Corinne Diacre 5 infos pour briller sur et au bord du terrain

Corinne Diacre : 5 infos pour briller sur et au bord du terrain
Elle s’apprête à dévoiler la liste des joueuses de l’équipe de France de foot qui disputeront, le mois prochain, deux matches de qualif’ pour le Mondial 2023, la dernière liste avant l'Euro. Il est donc plus que temps de mettre en lumière cette pionnière du ballon rond, à la tête des Bleues depuis 2017. Place à Corinne Diacre, dame de fer du football féminin, qui a pour maîtres-mots rigueur et exigence.

Par Alexandre Hozé

Publié le 29 mars 2022 à 18h28, mis à jour le 05 avril 2022 à 14h27

1. Étinceler comme footballeuse internationale 

Fille d’un ancien footballeur, la petite « Coco » fait quasiment ses premiers pas sur la pelouse d’un stade. Sa montée en puissance se fait en toute discrétion, la demoiselle n’est pas fan des projecteurs. Mais avec un talent de la sorte, difficile de les éviter.  

Ses débuts avec l’ASJ Soyaux sont réussis, si réussis qu’à seulement 18 ans, Corinne Diacre connaît sa première sélection avec l’équipe de France. La défenseure fait déjà partie des meilleures.   

Tout au long de sa carrière, elle reste fidèle à son club, ne cherchant jamais à le quitter. Et pour ce qui est du maillot bleu, on est également sur de la belle histoire…  

©FIFA

2. Détenir un record de sélections en équipe de France

Corinne Diacre comptabilise 121 sélections en équipe de France. Un record dont même elle, modeste avant tout, mesure le symbole : “Aujourd’hui, pouvoir dire que j’ai eu 121 sélections en équipe de France sous un seul club, j’en suis fière.” 

Défenseure centrale, les highlights de la joueuse sont rares. Mais en 2003, lors d’un match à enjeu, Corinne Diacre va signer l’action de sa carrière.  

Contre l’Angleterre, pour obtenir une place à la Coupe du Monde qui se joue aux Etats-Unis, pays du foot féminin, la Française inscrit l’un de ses rares buts sous le maillot bleu. Mais celui-ci va propulser l’équipe de France dans un avion pour les States !  

Pour la première fois depuis que la Coupe du Monde féminine est reconnue par la FIFA, l’équipe de France fait partie des nations qualifiées !  

©Twitter

3. Mettre de côté la retraite

En octobre 2006, Corinne Diacre est contrainte de quitter les pelouses suite à une grave blessure. Avec près de 350 matchs de D1 dans les pattes, sans compter les 121 sélections en équipe de France, le repos semble lui tendre les bras.  

Mais ce serait mal connaître Corinne Diacre. Pas de temps à perdre, elle prend dès la saison suivante le commandement de son ancienne équipe, l’ASJ Soyaux. Et pour varier les plaisirs, occupe également un poste d’adjoint de l’équipe de France féminine.  

Le coaching lui plaît, rien de surprenant pour elle : “Avant de démarrer mon cursus de formation dans le football, j’ai toujours voulu être prof d’éducation physique donc enseigner, ça faisait partie de moi .” 

La retraite, c’est bon pour les autres ! Et Corinne Diacre va encore le prouver…  

©FIFA

4. Être la première femme à entraîner une équipe professionnelle masculine 

En 2014, Corinne Diacre postule pour le poste d’entraîneur de l’équipe masculine de Clermont, alors en Ligue 2. Claude Michy, président du club, lui fait confiance et lui en confie les rênes. Une première dans le football français ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la dame a les épaules pour le costume.  

Elle prend en charge une équipe qui lutte pour se maintenir depuis plusieurs saisons, le défi s’annonce grand. Mais à force de détermination et de leadership, Corinne Diacre parvient à faire grandir son équipe.  

En trois saisons à la tête de Clermont, elle les éloigne de la zone de relégation. Et son travail est apprécié à sa juste valeur, France Football la désigne comme la meilleure entraîneuse de Ligue 2 de l’année 2015.  

A partir de cet instant, Corinne Diacre pèse dans le milieu du coaching. Et pas qu’un peu !  

5. Devenir coach des Bleues

En 2017, nouveau défi pour l’infatigable Corinne Diacre ! Elle prend les rênes de l’équipe de France féminine. Suite logique de sa carrière d’entraîneuse.  

La Coupe du Monde 2019 est la première échéance pour la sélectionneuse, d’autant plus que la compétition a lieu en France. Mais en quarts de finale, les Américaines sont trop fortes, emmenées par une Megan Rapinoe en mission.  

À charge de revanche, il faut maintenant se concentrer sur l’Euro à venir. Prévu initialement en 2021, il est décalé en juillet 2022. Bon timing en fin de compte…le bateau bleu a été pris dans la tourmente, des tensions entre Corinne Diacre et plusieurs taulières du groupe sortant dans les médias.  

Acceptant d’en discuter avec ses joueuses, “les yeux dans les yeux, je n’utiliserai en aucun cas les médias comme intermédiaire”, la sélectionneuse cherche à rebooster et cimenter une équipe de France qui se délite. L’avenir nous dira si elle a réussi ce challenge digne d’une DRH.

Place maintenant à l’action sur le terrain !  

Ouverture ©FFF

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Capucine : « Être entre filles nous permet d’oser nous lancer. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière de la planche, une fille de la glisse qui n’a peur de rien (Capucine avec ses copines les Shreddeuses sur notre photo), un récap’ de l’Euro de hand, une runneuse toujours ÀBLOCK! (même en diagonale) ou une Question qui tue spécial insomniaques… C’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Isabelle : « Continuer le sport fait partie de ma lutte contre le cancer du sein. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une étude sur les corps féminins musclés à l’extrême, une crossfiteuse qui combat la maladie par le sport (Isabelle sur notre photo), une nouvelle chronique philo signée Marie Robert, un récap’ de la dernière compet de ballon ovale, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bonne (re)découverte !

Lire plus »
 Lilou Ruel : "Il faut donner confiance aux filles, leur dire qu'elles peuvent devenir hyper forte en parkour." 

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des filles qui partent à l’assaut du désert péruvien, une jeune gardienne qui connaît sa première compétition internationale, une championne qui vise les sommets (Lilou Ruel sur notre photo) et une pionnière sifflet en bouche ? C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine, bonne lecture !

Lire plus »
Tour de France Femmes 2023, la route sera longue !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le parcours 2023 du plus fameux road trip français à vélo et un zoom sur le handball avec l’Euro qui débute. Une Bleue du hand toujours en activité qui répond à notre questionnaire sportif et une autre qui retrace son parcours avec l’équipe de France, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Coralie Lassource

Le questionnaire sportif de… Coralie Lassource

Championne olympique, médaillée d’argent au championnat d’Europe 2021, la handballeuse Coralie Lassource est toujours ÀBLOCK! pour aller chercher de nouveaux succès. La capitaine de l’équipe brestoise (BBH) et membre de l’équipe de France répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Courtney Dauwalter

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un zoom sur une ultra-traileuse qui trace (Courtney Dauwalter sur notre photo), une arbitre qui change les règles et une plongeuse de haut-vol. Ou encore un nouvel Instant philo signé Marie Robert, une Question qui tue pour reprendre son souffle, un geste technique ballon ovale en main… C’est le meilleur d’ÀBLOCK pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »
J'veux améliorer mon cardio, je fais comment ? La question qui tue

J’veux améliorer mon cardio, je fais comment ?

« Faire monter le cardio », chez toi, ça prend 3 minutes ? Au moindre effort ton cœur s’emballe, tu suffoques ? Pas de panique ! Le cardio, c’est comme tout, ça se travaille ! Reprend ton souffle le temps qu’ÀBLOCK! te dise quel sport pratiquer pour l’améliorer.

Lire plus »
Laura Marino

Le questionnaire sportif de… Laura Marino

Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », elle nous invite à tester nos limites. L’ex-championne de plongeon, aujourd’hui spécialiste de Cliff Diving, répond à notre petit questionnaire entre deux voyages, là où elle plonge des plus hautes falaises.

Lire plus »
La Chistera rugby

La chistera ? Cékoiça ?

Les amateurs de ballon ovale le connaissent mais, pour les autres, impossible de poser une image sur ce terme. Alors que la Coupe du Monde féminine de rugby à XV se joue en Nouvelle-Zélande, séance de rattrapage pour impressionner son monde. Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Courtney Dauwalter

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un zoom sur une ultra-traileuse qui trace (Courtney Dauwalter sur notre photo), une arbitre qui change les règles et une plongeuse de haut-vol. Ou encore un nouvel Instant philo signé Marie Robert, une Question qui tue pour reprendre son souffle, un geste technique ballon ovale en main… C’est le meilleur d’ÀBLOCK pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »
Marie Le Net : « Gagner, c’est ce qui me motive le plus ! »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une dingue du volant, une croisière solidaire, un retour sur l’histoire des volleyeuses, une winneuse dans l’âme qui s’attaque au Paris-Roubaix (Marie Le Net sur notre photo), une course mythique qui s’est déroulée ce week-end et qui n’aura plus de secrets pour vous. C’est le meilleur d’ÀBLOCK! Et c’est juste pour vous.

Lire plus »
Isabeau Courdurier : « Retrouver du plaisir en VTT m’a permis de sortir de mes comportements destructeurs. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Du ski, du rugby, du VTT (Isabeau Courdurier sur notre photo), de la breakdance… Des héroïnes, des légendes, des championnes, la semaine a été riche encore une fois sur ÀBLOCK! Séance de rattrapage pour ne rien manquer du sport féminin qui fait bouger les lignes. Bonne lecture !

Lire plus »
Tassia : « J’ai tout de suite été douée en kayak, ça aide beaucoup à l’aimer ! »

Tassia : « Le kayak polo est un sport plus beau que brutal. »

Kayak-poloïste, quésaco ? Tassia Konstantinidis, la vingtaine énergique, est de cette espèce trop méconnue : une athlète de kayak-polo, discipline du kayak qui a porté l’équipe française féminine en championnat national, européen et mondial jusqu’au Graal : la première marche du podium des Championnats d’Europe 2021. Avec, à son bord, cette jeunette de l’équipe senior. Témoignage d’une sportive de haut niveau qui tient bon la pagaie.

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner