Rechercher

Il était une fois le patinage artistique…féminin

Il était une fois le patinage artistique…féminin
À l’heure où débutent les Championnats de France Élites des Sports de Glace à l'Aren'Ice de Cergy-Pontoise, ÀBLOCK! revient sur l’histoire, pas si féminine que ça, du patinage artistique. Le patinage dont les héroïnes d'antan ont malheureusement été oubliées. À vos patins !

Par Clotilde Boudet

Publié le 16 décembre 2021 à 13h37, mis à jour le 18 février 2024 à 12h24

Parce qu’il est associé au domaine des arts et que les athlètes d’aujourd’hui patinent en justaucorps à plumes et paillettes, on imagine à tort que le patinage artistique a toujours été ouvert aux femmes…

En fait, le patinage a d’abord été « pratique » : dès le XIIIe siècle en Hollande, on se déplace sur les rivières gelées grâce à des lames en os fixée sous les bottes.

Mais, rapidement, le patinage devient récréatif, puis sportif. Le tout premier club officiel a vu le jour à Edimbourg en 1742.

Dans les années 1860, le professeur de ballet Jackson Haines décide d’intégrer à la pratique des éléments de danse classique.

Le patinage artistique est né et conquiert le cœur des aristocrates européens !

Jackson Haines…©Wikimedia Commons

Les Français et Françaises bien né.e.s le pratiquent sur les canaux de Versailles ou sur les étangs de Gentilly… Le premier club français de patinage, « le Cercle des patineurs », voit le jour à Paris en 1865.

La fête des patins de 1865…

Une vingtaine d’années plus tard commencent les compétitions… dans lesquelles seuls des hommes patinent. Le sport gagne en popularité et la Fédération Internationale de Patinage – ou International Skating Union ((ISU) – est créée en 1892.

Les premiers championnats sont organisés dès 1896. Et s’il y a bien une patineuse que la domination des hommes sur ce sport n’a jamais effrayé, c’est Madge Syers !

En 1902, constatant qu’il n’existe, en fait, aucune règle officielle interdisant aux femmes de concourir, la britannique décide de s’inscrire aux championnats du monde. Seule femme en lice, elle se classe 2e !

Certes, sa prestation est acclamée par tous… Mais au fond, elle dérange. Utilisant l’excuse de jupes trop longues qui empêchent de bien juger les mouvements de jambes, les officiels interdisent pour de bon les femmes en compétition.

Heureusement, sous l’impulsion de la ISU, un championnat féminin est créé en 1905. Et c’est une certaine… Madge Syers qui remporte les deux premières éditions !

L’athlète marque un peu plus l’histoire du patinage artistique en devenant, en 1908, la première femme médaillée d’or olympique de cette discipline.

Pionnière inspirante, Madge Syers a pavé le chemin pour de nombreuses patineuses remarquables… Comme Sonja Henie. Avant de devenir star de cinéma à Hollywood, la norvégienne a cumulé les titres mondiaux : dix entre 1927 et 1936, et les titres olympiques : trois en 1928,1932 et 1936.

A ce jour, personne n’a réussi à battre ce record…

Sonja Henie aux Jeux olympiques d’hiver de 1936 à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne…©Wikimedia Commons

  • Les Championnats de France Élites se tiennent à l’Aren’Ice de Cergy-Pontoise du 16 au 18 décembre. Au programme, 8 disciplines des Sports de Glace : danse sur glace, patinage artistique, short-track, freestyle, Ice Cross, patinage artistique synchronisé, ballet sur glace et curling.
  • Pour certains athlètes présents à l’Aren’Ice, les Élites sont la dernière compétition qualificative pour les Championnats d’Europe, les Championnats du Monde et les Jeux Olympiques. L’occasion d’affiner leurs performances devant le public et le jury en vue de ces échéances majeures.

 

Ouverture Sonja Henie...©Bibliothèque de Boston/Leslie Jones

D'autres épisodes de "Il était une fois le sport... conjugué au fémininPatinage, ces filles qui ne laissent pas de glace"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Greta Andersen

Greta Andersen, la nageuse qui a failli se noyer aux JO

Elle a appris à nager sur le tard, ce qui ne l’a pas empêchée de marquer de son empreinte l’histoire de la natation mondiale. Greta Marie Andersen, bientôt 94 ans, a porté haut les couleurs du Danemark en bassins et en eau vive. Un parcours extraordinaire qui aurait pu connaître une issue dramatique lorsqu’elle manqua, de peu, se noyer lors des Jeux Olympiques de Londres, en 1948. Portrait d’une nageuse « à la coule ».

Lire plus »
Marie Loiseau

Marie Loiseau : « M’entraîner avec des filles m’a ouvert les yeux sur un autre univers. »

Ceinture noire de taekwondo, elle a découvert le MMA (Mixed Martial Arts) grâce à Tevi Say, pionnière française de la discipline. Une révélation pour Marie Loiseau, qui a choisi, depuis, de reprendre le flambeau. Combattante pro, elle milite pour ouvrir la pratique afin que les femmes se sentent, enfin, légitimes dans tous les sports. Rencontre avec une fille explosive qui s’apprête à disputer son premier combat en France à l’occasion du MMA Grand Prix.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner