Rechercher

JO 1900 : Margaret Abbott…la prem’s !

Margaret Abbott JO 1900
Quelques gourmandises historiques à picorer ? Pour patienter jusqu’aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo, à partir du 23 juillet, ÀBLOCK! vous propose de revisiter l’Histoire de cette compétition prestigieuse via des anecdotes savoureuses à lire ici même deux fois par semaine. Place pour commencer à cette chère Margaret, glorieuse golfeuse sans le savoir.

Publié le 01 février 2021 à 11h34, mis à jour le 22 septembre 2022 à 11h10

1900. Alors qu’elle étudie l’art à Paris avec pour professeurs Auguste Rodin et Edgar Degas (excusez du peu), l’Américaine Margaret Abbott, 23 printemps, s’apprête à entrer dans l’Histoire… mais n’en a pas la moindre idée.

Longiligne et athlétique, celle qui se passionna pour le golf très tôt, symbolise l’émergence d’une génération de sportives américaines : ces femmes qui envoient valser corsets et autres carcans, s’affranchissant d’artifices trop contraignants, prémices du tournant féministe des années 1920.

Margaret Abbott, donc, lit dans un journal qu’un tournoi de golf féminin sur 9 trous aura lieu au Club de Golf de Compiègne, à environ 30 km au nord de la capitale.

À l’initiative du gouvernement français et contre l’avis du baron Pierre de Coubertin, des femmes participent, en effet, pour la première fois, à certaines compétitions des JO de Paris. Elles ne sont que 22 sur les 997 participants connus et, pour la plupart, elles ne savent pas qu’il s’agit là des Jeux Olympiques.

Miss Abbott en fait partie. Elle décide de s’inscrire à ce tournoi, accompagnée de sa mère Mary. Elles joueront avec 9 autres compétitrices : 4 venant des États-Unis, et 5 de France.

L’étudiante en arts réussit le parcours en 47 coups et gagne avec deux points d’avance sur sa compatriote Polly Whittier (’Américaine Daria Pratt monte sur la 3e marche du podium), devenant la première femme américaine médaillée d’or à des Jeux olympiques et la seule dans son sport jusqu’au Jeux de Rio 2016 où le golf fut réintégré après avoir été retiré des Jeux en 1904.

Margaret Abbott reçut comme prix un magnifique vase en porcelaine, avec des détails en or ciselé. Toute sa vie, elle crut avoir remporté́ une compétition locale.

Elle mourut en 1955 à Greenwich, dans le Connecticut, sans avoir jamais su que son nom avait été gravé dans le marbre olympique.

 

D'autres épisodes de "Jeux Insolites"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Laura Georges : « Je ne me suis jamais dit que le football n’était pas fait pour moi. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une footeuse engagée (Laura Georges sur notre photo), une Question Qui Tue essentielle, une histoire du breakdance conjugué au féminin, des femmes musclées et fières de l’être ou encore un zoom sur du handball écolo, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Silvia Vasquez-Lavado, toujours plus haut, toujours plus forte !

Silvia Vasquez-Lavado, l’Everest pour dompter ses démons

Pour se sortir de son chemin de croix, Silvia Vasquez-Lavado a visé les plus hauts sommets. Maltraitée dans son enfance, meurtrie par la vie, cette Péruvienne qui ne croyait plus en rien est devenue alpiniste. Aujourd’hui, elle gravit des montagnes pour aider les victimes d’abus sexuels à se reconstruire.

Lire plus »
Lucienne Velu, « la reine du stade » des années 30, mais pas que…

Lucienne Velu, « la reine du stade » des années 30, mais pas seulement…

Le sport féminin n’en était qu’à ses prémices lorsque Lucienne Velu s’est invitée au stade. Douée pour l’athlétisme, la Parisienne, recordwoman du disque en 1924, ne s’est pas contentée de briller sur les pistes. Footballeuse reconnue, elle excelle également en basket et deviendra championne du monde de la discipline à l’issue des Jeux Mondiaux Féminins de 1934. Retour sur le parcours d’une pionnière qui a su saisir la balle au bond.

Lire plus »
Emelie Forsberg et Kilian Jornet

Emelie Forsberg et Kilian Jornet, les amoureux fous du trail

Pour les adeptes de courses extrêmes, ils sont quasiment des icônes. « Vivre et Courir » tel est le credo du couple star du trail-running, Kilian Jornet et Emelie Forsberg. Parents de deux petites filles -la première est déjà embarquée dans leurs excursions montagnardes, ces runners que rien n’arrête vivent une vie (presque) paisible dans leur ferme de Norvège. Mais, méfiez-vous du traileur qui dort…

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner