Rechercher

Spiruline, CBD, maca… Les produits naturels miracles pour la récup, ça marche vraiment ?

Spiruline, CBD, maca… Les produits naturels miracles pour la récup, ça marche vraiment ?
Les athlètes les plus aguerris te le diront : se remettre d'une grande dépense énergétique demande à être boosté par certains compléments. Mais si le trio « protéines, glucides, BCAA » t’effraie, t’inquiète pas… Des ingrédients miracles pour ta récup' sportive, il en existe aussi des naturels. ÀBLOCK! te dit lesquels.

Par Clotilde Boudet

Publié le 09 septembre 2022 à 17h30

La whey protéinée, les BCAA, la maltodextrine, le collagène… Ça te parle ou c’est du chinois ? Il s’agit de compléments alimentaires recommandés pour la récupération physique.

La whey booste la production musculaire (on t’en dit plus sur les protéines ici). Les BCAA favorisent la croissance des muscles et diminuent le sentiment de fatigue. Enfin, la maltodextrine permet de garder des réserves glucidiques élevées et le collagène améliore la récupération articulaire. Des produits dopants ? Mouais, à voir… en tout cas, ils sont parfaitement légaux !  

Nombreux sont les sportives et sportifs qui prennent des compléments alimentaires pour optimiser leurs entraînements et donner un coup de pouce à leur corps dans la phase de récupération. Mais, comment on fait quand on a un régime alimentaire particulier, qu’on préfère les produits naturels ou qu’on est allergique à certains composants de ces compléments chimiques ?  

Et bah, on se tourne vers le naturel ! Et ça tombe bien, il est à la mode. Il y a les aliments connus, comme les épinards (demandez à Popeye), les œufs ou encore le maquereau… Et puis, il y a des produits un peu plus insolites : la spiruline, le CBD, le curcuma ou encore le jus de cerise.

On parle de « super aliment », un concept apparu aux États-Unis au début des années 2000. Ils possèdent tout un tas d’éléments essentiels à notre bonne santé, mais sont-ils vraiment miraculeux pour la récup’ sportive ?  

©Shutterstock

La spiruline  

Cette micro-algue fait justement  partie de la catégorie « super food ». On la trouve sous forme de compléments alimentaires ou de granulés à mélanger dans tes yaourts, salades, etc. Ses vertus ne sont plus à démontrer puisque déjà, au XIIIe siècle, elle était consommée par les Incas ! Selon sa provenance, la spiruline que vous trouverez dans le commerce contient entre 55 % et 70 % de protéines.

Normalement, pour trouver les huit acides aminés nécessaires à notre développement musculaire, il faut plutôt se tourner vers les produits d’origines animales… La spiruline fait exception ! En plus, elle aide à éliminer lacide lactique produit par les muscles pendant l’effort. Bref, une vraie amie pour la récupération, surtout celle des véganes.

Attention, quand-même, au surdosage en fer dans le sang car la spiruline possède une forte teneur en fer très bien absorbé dans l’organisme.  

Le CBD 

Le CBD fait débat, car il est souvent confondu (à tort) avec le cannabis. Le cannabidiol est certes présent dans le cannabis, mais il est sans danger. D’ailleurs, en France, sa vente, à des fins thérapeutiques, est aujourd’hui légale.

La MILDECA (la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) prévient tout de même : « le CBD reste une substance à effet psychoactif, qui peut avoir des interactions avec d’autres molécules, notamment des médicaments ». Si on prend un traitement, on demande donc conseil à son médecin.

Ceci étant dit, les vertus du CBD dans la pratique sportive sont multiples ; il a même été autorisé, en 2018, par l’Agence Mondiale Antidopage en compétition sportive. Avant l’effort, sous forme de gélule, de tisane ou d’huile, le CBD permet de réguler le stress, l’appétit, le système de douleur, les humeurs…

Pendant l’effort, il stimule la concentration. Enfin, après l’effort, il a un pouvoir décontractant, donc aide à réduire les crampes et les courbatures. 

©Shutterstock

Le maca  

Quésako ? Le maca est une tubercule originaire du Pérou, encore très méconnue en Occident. Consommée sous forme de poudre, comme complément, elle est une immense alliée pour nos organismes. Elle aussi est consommée depuis des millénaires. Comme le ginseng (on appelle d’ailleurs le maca «  le ginseng péruvien »), la plante est adaptogène.

Cet adjectif définit les plantes médicinales qui permettent au corps de mieux s’adapter aux différentes sources de stress. On parle aussi de « régulateurs métaboliques ». Très efficace contre les troubles du sommeil et de la concentration, le maca est un tonifiant naturel puissant qui va mettre ton corps dans les meilleures conditions pour braver l’effort.   

Le curcuma  

Le curcuma, c’est cette racine qui ressemble au gingembre, dont la chair est orange. On le consomme normalement comme une épice, plutôt en poudre que frais, mais il est très utilisé en médecine chinoise. Parmi toutes ses vertus, le curcuma aide à réduire les douleurs musculaires et articulaires, il est donc idéal pour la récupération sportive !

Et oui, cet aliment est un anti-inflammatoire naturel, comme le démontre une étude publiée dans La lettre n°31 de l’institut Européen de Physionutrion et de Phytothérapie : pendant un mois, des patients atteint d’arthrose sévère se sont vu administrer, pour certains 1200 mg/jour dIbuprofen, pour d’autres 1500 mg/jour dextrait de curcuma. Résultat, leur efficacité sur la douleur est comparable, seuls les effets secondaires les distinguent…

Et on ne parle pas de ceux du curcuma (spoiler alert : il n’y en a pas). Donc on n’hésite pas à rajouter de cette épice miracle dans nos thés, nos plats ou nos smoothies ! 

©Shutterstock

La baie d’acaï (qui se prononce /assaï/) 

Ce petit fruit violet originaire d’Amérique latine est aussi un « super-aliment ». Là-bas, les populations l’utilisent depuis des siècles, notamment pour ses vertus anti-oxydantes. Pour faire simple : la baie d’açaï est une véritable bombe d’énergie !

Pas étonnant qu’elle plaise particulièrement aux pratiquants d’exercices courts et intenses, comme les sprinteuses et sprinteurs… Riche en glucides (52 %), en protéines (8 %) et en lipides (32 %), elle est pleine doméga 6, d’oméga 9 et de vitamines E, C et B1. Une composition parfaite pour la récupération physique !

Côté goût, les baies ont des saveurs de fruits rouges, avec un arrière-goût chocolaté. On les achète sous forme de gélules, en poudre, surgelées ou en jus.  

Tu vois, si t’as envie de te tourner vers des aliments et produits naturels pour récupérer après le sport, tu ne manques pas de choix ! Surtout qu’on ne les a pas tous cités. Il y aussi le gingembre, le guarana, le fenugrec, la gelée royale… Bref, la planète te veut du bien et tu aurais tort de t’en priver. 

Parce que NON, on n’a pas besoin de s’entraîner pour les JO pour s’autoriser à prendre des compléments. À partir du moment où on fait du sport régulièrement, on a parfaitement le droit de donner un coup de boost à son organisme… Surtout si c’est du boost 100 % naturel !  

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Pauline : « Au sommet d’une montagne, je me sens à ma place. »

Ado, elle pratiquait déjà le ski de randonnée. Et, depuis, elle n’a jamais cessé de grimper les sommets. Le plus souvent, dans sa région d’adoption, Grenoble.
La montagne, Pauline s’y sent bien, loin de tout esprit de compétition ou de performance. Elle nous partage sa passion. Celle qui la fait vibrer, celle qui l’aide à respirer.

Lire plus »
Anais Quemener

Best-of 2023 : nos plus belles rencontres

Une foule de sportives (et quelques sportifs aussi) inspirantes, qui n’ont pas peur de donner de la voix pour faire bouger les lignes. Ça, vous commencez à le savoir, on est fans ! Pour bien finir 2023, un Best-of de nos interviews les plus marquantes s’impose. Enjoy !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner