Rechercher

Les 10 000 pas par jour, c'est vraiment obligatoire ?

La question qui tue
« Félicitations, vous avez atteint votre objectif de 10 000 pas ! » Si tu as un smartphone ou une montre connectée, tu sais de quoi on parle… Mais, elle vient d’où cette injonction à faire 10 000 pas par jour ?! C'est pas du tout ce que tu crois, lis plutôt...

Par Clotilde Boudet

Publié le 15 juillet 2022 à 16h58

Je me suis déjà surprise à me dire : « Ah cool, bravo à toi ! ». C’était après avoir reçu une notification sur mon portable qui disait : « Félicitations, tu as fait 10 000 pas aujourd’hui ».

Qu’un téléphone me félicite d’avoir marché me rendait étrangement un peu fière… Et je sais que je ne suis pas la seule !

Du coup, à la rédaction d’ÀBLOCK!, on s’est demandé : c’est quoi le truc avec les 10 000 pas par jour ? Pourquoi ce chiffre et pas un autre, est-ce que c’est vraiment obligatoire ?  

Il parait que c’est une recommandation de l’OMS… Mais en fait, non. Cette injonction vient d’un ancien slogan publicitaire japonais de 1964, année où Tokyo a accueilli pour la première fois les Jeux Olympiques !

Ce slogan, c’était celui d’un podomètre baptisé « Manpo-kei », ce qui signifie littéralement « jauge des 10 000 pas ». En gros, cette idée reçue selon laquelle 10 000 pas par jour est le minimum pour être en bonne santé vient d’un projet de marketing et pas du tout d’une vérité scientifique…  

©Shutterstock

Et non, l’observation faite quelque temps plus tard par le chercheur Yoshiro Hatano ne compte pas. Il affirmait, pour inciter la population japonaise à faire du sport, que les 10 000 pas par jour (et les 300 calories brûlées qu’ils représentent), étaient la marche à suivre (c’est le cas de le dire) pour garder « un poids de forme ».

Quand on sait aujourd’hui que le poids de forme est avant tout une question de ressenti… On a un peu envie de s’arrêter net de marcher. Parce que du coup, compter ses pas, ça sert à quelque chose ou pas du tout ?  

Clairement, toute activité physique est bonne à prendre (si tu veux en savoir plus sur les effets de la marche, direction notre Question qui tue sur le sujet). Mais ça n’est pas tant le nombre de pas qui compte (donc l’intensité) que le temps qu’on y passe.

Là-dessus, l’OMS est formelle : on a besoin de s’activer 20 min par jour pour être en meilleure santé. Or 10 000 pas, ça représente tout de même 7 km.

Et à moins d’être très motivé·e, à allure normale, une telle distance correspond plutôt à 50 min de marche. T’as compris, les chiffres ne sont pas bon, Kévin… 

En mai 2019, les scientifiques d’Harvard se sont posé une question : « Est-ce qu’un nombre de pas quotidien plus élevé baisse le taux de mortalité ? ». Pendant une semaine, ils ont compté les pas de 16 741 femmes en bonne santé, âgées de 62 à 102 ans.

Les résultats vont rassurer celles et ceux qui n’atteignent jamais les 10 000 pas ! Dès 4 400 pas par jour, le taux de mortalité baisse. Et plus on marche, meilleurs sont les chiffres… jusqu’à un certain point.

Hé oui, contre toute attente, cette étude a également démontré qu’au-delà de 7 500 pas, on n’arrive plus à mesurer l’impact positif de la marche sur le corps.  

©Shutterstock

Ça veut dire quoi ? Tout simplement que marcher 10 000 pas par jour, surtout quand on a un certain âge ou des problèmes de santé, ne sert à rien. Pour les plus fragiles, 4 000 pas quotidiens, c’est déjà -40 % de risque de souffrir d’un diabète de type II, de développer une maladie cardiovasculaire ou un cancer. Comme quoi, l’entraînement physique n’a pas toujours besoin d’être intense !  

En fait, comment tu dois pratiquer ton sport, intense ou pas, ou quelle activité physique tu dois faire quotidiennement (si tu veux en savoir plus, on te le dit ici) dépend de toi.

Ton âge, ta santé, ton métier, ta routine, ta volonté… Bref, mets donc ton smartphone, ta montre connectée ou ton podomètre en silencieux et va te promener. Juste comme ça, pour le plaisir.

Tu verras, l’effet sur ton moral, lui, va être immédiat et concret ! 

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Championnat du monde de para athlétisme, le récap'

Mondiaux de para athlétisme 2023, l’heure du récap’

Ils ont quitté la piste. Le 17 juillet, les athlètes handisport ont bouclé, à Paris, leurs Championnats du monde de para athlétisme. Dernière grosse échéance avant le rendez-vous des Jeux Paralympiques de Paris 2024, ces Mondiaux faisaient office de test avant le grand bain. Petit résumé de la compet’.

Lire plus »
Elisa Savalle

Sportives, faites du bruit !

Elles en ont des choses à dire, des émotions à partager ! Ça tombe bien, ÀBLOCK! adore recueillir leurs confidences de sportive, mais aussi de femme bien dans ses baskets. À l’occasion de l’opération « Sport Féminin Toujours » lancée par le ministère des Sports et le CSA, nous mettons en avant ces pratiquantes qui ont appris à se dépasser pour mieux s’imposer et qui en parlent avec exaltation. Des témoignages bruts qui donnent des Elles.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner