Le matin, le soir, à jeun ou pas… je me pèse quand finalement ?

La question qui tue
Ah, la belle « question qui tue » ! Celle-là, on l’adore ! On pourrait même se demander s’il est utile de se peser ! On s’en balance, oui ou non ? La réponse de notre coach, Nathalie Servais*.

Publié le 01 mai 2021 à 19h08, mis à jour le 29 juillet 2021 à 12h14

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Eh oui, on ne va pas faire durer le suspense trop longtemps, c’est parfois utile (mais pas toujours, on le dit illico pour que vous lisiez la suite) de passer sur la balance.

Par exemple, pour les compétiteurs dont les catégories sont déterminées en fonction du poids, lorsque tu as un objectif de perte ou de prise de poids, lorsque tu veux vérifier un équilibre atteint ou te motiver pour garder ton poids de forme.

Alors, pour pouvoir comparer les chiffres de façon fiable, il est indispensable que les conditions dans lesquelles tu te pèses soient toujours les mêmes et que ce soit facile à reproduire d’une fois sur l’autre.

Donc, dans l’absolu, tu peux te peser quand tu veux, du moment que c’est toujours dans les mêmes conditions, le même jour, à la même heure, avec le même matériel, dans la même tenue.

Pas toujours évident…

©Pinterest

C’est pourquoi, il est conseillé de se peser à jeun (pour que les repas de la journée n’influent pas sur le résultat), donc le matin car, sauf exception, c’est le moment où tu es en général le plus à jeun, on est d’accord ?

Petite précision, comme ça en passant, on ne va pas directement du lit à la balance, on prend le temps d’aller aux toilettes avant puis on se pèse sans vêtements. Ainsi, tu pourras comparer tes résultats de façon précise.

Mais il existe une autre façon de savoir si tu as minci, ça s’appelle « l’épreuve du vêtement ». En gros, tu choisis, par exemple, un pantalon qui te serres un peu et tu l’essayes régulièrement. Si tu te sens plus à l’aise dedans, s’il te semble plus large, plus confort, c’est que tu as perdu une taille, que tu t’affines. Car le poids peut être traître.

Je t’explique : 1 kg de muscle prend moins de place que 1 kg de graisse, tu seras donc plus fit. Mais, pour autant, tu ne seras pas plus légère sur la balance. Tu pourrais même prendre quelques grammes…

Bref, la balance n’est pas toujours un outil fiable. Et puis, au-delà de se peser, l’important c’est de se sentir bien dans son corps, que ses proportions soient équilibrées et qu’il nous permette de réaliser avec aisance nos activités quotidiennes.

Conclusion : il faut parfois savoir balancer…sa balance ! Allez, une dernière pesée et on range !

 

 

  • Vous voulez poser une « question qui tue » pour être ÀBLOCK! ? C’est ici : contact@ablock.fr

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er aout, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Alice Modolo Best of

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des femmes à Tokyo ! Mais pas que… Une pongiste qui y croit, une femme jamais sans son canoë, une lanceuse de disque qui rêve d’or, une sprinteuse adepte de records, une hurdleuse qui avale les haies sont de la partie pour les Jeux. En bonus, un sauvetage dans le grand bassin des JO de 1960, un nouveau record de France pour la sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo) et une rencontre avec une femme qui borde ses voiles. Un peu de lecture pour boucler juillet !

Lire plus »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Hey, Psssst, Les JO commencent, non ? Retrouvez une semaine complète sur les Jeux Olympiques avec ÀBLOCK!. À la clé, une demi-fondeuse qui veut sa revanche à Tokyo, de nouveaux sports qui vont twister les Jeux, la petite histoire des symboles olympiques en sept chapitres. Mais aussi, la désormais célèbre question qui tue et une initiative féminine aussi sportive que dilettante. De la (bonne) lecture, messieurs dames !

Lire plus »
Alice Modolo

Alice Modolo : 100 mètres, le rêve !

La divine descente en eaux troubles d’un poisson nommé Modolo. L’apneiste française vient de réaliser son rêve de toujours : plonger à plus de 100 mètres dans les profondeurs. Et, hop, un nouveau record de France !

Lire plus »
7 symboles olympiques

Jeux Olympiques, les 7 symboles capitaux

Ils sont le sel de cet événement sportif planétaire. Les valeurs olympiques, l’hymne, la devise, la flamme, le serment, les anneaux, la langue, 7 emblèmes qui régissent les Jeux Olympiques, certains depuis l’Antiquité, d’autres depuis les JO modernes. Petite leçon d’histoire pour bien comprendre l’esprit olympique.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Mélissa Plaza

Mélissa Plaza : « Le foot a été l’échauffement de ma vie, mais j’étais promise à autre chose. »

Une survivante. Une battante pour le moins singulière. Mélissa Plaza avait un rêve, petite, celui de devenir footballeuse professionnelle. Un choix de vie auquel, malgré les obstacles, elle n’a jamais voulu renoncer. À présent retraitée, l’ex-joueuse de l’OL prête sa voix aux femmes et milite, sans s’économiser, pour une société plus égalitaire. Rencontre avec une fille percutante, forte et généreuse.

Lire plus »
Marion Joffle

Marion Joffle : « Quand je nage dans l’eau glacée, je suis comme dans une bulle. »

Elle a goûté à l’eau froide, il y a quatre ans. Depuis, Marion Joffle enchaîne les défis, établit de nouveaux records mondiaux et rafle toutes les médailles sur son passage, avec comme unique objectif de se dépasser. La nageuse surnommée « Le Pingouin », le prouvera encore, en septembre prochain, avec la traversée de la Manche. Nous l’avons suivie lors des Mondiaux en eau glacée, en Slovénie. Fraîche rencontre avec une fille joyeusement « givrée ».

Lire plus »
Tour de France féminin

En attendant le Tour de France au féminin…

À l’heure où les coureurs s’apprêtent à s’élancer pour un nouveau Tour de France, l’édition féminine n’est pas d’actualité. Selon Christian Prudhomme, directeur du Tour, elle devrait toutefois renaître en 2022. ÀBLOCK! prend les devants en donnant un coup de projo sur son histoire et son parcours semé d’embûche. Car la Grande Boucle au féminin a déjà un lourd passé derrière elle. Retour sur 5 dates marquantes de cette course féminine qui tient la route !

Lire plus »
Agathe Bessard

Agathe Bessard : « En skeleton, t’as pas le choix, il faut foncer ! »

Une fusée qui glisse comme elle respire, un sang-froid et une concentration inébranlables… Celle qui aime se surnommer « Fast & Curious » a une longueur d’avance : pionnière dans le skeleton féminin français, médaillée de bronze aux JO de La Jeunesse 2016, vice-championne d’Europe junior par deux fois et au bout du tunnel (de glace) : les JO d’hiver 2022. Rencontre tout schuss avec une reine de la luge.

Lire plus »
Allyson Felix Allyson Felix, dernier tour de piste pour une athlète toujours dans la course ?

Allyson Felix, dernier tour de piste pour une athlète toujours dans la course ?

Elle pourrait rejoindre Carl Lewis au panthéon olympique. À 35 ans, Allyson Felix dispute, à Tokyo, les cinquièmes (et sans doute derniers) Jeux Olympiques de sa carrière. Alignée sur 400 mètres en individuel et 4×400 en relais, la sprinteuse californienne, neuf médailles à son actif dont six en or, pourrait, en cas de nouveau podium, égaler le record de son illustre compatriote avec dix médailles. Portait d’une sprinteuse à la pointe de son art.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

GDPR cookie consents with Real Cookie Banner