Ça n'engage que moi...

Dominique Petit : Vie associative… cherchez la femme !

dominique petit

Par Dominique Petit, présidente du CDOS 95*

Publié le 07 mars 2020 à 13h18, mis à jour le 19 mars 2021 à 15h27

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Pour que toute société fonctionne correctement, il est indispensable que les femmes et les hommes soient partenaires et que tous s’investissent dans les domaines où résident leurs points forts, sans s’enfermer dans des rôles traditionnels.

La réflexion au sujet de la place des femmes et des hommes en politique, dans le monde de l’entreprise et du travail a été menée de longue date  ; il est donc logique que le mouvement associatif, reflet de la société, ait engagé cette même démarche.

Quelle est la situation réelle dans le mouvement sportif  ?

Je me limiterai ici à l’état des lieux  dans le domaine de l’accès aux responsabilités.

Les femmes ? Plus on s’élève aux niveaux régionaux et nationaux, moins on les trouve.

Alors que le taux de pratiquantes augmente, que les femmes sont nombreuses à prendre en charge des aspects concrets et pratiques de la vie associative, qu’elles commencent à détenir des postes de décision au niveau local et départemental, plus on s’élève aux niveaux régionaux et nationaux, moins on les trouve.

Faisons les comptes  : 11 femmes présidentes de fédérations sportives dont une seule dirigeante d’un sport olympique, 5 femmes présidentes d’un Comité régional olympique, 10 femmes présidentes d’un Comité départemental olympique.

Cette lente émergence s’explique par de nombreux obstacles auxquels les femmes sont encore confrontées, du poids des stéréotypes et des représentations culturelles (rôles sociaux), en passant par l’alternative responsabilités familiales/responsabilités associatives, ou encore les contraintes temporelles accrues…

Quelques pistes de travail

Consciente que nous sommes dans un domaine où l’évolution repose essentiellement sur celle des mentalités, en 2000 la Ministre des Sports Marie George Buffet a impulsé un certain nombre de mesures réglementaires, renforcée en 2014 avec la loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Il me semble cependant qu’il est de la responsabilité des associations sportives d’agir sur leur propre fonctionnement pour les faire évoluer.

Nous pourrions d’ores et déjà travailler sur quelques pistes  :

  • L’association devrait évoluer pour diversifier les valeurs qu’elle porte afin de répondre à la diversité des personnes (sensibilités, priorités, approches…),
  • L’association devrait proposer à ses jeunes des expériences qui développent les relations égales entre les partenaires ; les filles ont besoin tout autant que les garçons de prendre conscience qu’elles ont un rôle à jouer dans la gestion de leur association,
  • L’association devrait s’adapter, autant que faire se peut, aux contraintes de ceux qui peuvent la faire vivre (gestion des réunions, modes d’animation, prises de décision…)

 

En tant que dirigeante à un poste de responsabilités, il m’apparaît nécessaire d’augmenter le nombre de femmes dans les instances dirigeantes du sport français car ces dernières apportent des réflexions, des expériences différentes de celles des hommes, et qu’on ne le sait que trop bien, la recherche de la mixité est source de richesse.

*Dominique Petit est présidente du CDOS 95 (Comité départemental olympique et sportif du Val d’Oise)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi…

Ed Temple

Ed Temple, la légende masculine du sprint féminin

Il est l’un des plus grands entraîneurs que les États-Unis aient connu. Avec ses Tigerbelles, une équipe d’athlètes afro-américaines du Tennessee, Ed Temple a porté l’athlétisme féminin au pinacle et fait entrer la Perle noire, Wilma Rudolph, ou encore Wyomia Tyus alias Skeeter, dans l’histoire.

Lire plus »
Louise Lenoble

Highline : Louise Lenoble, en recherche d’adrénaline

La highline est sa vie, l’air son élément. À l’occasion du Tour de France, de passage au Mont-Dore, la reine de la slack, se lance un nouveau défi. Avec ses camarades de vide, Louise Lenoble va marcher sur la deuxième plus longue ligne de France, à deux-cents mètres au-dessus de la ville. On lève les yeux ?

Lire plus »
louise lenoble highline

Louise Lenoble – Totalement perchée

Grande prêtresse de la highline, elle passe sa vie à marcher sur des sangles au-dessus du vide, là où le vent l’emporte. Le monde lui tend les bras et elle nous raconte son histoire, celle d’une étudiante en médecine devenue nomade pour s’offrir une existence vertigineuse. Zoom sur une fille d’exception. 

Lire plus »

Le yoga en belle posture

Ces dernières années, les yogis en herbe ne cessent de se multiplier. Besoin de sérénité, d’apaisement, c’est le sport doux le plus plébiscité aujourd’hui en France.

Lire plus »
Sarah Hauser

Sarah Hauser : « Le windsurf, c’est un mélange de peur, de chaos mais aussi de beauté. »

Ce petit bout de femme n’a pas froid aux yeux, même au creux de la vague. La windsurfeuse Sarah Hauser vient de faire une entrée fracassante dans le Guinness Book des Records après avoir dompté une vague de presque 11 mètres, la plus grosse jamais prise par une femme. Une étape plus qu’un aboutissement dans le parcours singulier de cette Néo-Calédonienne dont l’ambition est d’inspirer les filles qui n’osent pas se mouiller.

Lire plus »
Tia-Clair Toomey

Tia-Clair Toomey, l’iconique crossfiteuse qui place la barre très haut…

Et de quatre ! Depuis 2017, pas une édition des CrossFit Games n’aura eu raison de sa hargne. Le 25 octobre dernier à Aromas, en Californie, Tia-Clair Toomey a de nouveau été sacrée « Femme la plus en forme sur Terre ». L’Australienne qui ne cesse de repousser ses limites marque ainsi de son empreinte musclée l’Histoire de sa discipline. Portrait d’une guerrière.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

GDPR cookie consents with Real Cookie Banner