Il était une fois le MMA… féminin

Il était une fois le MMA… féminin !
Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d'Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Par Clotilde Boudet

Publié le 12 mai 2022 à 9h49, mis à jour le 14 juin 2022 à 9h02

En avril dernier, on vous présentait le destin fascinant de Ronda Rousey, première championne féminine à intégrer l’Ultimate Fighting Championship (UFC), l’organisation professionnelle américaine du MMA.

Mais jusqu’où remonte l’intérêt des femmes pour les Arts Martiaux Mixtes ? Qui, à l’image de Ronda Rousey, a défoncé des portes pour laisser des « femmes de combat », souvent subversives, débarquer dans ce sport dégoulinant de testostérone ?

Ronda Rousey, première championne de l’histoire de l’UFC, celle qui a ouvert le MMA aux femmes.

C’est une erreur de penser que les débuts du MMA féminin ont pris place au tout début du XXIe siècle. Pour découvrir les prémices de la pratique, il faut s’envoler pour le Japon vers 1992…

Là, deux entraîneuses de lutte fondent la « promotion » Ladies Legends Professional Wrestling (LLPW). Lors de la rencontre phare du premier évènement, organisée par cette organisation 100 % féminine, la Russe Sveltana Goundarenko bat la Japonaise Shiobu Kandori lors d’un combat épique.

Entre 2001 et 2008, la Ladies Legends Professional Wrestling cède sa place au Smackgirl. Plusieurs combattantes y laisseront une trace marquante, comme l’Américaine Laura d’Auguste (huit victoires/zéro défaite), ancienne étudiante infirmière qui se tourna vers le MMA pour se protéger d’un ex-conjoint abusif.

Cela ne fait que deux ans que les compétitions d’Arts Martiaux Mixtes ont été légalisées en France, mais les femmes n’ont pas attendu pour préparer le terrain (ou plutôt les cages) !

Tevi Say, adepte de kung-fu, pratiquante de pancrace (combat sportif qui allie la lutte et le pugilat), décide de se lancer dans le MMA et devient la première Française à combattre au sein du fameux Smackgirl, en 2004. « Quand j’ai commencé, je venais de prendre mon indépendance. J’avais une vingtaine d’années, je découvrais la vie d’adulte, je devais me débrouiller seule. Le MMA correspondait à ce que je vivais. »

En 2017, elle décide à son tour de s’engager pour les femmes dans les sports de combat et lance les MMA Girls, une équipe 100 % féminine basée à Paris et à Nantes.

Tevi Say, militante du sport féminin, a créé les MMA Girls, une équipe 100 % féminine.

La même année, Manon Fiorot surnommée “The Beast”, ceinture noire de karaté et championne de France de muay-thaï, est devenue la première française championne du monde de MMA amateur.

Aujourd’hui, elle évolue au sein de l’organisation américaine Ultimate Fighting Championship, la plus importante ligue mondiale de MMA, dans la catégorie des poids mouches. Et possède deux titres de championne.

Ne quittez pas la cage des yeux, ces lionnes-là ont les crocs !

Ouverture Manon Fiorot

D'autres épisodes de "MMA, des combattantes en cage"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Benoit Beaufils : « Quand j’ai commencé la natation artistique, on s’est bien foutu de ma gueule. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une militante ÀBLOCK! depuis toujours, une Parisienne en short à paillettes, un défi qui fait des vagues, un nageur artistique qui se jette à l’eau (Benoit Beaufils sur notre photo) et un portrait en 5 infos sur une skieuse de tous les records, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Clarisse Agbegnenou

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un nageur artistique et une pilote moto confrontés tous les deux au sexisme, une boxeuse ambitieuse ou encore 5 infos clés sur l’une des meilleures judokates mondiales, Clarisse Agbegnenou (sur notre photo), c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la fille de tous les records

Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la skieuse de tous les records

La queen de la glisse a encore frappé ! On ne parle pas de Lindsey Vonn, mais de sa cadette, Mikaela Shiffrin. Si leur talent est comparable, la plus jeune des deux est bien partie pour supplanter le palmarès de son aînée. Une skieuse américaine qui détrône Lindsey Vonn ? Ça mérite bien un 5 infos pour cerner le personnage…

Lire plus »
Clara Direz

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Cinq infos sur la nouvelle queen de la glisse, un Top des événements de l’année (avec la skieuse Clara Direz sur notre photo) une musher en pleine odyssée ou encore une puncheuse aux grands objectifs, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bonne lecture !

Lire plus »
Charlotte Cagigos : « En hockey, si nous voulons performer, nous sommes contraintes de nous entraîner avec les garçons. »

Le Maxi Best-of ÀBLOCK! des dernières semaines

Fêtes de fin d’année ou pas, on est restés ÀBLOCK! Des récap’ de l’année 2022 comme s’il en pleuvait, des initiatives #ablockensemble, des questionnaires sportifs en vidéo, des paroles de photographe, des rencontres ébouriffantes… Voici le Maxi Best-of spécial rattrapage !

Lire plus »
Laura Gauché

2023, le Top 10 des événements sportifs féminins

Mieux vaut avoir profité des fêtes pour souffler un peu car 2023 promet un sacré programme ! Ski, judo, rugby, football, athlé, tennis ou hand… buffet à volonté, messieurs-dames ! Mais pour éviter une overdose sportive, on a fait un tri (certes drastique) en vous dégotant les 10 plus gros événements féminins à ne pas manquer cette année.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Véro Grafe : « Je viens des sports de combat et quand je masse ces sportifs surpuissants, ils me respectent. »

Véro Grafe : « Je viens des sports de combat et quand je masse ces sportifs surpuissants, ils me respectent. »

Métier : réparer les hommes les plus forts du monde. Massothérapeute pour gladiateurs du XXIe siècle alias les Strongmen, Véronique Grafe -appelez-la simplement “Véro“- envoie du lourd pour les remettre d’aplomb ! « Maman » de cette troupe de mecs super balèzes, l’ex-boxeuse se bat pour institutionnaliser sa discipline. Incursion au cœur de l’incroyable corps humain et de la force poussée à son extrême.

Lire plus »
Charlotte Bonnet

Charlotte Bonnet : « Quand on fait de la compétition, il faut savoir revenir plus forte, rebondir, apprendre à se faire battre. »

Elle en a fait du chemin ! Championne de natation précoce, Charlotte Bonnet, médaillée olympique alors qu’elle n’avait que 17 ans, a traversé, malgré elle, une longue et douloureuse période de doute. Presque dix ans plus tard, la Brestoise a radicalement changé. Plus mûre, plus forte, elle est parvenue à retrouver le goût de la compétition. Confessions touchantes d’une fille pour qui la natation n’est pas un long fleuve tranquille.

Lire plus »

La Covid, ennemi des sportives ?

30 minutes. Le dernier baromètre établi par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) démontre que, depuis la crise sanitaire, les femmes ont perdu une demi-heure de pratique en un an, se laissant distancer par les hommes qui bougent 48 minutes de plus qu’elles. Une mauvaise nouvelle alors qu’elles étaient en passe d’exploser les scores…

Lire plus »
Debi Thomas, 4 minutes pour porter un coup fatal aux stéréotypes

Debi Thomas, 4 minutes pour porter un coup fatal aux stéréotypes

Elle a su bousculer un ordre, jusqu’alors, bien établi. En décrochant la médaille de bronze en patinage artistique à Calgary, au Canada, en 1988, Debi Thomas est devenue, à 20 ans, la première athlète noire à grimper sur un podium lors des Jeux Olympiques d’hiver. Un tour de force extraordinaire de la part de l’Américaine qui attend, depuis plus de trente ans, celle qui prendra le relais.

Lire plus »

Simonne Mathieu, la reine de la terre battue qui fit trembler les filets en 1930

Elle est la deuxième meilleure joueuse de tennis française de tous les temps, mais la mémoire collective n’a pas retenu son nom. Simonne Mathieu, tapie dans l’ombre écrasante de Suzanne Lenglen, n’a pas eu la place qu’elle méritait dans les livres d’histoire. Et pourtant. La Francilienne, deux fois victorieuse en simple de Roland-Garros, s’est illustrée par son talent sur les courts, mais aussi par son parcours de résistante au service de la France libre.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner