Rechercher

Il était une fois le volley-ball… féminin

Il était une fois le volley-ball… féminin
C’est un sport vieux de 127 ans qui a mis du temps à se faire remarquer… Alors que les volleyeuses du Cannet Voléro viennent tout juste de remporter la Coupe de France, ÀBLOCK! revient sur l’histoire de la « mintonette » au féminin.

Par Clotilde Boudet

Publié le 13 avril 2022 à 12h51, mis à jour le 18 février 2024 à 12h22

Saviez-vous que le volley-ball a failli s’appeler la « mintonette » ? Créé en 1895 par un professeur d’éducation physique américain du nom de William G. Morgan, le volley a été pensé comme une alternative moins intense au basketball.

Ce nouveau sport collectif portera le nom de « mintonette » pendant un an, avant d’être rebaptisé « volley-ball » par un certain Alfred Halstead.

William G. Morgan, créateur du volley-ball…©Glenwood Cemetery

Cette discipline est, jusqu’au début des années 30, surtout considérée comme un sport de loisirs. D’ailleurs, la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) ne sera créée qu’en 1947, à Paris.

C’est sans doute cette reconnaissance tardive qui en a fait presque immédiatement un sport ouvert à tou·te·s.

La première session de la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) en 1947, à Paris…©IFVB

Trois ans se sont écoulées entre le premier championnat du monde masculin, créé en 1949, et son pendant féminin en 1952. Organisée à Moscou, la compétition a sacré, à domicile, les volleyeuses de l’équipe d’URSS.

©IFVB

Le volley devient sport olympique douze ans plus tard, à Tokyo. Les volleyeuses japonaises, surnommées les « Les sorcières de l’Orient » décrochent la médaille d’or. Une victoire qui mettra sur le devant de la scène une équipe au destin fascinant.

Exclusivement composée d’ouvrières, elle va devenir, à force d’entraînements acharnés, l’une des plus performantes de l’histoire du volley-ball féminin, avec un palmarès de 258 victoires.

Il faut dire que le pays du Soleil Levant est le deuxième, après les États-Unis, à avoir adopté le volley-ball. Le sport doit sa popularité au manga Les Attaquantes, publié dans le magazine Shūkan Margaret entre 1968 et 1970.

Ce « shōjo manga » (littéralement « bande dessinée pour fille » en japonais) suit la carrière d’une volleyeuse nommée Kozue Ayuhara. C’est d’ailleurs une œuvre pionnière dans l’univers du manga de sport.

Aujourd’hui, le volley-ball féminin compte de nombreuses icônes à travers le monde. Comme Tifanny Abreu, première femme trans à jouer dans la Superliga brésilienne de volley-ball féminin.

En France, la lumière a récemment été mise sur les joueuses du Cannet Voléro. Menées par leur capitaine Eva Yaneva, les sudistes ont remporté, le 2 avril dernier, la 2ᵉ Coupe de France de leur histoire.

La Bulgare Eva Yaneva qui, actuellement, joue comme réceptionneuse-attaquante pour l’équipe Volero Le Cannet.

Mais, même en 2022, dans certains pays, il ne fait pas bon être volleyeuse… En Turquie, « Les sultanes du filet », arrivées troisièmes au Championnat d’Europe l’année dernière, sont montrées du doigt par les conservateurs.

En cause ? Leur tenue de sport jugée « indécente » et l’homosexualité d’Ebrar Karakurt, une des joueuses phares de l’équipe. Qu’à cela ne tienne, les filles continuent de monter au filet… Et elles ont bien raison !

Les volleyeuses turques surnommées « Les Sultanes des filets »

Ouverture ©IFVB

D'autres épisodes de "Il était une fois le sport... conjugué au féminin"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manon Genest

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète d’exception et maman épanouie qui se confie sans langue de bois (Manon Genest sur notre photo), une cycliste qui se lance dans un défi fou, notre marathonienne préférée qui se frotte à la piste et notre rubrique Kids, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Hermine Bonvallet : « Dans le monde du surf, la première technique pour performer : savoir s’adapter »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une rideuse de l’extrême, une folle histoire olympique du passé, une nouvelle chronique de notre marathonienne préférée et une championne qui sort la raquette du placard, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Coralie Ducher à l'assaut du Danemark !

Coralie Ducher, l’ex-footeuse qui roule pour la bonne cause

Elle était footballeuse, maintenant elle pédale ! Du 6 au 13 juillet, l’ex-internationale Coralie Ducher se lancera dans un défi… à vélo. Six-cent-soixante kilomètres sur les routes danoises, pour le sport mais aussi pour aider les enfants malades à voir la vie en vert. Elle est ÀBLOCK! et, nous, on est fans !

Lire plus »
La question qui tue

Je veux faire du sport, mais les courbatures, c’est obligé ?

Y a des filles qui adoooorent les courbatures, parce que, disent-elles, plus ça fait mal, plus ça muscle. Mouais. Y en a d’autres pour qui c’est l’enfer et que ça dégoûte du sport. Si si. Mais, en vrai, les courbatures, ça fait partie du jeu ou bien… ? Réponse de notre coach, Nathalie Servais, qui sait de quoi elle parle (depuis le temps) !

Lire plus »
Femmes en montagne

La montagne, les femmes, tout un festival !

Devenir le premier festival français de films sur les femmes en montagne, c’est fait ! Et c’est l’association « On n’est pas que des collants » qui nous donne, pour sa deuxième édition, rendez-vous en novembre, à Annecy, pour des soirées ciné au plus haut des sommets ! Mais avant, ferventes montagnardes, n’oubliez pas votre caméra…

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner