. Une quinzaine de jours pendant laquelle le sport est à la fête. Mais l’événement doit vivre et évoluer avec son temps. Et le 19 août 1859 fut la première date de sa rénovation.

Ce jour-là, le gouvernement grec donne son accord pour faire revivre les Jeux Olympiques. Une modernisation qui doit faire de cette compétition celle qui dépasse, en performances et en festivités, toutes les autres. Le Graal pour les athlètes.

Si le gouvernement grec accepte le défi, c’est un seul homme qui est à l’origine de ce projet : Evángelos Záppas. Riche commerçant et philanthrope, il initie et finance ce tout nouveau programme sportif qui a pour ambition de faire renaître les Jeux Olympiques.

 

La statue d’Evángelos Záppas

Moins connu dans l’histoire des Jeux Olympiques modernes que Pierre de Coubertin qui reprendra, enrichira et pérennisera son œuvre au niveau international à partir de 1896, le Grec demeure un précurseur.

Toutefois, ses Jeux ne sont pas aussi aboutis que ceux organisés par Pierre de Coubertin, il s’agit plutôt de « concours olympiques » nationaux.

Ils portent d’ailleurs un nouveau nom : les Jeux de Záppas, et ont lieu entre octobre et novembre.

Lors de la première édition, en pleine rénovation, le stade panathénaïque ne peut pas recevoir son public. Ainsi, il est décidé que les jeux se feront sur la place Koumoundourou, anciennement appelée Loudovikou, à Athènes.

Les athlètes grecs participeront à des disciplines similaires à celles de l’Antiquité comme la course à pied, le lancer de javelot, de disque, le saut, l’escalade sur poteau et la lutte. Essentiellement, donc, des épreuves d’athlétisme.

Le commerçant grec finance l’organisation de ces jeux, mais aussi la construction d’infrastructures et quelques rénovations. Ainsi, Evángelos Záppas écrit une nouvelle page dans l’Histoire des Jeux Olympiques.

Il n’aura, hélas, guère le temps de voir plus d’une édition (il y en aura deux : en 1859 et en 1870) et lèguera, à sa mort en 1865, sa fortune au gouvernement grec pour poursuivre ce vaste chantier sportif.

Quatre ans plus tard, en 1869, le Parlement donnera son accord pour la construction d’un bâtiment dédié au sport à Athènes, le Zappéion, qui fut le premier édifice destiné aux Jeux Olympiques de l’époque moderne. Le Zappéion sera utilisé lors des Jeux Olympiques de 1896 et de 1906.

Mais Evángelos Záppas hante toujours les lieux du berceau des JO : son crâne est conservé dans un des murs du Zappéion…

Le Zappéion

C’était aussi un 19 août :

En 1954, aux États-Unis, le célèbre hebdomadaire sportif Sports Illustrated inaugure la publication de son premier numéro.

En 1986, la célèbre nageuse est-allemande Kristin Otto réalise un tout nouveau record du monde : 100m nage libre à 54,73s. Un exploit pour cette jeune nageuse alors âgée de 20 ans.

  • Rendez-vous demain pour Ça s’est passé un… 20 août

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Julie Pujols

ÀBLOCK! lance sa collection de livres !

L’année 2022 sera une année ÀBLOCK! Le média digital s’édite avec une collection de livres qui fait bouger les lignes, inspirante et différente. On commence avec la reine du fitness, la coach (pas en chocolat) Julie Pujols-Benoit (en photo) dès aujourd’hui. Puis, ce sera le tour de la danseuse rebelle et virevoltante Octavie Escure… Faisons les présentations !

Lire plus »
Lolo Jones, la course à la revanche olympique

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Du patinage version famille nombreuse, un geste sportif décrypté, une pionnière de la « ride », une obstinée olympique (Lolo Jones sur notre photo), une chronique bien sentie et une rencontre avec une pilote acharnée, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Tourbillons sur glace attendus à Rouen

Tourbillons sur glace attendus à Rouen

L’apéritif se poursuit avant de déguster les JO d’hiver de Pékin. Cette fois, c’est à Rouen qu’une compétition de glisse fait son show. Les 4 et 5 février, la French Cup de patinage artistique synchronisé aura lieu dans la patinoire Nathalie Péchalat. À vos lames, citoyens !

Lire plus »
Le service à la cuillère ? Cékoiça ?

Le service à la cuillère ? Cékoiça ?

On ne l’emploie pas en cuisine mais sur les cours de tennis. Les pros de la balle jaune connaissent bien ce coup qui n’est pas des plus nobles mais qui a ses adeptes. Pour les néophytes, l’expression peut paraître un rien obscure. Alors, c’est quoi, à votre avis, le service à la cuillère ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
Bgirl Kimie

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une activiste que rien n’arrête, une danseuse new gen’ (BGirl Kimie sur notre photo), une cycliste tout sauf ordinaire, un retour sur l’histoire du tennis féminin et une compétition pour monter sur ses grands chevaux, voici le récap de la première semaine 2022 sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Un petit échauffement avec les Jo d'hiver ?

Un petit échauffement avant les JO d’hiver ?

Quand le monde des sports de glisse a les yeux rivés sur les JO d’hiver de Pékin qui commencent le 4 février, une autre compétition s’annonce dans la station de l’Alpe d’Huez. Les Championnats du Monde Open de Ski Augmenté se dérouleront du 28 au 30 janvier. Un apéritif gourmand avant le plat de résistance olympique.

Lire plus »
Il était une fois le tennis…féminin

Il était une fois le tennis…féminin

Le 17 janvier, s’ouvre la première grande compétition de l’année, celle de l’Open d’Australie. L’occasion pour ÀBLOCK! de revenir sur l’épopée tennistique des femmes sur les courts. Ou comment les dames ont pu sortir des garden-party pour jouer de la raquette en compet’.

Lire plus »
Sur le Champ-de-Mars et au galop !

Sur le Champ-de-Mars et au galop !

Pendant trois jours, du 24 au 26 juin prochain, le gratin du milieu équestre sera présent à Paris, face à la tour Eiffel. La 8e édition du Longines Global Champions Tour-Longines Paris Eiffel Jumping, compétition de haut niveau, est très attendue.

Lire plus »
Myriam Nicole

Best-of 2021, la totale ÀBLOCK!

Avez-vous été ÀBLOCK! cette année ? Que s’est-il passé en 2021 dans nos colonnes ? Vous avez loupé quelque chose ? Attention, séance de rattrapage, voici donc le Best-of des Best-of de cette fin d’année. Enjoy !

Lire plus »
Bethanie Mattek-Sands

Best-of 2021, nos sportives ÀBLOCK!

Durant cette année, la deuxième depuis le lancement d’ÀBLOCK!, nos journalistes se sont penchées sur des sportives d’exception. Dans des portraits en profondeur (comme celui de la tenniswoman Bethanie Mattek-Sands sur notre photo), les parcours de ces championnes se révèlent et impressionnent. Retour sur les enquêtes ÀBLOCK! de l’année 2021.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Cléopatre Darleux

Cléopatre Darleux : « Le handball me donne l’impression d’être une wonderwoman ! »

Un rempart à toute épreuve. Cléopatre Darleux est une icône de l’équipe de France de handball et une gardienne de but multi-distinguée dans les compétitions internationales. La championne du monde 2017, épanouie et jeune maman, donne de la voix pour que les joueuses professionnelles soient soutenues dans leur projet perso autant que sportif. Un match qu’elle relève (encore) haut la main !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner