Je prends des protéines en poudre après le sport, c’est bien ou pas ?

Je prends des protéines en poudre après le sport, c’est bien ou pas ? La question qui tue
Elles ne font pas toujours consensus. On peut même dire qu'elles sont diabolisées. Pourtant, bien utilisées, les protéines en poudre sont tout à fait bénéfiques pour les sportives et sportifs confirmé·e·s. ÀBLOCK! fait le point sur ce qu’il est bon ou non de mettre dans son shaker. 

Par Clotilde Boudet

Publié le 01 avril 2022 à 18h31, mis à jour le 10 avril 2022 à 11h06

L’important, avec les protéines (et ce quelle que soit leur forme), c’est de savoir les doser. Or, se faire un shaker de whey, de caséine ou encore d’isolat, c’est un peu comme pâtisser : chaque ingrédient compte et si l’on ne suit pas la recette à la lettre, on risque le gros raté. 

Allez hop, suivez le guide pour ne tirer que le meilleur des prot’ ! 

1. Toujours les associer à une alimentation équilibrée. 

Les protéines en poudre sont des suppléments alimentaires. On peut se faire avoir par leur goût « cookie et glace » ou « cappucino », mais les protéines ne sont pas des substituts de repas !

Leur fonction première est de préserver la masse musculaire. On te conseille d’ailleurs de les consommer dans l’heure qui suit ta séance, pour profiter de ta « fenêtre protéique ». Elles agiront comme un coup de pouce pour la prise de masse, la récup’ des muscles et la récupération. Mais ta première source de protéine doit rester ton alimentation. Bon, t’as compris le message.

©Shutterstock

2. Prendre le temps de bien choisir.

 Le monde des protéines en poudre est vaste… Et l’on a vite fait de s’y perdre. Un petit tour d’horizon s’impose ! La whey est la protéine en poudre la plus utilisée par les fans de muscu. Elle existe sous plusieurs formes (obtenues par des procédés de fabrications différents) : 
 
– La whey concentrée a un taux de protéines élevé (70 % à 80 %), avec un aminogramme complet (les acides aminés). C’est la moins chère, car la moins filtrée. Du coup, elle est bien pour celles et ceux qui ne veulent pas investir trop d’argent dans leur supplément, mais elle possède plus de sucres, de glucides, de lipides et de calories que les autres. 
 
– La whey « isolate » possède également un aminogramme complet en BCAA et acides aminés avec un taux encore plus élevé en protéines. Elle ne possède ni gras, ni glucides, ni lactose. Plus « pure » que la whey concentrée, elle se digère et s’assimile plus facilement. Elle est recommandée en période de « sèche », tu sais cette phase où tu veux prendre du muscle sec, bien dessiné. Dans ce cas, diminue les glucides dans l’assiette, sinon, tu risques d’être déçu.e. Bah ouais.  
 
– La whey « native » est la plus pure du marché, mais du coup la plus coûteuse. Elle a gardé l’ensemble de ses acides aminés, BCAA et protéines après filtration. 
 
Il existe aussi, pour les personnes intolérantes aux protéines de lait notamment, la protéine de bœuf (mais elle est moins anabolisante), ou les protéines végétales dont la concentration peut varier entre 50 % et 90 % de protéine. Enfin, la caséine est similaire à la whey (toutes deux issues du petit-lait), mais se digère et s’assimile beaucoup plus lentement. Du coup, on la consomme avant une longue période de jeun ou avant de dormir. 

©Shutterstock

3. Ça n’est pas obligatoire.

Rassure-toi, si l’idée de te supplémenter ne te tente pas, tu n’es pas obligé·e ! Déjà, il faut savoir qu’un apport supplémentaire de protéine complète, comme la whey, est surtout recommandé pour celles et ceux qui pratiquent une activité physique intense.

Si tu débutes dans ton sport, tu n’en as pas besoin, ok ? Ensuite, une alimentation classique peut tout à fait te permettre d’ingurgiter la quantité de protéines nécessaire à ton métabolisme… Mais du coup, sors ta balance, il va falloir compter !

Pour les sports de force, la quantité quotidienne recommandée est la même que pour les sports d’endurance : 1,2 à 1,8 gr par jour.

Maintenant, pourquoi ça peut t’être utile de te supplémenter ? Les protéines en poudre agiront comme un coup de pouce pour la prise de masse et la récupération, mais aussi pour avoir un corps plus sculpté.

Du coup, on valide la prise de protéines en poudre après un entrainement intense, mais on se renseigne bien et on est sérieux·se dans sa consommation. Les protéines ne sont pas dangereuses pour la santé mais, surdosées, elles peuvent avoir des conséquences néfastes, notamment sur tes reins. 

Bon, c’est pas tout ça, mais si tu veux prendre du muscle, arrête de lire et commence par faire ta séance, les prot’ ça vient après. Oui, après, quand tu pourras enfin souffler !

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Nouran Gohar, la « Terminator » du squash mondial

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une reine de glace, une number one du squash (Nouran Gahor sur notre photo), du vélo en mode détente, des filles sur les courts de tennis, une question qui tue spécial été, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Ronda Rousey

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un photographe aux clichés détonants, une athlète aux rebonds imprévisibles, l’histoire des wonderwomen du MMA (dont Ronda Rousey sur notre photo) et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois le MMA… féminin !

Il était une fois le MMA… féminin

Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d’Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

C’est la rentrée, on bouge !

C’est la rentrée, on bouge !

La Fédération Française de Triathlon lance son opération de décrassage ! Avec  » Rentrée ? Bougez ! », elle souhaite permettre à toutes et tous de découvrir les bienfaits de la discipline du triple effort. À la clé : du sport pour pas cher !

Lire plus »
Le Top 10 des livres sur le sport féminin

Le Top 10 des livres sur le sport féminin

Le 24 janvier célèbre les Sporting Girls avec la Journée Internationale du sport féminin. Même si pour ÀBLOCK!, c’est toute l’année, on ne pouvait manquer le rendez-vous. Rendons hommage, une fois de plus, aux pionnières et passionnées de sport, et faisons-le via la littérature qui les placent sur le devant de la piste. Essais, BD, Histoires vraies…voici le TOP 10 des pages à lire pour être 100 % ÀBLOCK!

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner