Il était une fois le volley-ball… féminin

Il était une fois le volley-ball… féminin
C’est un sport vieux de 127 ans qui a mis du temps à se faire remarquer… Alors que les volleyeuses du Cannet Voléro viennent tout juste de remporter la Coupe de France, ÀBLOCK! revient sur l’histoire de la « mintonette » au féminin.

Par Clotilde Boudet

Publié le 13 avril 2022 à 12h51, mis à jour le 29 avril 2022 à 20h33

Saviez-vous que le volley-ball a failli s’appeler la « mintonette » ? Créé en 1895 par un professeur d’éducation physique américain du nom de William G. Morgan, le volley a été pensé comme une alternative moins intense au basketball.

Ce nouveau sport collectif portera le nom de « mintonette » pendant un an, avant d’être rebaptisé « volley-ball » par un certain Alfred Halstead.

William G. Morgan, créateur du volley-ball…©Glenwood Cemetery

Cette discipline est, jusqu’au début des années 30, surtout considérée comme un sport de loisirs. D’ailleurs, la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) ne sera créée qu’en 1947, à Paris.

C’est sans doute cette reconnaissance tardive qui en a fait presque immédiatement un sport ouvert à tou·te·s.

La première session de la Fédération internationale de volley-ball (FIVB) en 1947, à Paris…©IFVB

Trois ans se sont écoulées entre le premier championnat du monde masculin, créé en 1949, et son pendant féminin en 1952. Organisée à Moscou, la compétition a sacré, à domicile, les volleyeuses de l’équipe d’URSS.

©IFVB

Le volley devient sport olympique douze ans plus tard, à Tokyo. Les volleyeuses japonaises, surnommées les « Les sorcières de l’Orient » décrochent la médaille d’or. Une victoire qui mettra sur le devant de la scène une équipe au destin fascinant.

Exclusivement composée d’ouvrières, elle va devenir, à force d’entraînements acharnés, l’une des plus performantes de l’histoire du volley-ball féminin, avec un palmarès de 258 victoires.

Il faut dire que le pays du Soleil Levant est le deuxième, après les États-Unis, à avoir adopté le volley-ball. Le sport doit sa popularité au manga Les Attaquantes, publié dans le magazine Shūkan Margaret entre 1968 et 1970.

Ce « shōjo manga » (littéralement « bande dessinée pour fille » en japonais) suit la carrière d’une volleyeuse nommée Kozue Ayuhara. C’est d’ailleurs une œuvre pionnière dans l’univers du manga de sport.

Aujourd’hui, le volley-ball féminin compte de nombreuses icônes à travers le monde. Comme Tifanny Abreu, première femme trans à jouer dans la Superliga brésilienne de volley-ball féminin.

En France, la lumière a récemment été mise sur les joueuses du Cannet Voléro. Menées par leur capitaine Eva Yaneva, les sudistes ont remporté, le 2 avril dernier, la 2ᵉ Coupe de France de leur histoire.

La Bulgare Eva Yaneva qui, actuellement, joue comme réceptionneuse-attaquante pour l’équipe Volero Le Cannet.

Mais, même en 2022, dans certains pays, il ne fait pas bon être volleyeuse… En Turquie, « Les sultanes du filet », arrivées troisièmes au Championnat d’Europe l’année dernière, sont montrées du doigt par les conservateurs.

En cause ? Leur tenue de sport jugée « indécente » et l’homosexualité d’Ebrar Karakurt, une des joueuses phares de l’équipe. Qu’à cela ne tienne, les filles continuent de monter au filet… Et elles ont bien raison !

Les volleyeuses turques surnommées « Les Sultanes des filets »

Ouverture ©IFVB

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Benoit Beaufils : « Quand j’ai commencé la natation artistique, on s’est bien foutu de ma gueule. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une militante ÀBLOCK! depuis toujours, une Parisienne en short à paillettes, un défi qui fait des vagues, un nageur artistique qui se jette à l’eau (Benoit Beaufils sur notre photo) et un portrait en 5 infos sur une skieuse de tous les records, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Clarisse Agbegnenou

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un nageur artistique et une pilote moto confrontés tous les deux au sexisme, une boxeuse ambitieuse ou encore 5 infos clés sur l’une des meilleures judokates mondiales, Clarisse Agbegnenou (sur notre photo), c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la fille de tous les records

Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la skieuse de tous les records

La queen de la glisse a encore frappé ! On ne parle pas de Lindsey Vonn, mais de sa cadette, Mikaela Shiffrin. Si leur talent est comparable, la plus jeune des deux est bien partie pour supplanter le palmarès de son aînée. Une skieuse américaine qui détrône Lindsey Vonn ? Ça mérite bien un 5 infos pour cerner le personnage…

Lire plus »
Clara Direz

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Cinq infos sur la nouvelle queen de la glisse, un Top des événements de l’année (avec la skieuse Clara Direz sur notre photo) une musher en pleine odyssée ou encore une puncheuse aux grands objectifs, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bonne lecture !

Lire plus »
Charlotte Cagigos : « En hockey, si nous voulons performer, nous sommes contraintes de nous entraîner avec les garçons. »

Le Maxi Best-of ÀBLOCK! des dernières semaines

Fêtes de fin d’année ou pas, on est restés ÀBLOCK! Des récap’ de l’année 2022 comme s’il en pleuvait, des initiatives #ablockensemble, des questionnaires sportifs en vidéo, des paroles de photographe, des rencontres ébouriffantes… Voici le Maxi Best-of spécial rattrapage !

Lire plus »
Laura Gauché

2023, le Top 10 des événements sportifs féminins

Mieux vaut avoir profité des fêtes pour souffler un peu car 2023 promet un sacré programme ! Ski, judo, rugby, football, athlé, tennis ou hand… buffet à volonté, messieurs-dames ! Mais pour éviter une overdose sportive, on a fait un tri (certes drastique) en vous dégotant les 10 plus gros événements féminins à ne pas manquer cette année.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Charlotte Hym et Madeleine Larcheron

Charlotte Hym et Madeleine Larcheron, les rideuses françaises entrent en… Skate

Elles seront deux. Deux Françaises à porter fièrement les couleurs de l’équipe de France lors des épreuves de skateboard qui auront lieu le 25 juillet (street) et le 4 août (park) aux JO de Tokyo. Charlotte Hym et Madeleine Larcheron auront l’occasion de marquer l’Histoire des Jeux Olympiques en s’invitant sur le premier podium consacré à la discipline. Faisons les présentations.

Lire plus »
Didier Drogba

#WhiteCard ou le sport comme arme de paix

Elle invite le monde à soutenir le mouvement de la paix par le sport. Et avec elle, champions et championnes s’engagent, de Didier Drogba (notre photo) à Tony Estanguet, en passant par Laurence Fisher, Marlène Harnois, Siya Kolisi, Paula Radcliff, ou encore Sarah Ourahmoune. L’organisation internationale Peace and Sport lance aujourd’hui sa campagne digitale mondiale #WhiteCard visant à promouvoir les valeurs positives et structurantes du sport.

Lire plus »
Sarah Hauser

Sarah Hauser : « Le windsurf, c’est un mélange de peur, de chaos mais aussi de beauté. »

Ce petit bout de femme n’a pas froid aux yeux, même au creux de la vague. La windsurfeuse Sarah Hauser vient de faire une entrée fracassante dans le Guinness Book des Records après avoir dompté une vague de presque 11 mètres, la plus grosse jamais prise par une femme. Une étape plus qu’un aboutissement dans le parcours singulier de cette Néo-Calédonienne dont l’ambition est d’inspirer les filles qui n’osent pas se mouiller.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner