JO 1928

Lina Radke, l’athlète trop "disgracieuse" pour courir

Amsterdam 1928 - Radke Lina_thumbnailgimp
Elle s’appelait Karoline Radke-Batschauer dite Lina Radke. Pionnière de l’athlétisme, cette Allemande qui courait comme un lièvre fut la première médaillée d’or olympique au 800m, mais aussi la dernière jusqu’en…1960. Après sa victoire, l’épreuve fut tout bonnement supprimée. Miss Radke avait manqué de grâce en franchissant la ligne d’arrivée…

Par Valérie Domain

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

On est bien d’accord, les JO conçus en 1896 par Coubertin se voulaient un hymne à la virilité, une alliance « muscle et cerveau ». Autant dire, qu’en ce temps-là, la femme n’avait d’autre rôle que celui d’applaudir. Son absence sur le terrain sportif allait de soi.

En 1900, face à un mécontentement grandissant du sexe « faible », le baron cède (un peu) et propose d’inclure quelques épreuves « décentes ». Parmi elles, tennis, voile, croquet, golf ou encore patinage artistique : de la grâce mesdemoiselles, de la grâce ! On doit s’y amuser, davantage qu’y concourir.

Margaret Abbott aux JO de 1900, golfeuse élégante of course…

Alors, lorsqu’en 1928, apparaissent les premières épreuves d’athlétisme ouvertes aux femmes (combat durement mené par la pasionaria du sport Alice Milliat), l’ambiance n’est plus aux petits sauts de biche et jupes à mi-mollets.

Les filles enfilent les shorts, cheveux au vent et regards de tueuse.

Ainsi est apparue Lina Radke, 25 ans, 55 kilos pour 1,69m, coupe à la garçonne, baskets conçues spécialement pour elle par Adi Ass­ler, qui fondera vingt ans plus tard… Adidas.

Meilleure coureuse allemande de demi-fond, Karoline Batschauer est championne nationale en 1926 sur 1000m, record-woman mondiale du 800m, en 1927, ce qui la qualifie pour les JO.

La même année, elle épouse Georg Radke, le manager du club d’athlétisme de Baden-Baden. Bonne pioche, l’homme est un progressiste et accepte de l’entraîner pour les Olympiades.

les chaussures de course de Lina Radke signées Adidas, 20 ans avant la création de la marque…

Le 2 août 1928, à Amsterdam, le stade est bondé pour ces JO qui accueillent pour la première fois des athlètes féminines dans ses couloirs. Confiante, concentrée, Lina Radke s’aligne, avec huit autres concurrentes, au départ du 800m.

La course sera sienne du début à la fin, distançant ses adversaires avec près de huit mètres d’avance avant le dernier tournant. Son sprint final sera porté par la clameur d’un public exalté. Résultat : victoire de Lina Radke, doublée d’un record du monde en 2’16″8.

Derrière elle, les athlètes ne veulent rien lâcher et arrivent, exténuées, hors d’haleine, sous l’œil d’une caméra intransigeante. C’en est trop. Le CIO et la presse déclarent le spectacle « affligeant » et soutiennent que la constitution des femmes est trop fragile pour de telles distances.

Une presse qui se déchaîne et a trouvé son bouc émissaire : la victorieuse et recordwoman Lina Radke, apparemment trop applaudie pour être honnête.

Elle fustige ainsi son manque de féminité et l’humilie, lui reprochant d’avoir gagné sans grâce, aux côtés de « pauvres femmes », incapables d’atteindre le niveau requis, de par « leur constitution fragile et leur manque d’entraînement ».

Et si le couloir emprunté par Lina Radke lors de ce 800m ouvrait la voie au changement, le changement, ce n’était pas maintenant. Devant le tollé provoqué par cette équipée sauvage, le CIO interdit les courses supérieures à 200m aux femmes.

Le 800m féminin ne fera sa réapparition au programme officiel qu’en 1960. Soit trente-deux ans pour réhabiliter la femme sur les pistes d’athlé des Jeux Olympiques.

Lina Radke au coude à coude avec la Japonaise Kinue Hitomi, avant de s’envoler…

Après cet épisode plutôt cauchemardesque, Lina Radke ne plia pas et poursuivit ses entraînements, remportant encore quelques compétitions de haut niveau, avant de raccrocher les crampons à la fin des années 30. Elle devint entraîneure à Breslau, ville allemande devenue polonaise en 1945 et dont elle fut expulsée.

Dans sa fuite, Lina perdit sa médaille d’or. Le comité olympique est-allemand lui en offrira une copie en 1956. La championne s’éteindra le 14 février 1983 dans sa ville natale de Karlsruhe. Sans faire de bruit.

Tous les épisodes de "Jeux Insolites"

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Trophées FemixSports

Les Trophées Femix’Sports, 4e !

5 catégories pour 15 prix. L’asso Femix’Sports vient de lancer la quatrième édition de ses Trophées récompensant sportives, arbitres, bénévoles et fédés, autant de personnalités engagées dans le sport féminin. À vous de voter !

Lire plus »
Alice Modolo

Le questionnaire sportif de…Alice Modolo

Elle vient de signer 3 records de France d’affilée. Un tiercé gagnant réalisé lors des Mondiaux d’apnée (AIDA) qui se tenait au Blue Hole de Dahab, en Égypte : 85, 87 et 89 mètres en bi palmes. Un beau lancement de saison pour la championne d’Europe qui a, cerise sur le gâteau, remporté la compétition, hommes et femmes confondus. De retour sur terre, Alice Modolo a répondu à notre petit questionnaire qui ne manque pas de souffle !

Lire plus »
Laetitia Blot

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un sport de combat explosif et de plus en plus féminin, le MMA est dans la place sur ÀBLOCK! avec quelques guerrières en cage (comme Laetitia Blot sur notre photo) qui s’expriment comme elles se battent, mais aussi une boxeuse sous les projecteurs de notre questionnaire sportif et une campagne digitale pour le mouvement de la paix par le sport, c’est le menu de la semaine, enjoy !

Lire plus »
Laure Coanus

Le questionnaire sportif de…Laure Coanus

Arbitre de Jeep Elite, Pro B et Ligue Féminine de Basket (LFB), Laure Coanus est sur tous les terrains, sifflet juste et gestes assurés. Entre deux rencontres sportives, elle répond à quelques questions simples, mais si révélatrices !

Lire plus »
Didier Drogba

#WhiteCard ou le sport comme arme de paix

Elle invite le monde à soutenir le mouvement de la paix par le sport. Et avec elle, champions et championnes s’engagent, de Didier Drogba (notre photo) à Tony Estanguet, en passant par Laurence Fisher, Marlène Harnois, Siya Kolisi, Paula Radcliff, ou encore Sarah Ourahmoune. L’organisation internationale Peace and Sport lance aujourd’hui sa campagne digitale mondiale #WhiteCard visant à promouvoir les valeurs positives et structurantes du sport.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Le questionnaire sportif de…Ingrid Graziani

Elle a été à la fois Miss Île-de-France et championne du monde de boxe française en 2003 puis, elle a balancé sa couronne pour se consacrer au combat, devenant championne d’Europe en 2006 et triple championne de France. Aujourd’hui comédienne, Ingrid Graziani allie ses deux passions, le sport et le jeu, en racontant ses histoires de fille boxeuse dans un one woman show « Du ring à la scène » qui devrait revenir après la crise sanitaire. Entre deux séances de boxe, elle a pris le temps de répondre à notre petit questionnaire ÀBLOCK!

Lire plus »
Jeanne Richard

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une légende du foot féminin, une lanceuse de marteau au mental d’acier, une pionnière des JO, une jeune biathlète épanouie et au palmarès déjà bien rempli (Jeanne Richard sur notre photo), une trampoliniste attendue à Tokyo en juillet ou encore une cascadeuse à moto qui ne fait que ce qu’elle veut quand elle veut, voici le programme !

Lire plus »
Gabriella Papadakis

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fille à couettes qui soulève plus lourd que Hulk en personne, une espionne qui ne lâche pas le sport, même en prison, une « mère indigne » championne olympique, des patineuses d’hier et d’aujourd’hui (comme Gabriella Papadakis sur notre photo) ou encore une sportive dingue de windsurf, demandez le programme !

Lire plus »
Léa Labrousse

Le questionnaire sportif de…Léa Labrousse

Elle pourrait nous offrir ses plus belles figures à Tokyo, elle qui se prépare pour les prochains JO, en juillet. La trampoliniste Léa Labrousse, 6 médailles européennes en tumbling et trampoline et 2 pour la France, a atterri en douceur pour répondre à notre questionnaire Proustien.

Lire plus »
Fanny Blankers-Koen

JO 1948 : Fanny Blankers-Koen, « mère indigne » devenue star de la piste

On la surnommait « La ménagère volante ». Spécialiste du sprint, elle est la seule à avoir décroché quatre médailles d’or en une seule édition. Un palmarès d’autant plus bluffant à une époque où les femmes n’étaient pas les bienvenues dans les compétitions, encore moins les mères de famille. Récit d’une femme au foyer devenue femme médaillée.

Lire plus »
Surya Bonaly

Surya Bonaly : 5 infos pour briller sur la glace

À l’image d’une Simone Biles, championne avant-gardiste de la gymnastique, Surya Bonaly marqua le monde du patinage artistique dans les années 1990 de ses prouesses interdites. La multi championne de France et d’Europe et vice-championne du monde par trois fois, a toujours voulu briser la glace des conventions pour faire évoluer son sport, au grand dam des juges, mais pour le plus grand plaisir du public. Ou comment devenir une Reine des glaces en 5 (r)évolutions !

Lire plus »
Angélique Chetaneau

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Surf, yoga, course, CrossFit, athlétisme, cyclisme ou encore natation, le sport a encore une fois fait les belles heures d’ÀBLOCK! la semaine dernière…Entre témoignages de pratiquantes acharnées, histoires de sportives du passé, entretiens avec une athlète green ou une candidate à la présidence du Comité national olympique, en passant par un petit questionnaire Proustien à une championne qui envoie du lourd, on s’active grave. Et c’est pour vous.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Cheerleading

Alexandrine : « Je suis une cheerleader, pas une pompom girl, et c’est du sport ! »

Elle a trouvé son sport, son club, et quand elle en parle, elle donnerait envie aux plus récalcitrantes d’enfiler la tenue pour aller goûter au “cheer spirit”. Alexandrine pratique le cheerleading à travers ses casquettes d’athlète et de coach, en parallèle de ses études. Mais ne vous y trompez pas, elle est une cheerleader et pas une pompom girl ! Pour elle, la nuance est d’importance. Témoignage d’une jeune femme à la passion communicative.

Lire plus »
Elisa Savalle

Sportives, faites du bruit !

Elles en ont des choses à dire, des émotions à partager ! Ça tombe bien, ÀBLOCK! adore recueillir leurs confidences de sportive, mais aussi de femme bien dans ses baskets. À l’occasion de l’opération « Sport Féminin Toujours » lancée par le ministère des Sports et le CSA, nous mettons en avant ces pratiquantes qui ont appris à se dépasser pour mieux s’imposer et qui en parlent avec exaltation. Des témoignages bruts qui donnent des Elles.

Lire plus »
Sophie Carpentier

Sophie Carpentier : « Dans la médecine comme dans le sport, il faut que les femmes y aillent ! »

Médecin de l’équipe féminine de rugby Rouen, elle a aussi été celui de l’équipe de France de rugby féminin. Militante du sport santé, Sophie Carpentier n’a pas hésité, il y a quelques années, à se spécialiser dans le sport pour apporter à son quotidien médical un souffle nouveau. Et de prouver que les femmes ont toute leur place dans un métier encore trop souvent conjugué au masculin.

Lire plus »

Du yoga pour mieux vivre le confinement

Si le temps est à l’enfermement, si l’on se prive des autres, que l’on se coupe de l’extérieur, l’ouverture peut être intérieure. C’est ce que propose ce nouveau podcast via des séances guidées de yoga et réalisé par la yogi Isabelle Morin-Larbey. Un cadeau précieux.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin