Rechercher

Aryna Sabalenka celle qui veut détrôner Iga Swiatek

Aryna Sabalenka celle qui veut détrôner Iga Swiatek
Numéro 2 mondiale, fraîchement victorieuse de l'Open d'Australie, la Biélorusse Aryna Sabalenka compte bien tenir tête à celle qui lui fait de l'ombre en trustant la tête de l'ATP. Au programme : une lutte acharnée pour le sommet du circuit WTA !

Par Alexandre Hozé

Publié le 31 mai 2023 à 16h22, mis à jour le 31 mai 2023 à 16h27

Cette fois, on y est ! Le tennis change d’ère. Chez les hommes comme chez les femmes, les monuments raccrochent les raquettes ou ne sont pas loin de le faire. Roger Federer, Serena et Venus Williams, Maria Sharapova, Rafael Nadal qui annonce sa retraite pour fin 2024… 

La question désormais : qui pour prendre la suite ? 

Concernant le circuit WTA, le visage d’Iga Swiatek s’impose à l’esprit. La numéro 1 mondiale semble avoir les épaules pour assurer face à la pression. Et il va falloir du sang-froid car elle est loin d’être la seule à viser le sommet. 

Numéro 2 mondiale et meilleure « ennemie » de la Polonaise, Aryna Sabalenka s’impose aussi comme une très grande. Et cette rivalité promet du spectacle pour les années à venir… 

Pour celle qui a vu le jour un 5 mai 1998 à Minsk, en Biélorussie, c’est l’année 2017 qui aura été un tournant. Cette année-là, elle se fait remarquer sur la scène internationale lorsque l’équipe biélorusse brille lors de la Fed Cup. La jeune Aryna Sabalenka n’y est pas pour rien et si les Etats-Unis l’emporteront finalement face aux joueuses de l’est en finale, la carrière de la prodige de la balle jaune est définitivement lancée. 

Depuis lors, Aryna Sabalenka a connu une progression fulgurante. Très vite, elle accroche des gros noms à son tableau de chasse. Sara Errani, Karolina Pliskova, Caroline Wozniacki, Petra Kvitova… 

La Biélorusse déchire tout, tant et si bien que d’une timide rentrée dans le top 100 mondial fin 2017, elle finit 2018 aux portes du top 10 WTA. 

Forte d’un physique d’exception (1,82m), Aryna Sabalenka développe un jeu agressif et d’une puissance rare. Tout le monde est désormais au parfum : la battre ne sera pas une mince affaire ! 

En 2019, elle brille en double avec sa comparse belge Elise Mertens lors de l’US Open. Le duo domine et soulève le trophée du tournoi américain du Grand Chelem. En simple, si Aryna Sabalenka montre un potentiel énorme, elle peine tout de même à réaliser une performance référence dans un tournoi du Grand Chelem. Elle a seulement 21 ans et le monde du tennis attend déjà le meilleur de la Biélorusse. 

Après une année 2020 de transition, la saison 2021 va consacrer Aryna Sabalenka comme une des meilleures des meilleures. Toujours avec sa coéquipière belge, elle commence bien l’année avec une victoire en double lors de l’Open d’Australie. 

En simple, elle passe à la vitesse supérieure, remportant le tournoi de Stuttgart sur terre battue, et si elle déçoit à Roland-Garros avec une élimination dès le troisième tour, elle se rattrape immédiatement sur le gazon londonien. 

Pour la première fois, la Biélorusse accède au dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem. Aryna Sabalenka confirmera quelques mois plus tard lors de l’US Open en allant une nouvelle fois jusqu’aux demi-finales. 

En 2022, elle déçoit quelque peu. Si elle accède de nouveau à une demi-finale de l’US Open et à la finale du Masters 1000 (perdue face à Caroline Garcia) en fin d’année, le reste de sa saison manque de gros résultats. Qu’à cela ne tienne… 

Elle continue sur sa dynamique positive de fin 2022 pour attaquer une année 2023 déjà riche en succès… 

Les terres australiennes lui auront particulièrement réussi, d’abord lors du tournoi d’Adélaïde, puis lors de l’Open d’Australie. Dans un cas comme dans l’autre, personne n’est parvenue à la battre. Pour la première fois, Aryna Sabalenka a remporté un tournoi du Grand Chelem ! En ne perdant qu’un seul set de la quinzaine, s’il vous plaît. 

Le message est clair, 2023 sera son année. Si elle chute en finale des tournois d’Indian Wells et de Stuttgart, elle remporte celui de Madrid face à Iga Swiatek. Ces deux-là sont parties pour une rivalité hors-norme, une lutte féroce pour le trône du tennis féminin. 

Et bien malin qui pourra prédire celle qui en sortira victorieuse… 

Après avoir chuté en finale de Stuttgart face à Iga Swiatek, Aryna Sabalenka a pris sa revanche sur la terre battue madrilène. Un partout, balle au centre…

D'autres épisodes de "Tennis : femmes sur court"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Colette Besson, la tornade de Mexico

Colette Besson, la tornade de Mexico

Personne ne misait sur elle. Colette Besson a pourtant mis le monde à ses pieds lors des Jeux de Mexico en 1968. Engagée sur 400 mètres, la protégée d’Yves Durand Saint-Omer s’est offert, en finale, une dernière ligne droite d’anthologie pour aller décrocher les lauriers olympiques. Portrait d’une athlète qui ne manque pas d’air.

Lire plus »
Paris-Roubaix : l'Enfer des dames, saison 2 !

Paris-Roubaix : l’Enfer des dames, saison 2 !

Elles s’apprêtent à rouler en éclaireuses. Ce samedi 16 avril, la veille du départ des hommes, la deuxième édition du Paris-Roubaix féminin s’élancera sous le soleil nordiste. Des coureuses qui vont battre le pavé. Ou presque, car ces acharnées-là savent très bien où elles vont et pourquoi elles roulent : vers une plus grande reconnaissance des filles dans le cyclisme. Parcours mythique, casting de rêve… Attention au blockbuster !

Lire plus »
Eileen Gu

Eileen Gu, la crack de la glisse acrobatique

Retour aux sources. Celle qui fut triple médaillée de l’édition 2020 des Jeux Olympiques de la Jeunesse en sera l’ambassadrice, à Gangwon, le 19 janvier. La skieuse acrobatique, Eileen Gu, devenue, depuis, championne du monde et championne olympique 2022, est l’une des stars du ski freestyle.

Lire plus »
Kids

Terrains de jeux : la cours de récré, un labo de société (2e mi-temps)

Deuxième mi-temps de ce podcast consacré à l’égalité filles-garçons à l’école et plus précisément au sein même de la cour de récréation. Comment l’espace se définit-il, comment les filles trouvent leur place, comment cela peut avoir une incidence sur leur comportement d’adulte… La géographe du genre Edith Maruéjouls nous éclaire dans le podcast Papas Poules en partenariat avec ÀBLOCK! Instructif.

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Mélissa Plaza : « Je suis une camée du sport, comme toutes ces championnes pour qui je slame. »

Après les pelouses, l’ex-internationale de football s’offre une autre scène, celle du slam. Et avec talent. Pour ÀBLOCK!, Mélissa Plaza, docteure en psychologie du sport, va manier les mots pour frapper fort et aller droit au but. Tous les mois, cette poète-athlète des temps modernes, nous offrira des slams inédits sur des parcours de sportives inspirantes. Et ça commence ce 30 janvier !

Lire plus »
Hashimoto Seiko, l’olympisme et l’égalité à cœur et à cris

Hashimoto Seiko, l’olympisme et l’égalité à cœur et à cris

Couronnée du Trophée mondial « Femme et Sport » 2021 par le CIO, Hashimoto Seiko, présidente du Comité d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et septuple olympienne dans deux disciplines différentes, est plus que jamais une femme ÀBLOCK! Portrait d’une influente au royaume du sport mondial qui a l’olympisme et ses valeurs dans la peau.

Lire plus »
Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner