Rechercher

Le sport, j’en fais quand, combien de temps, intense ou pas ?

Le sport, j’en fais quand, combien de temps, intense ou pas ?
Entre les conseils des sportifs du net, des coachs qui écrivent des livres, de ceux qui n’en écrivent pas, des scientifiques, du type qui va trois fois par an à la salle de sport mais qui croit tout savoir… Créer sa routine sportive idéale peut-être un VRAI casse-tête. Et si on mettait les choses au clair ?

Par Clotilde Boudet

Publié le 05 février 2022 à 7h22, mis à jour le 01 mars 2022 à 7h41

Faire du sport est un des meilleurs moyens de se vider la tête. Mais lorsqu’on est novice, créer sa routine idéale peut vite devenir compliqué…

Déjà, il faut trouver parmi la myriade de pratiques LE sport qui te correspond. Si ton cœur balance, libre à toi de pratiquer plusieurs activités différentes ! L’important, c’est de parvenir à être régulière dans sa ou ses pratiques.  

Mais du coup, combien de temps je dois aller à la salle ? À quelle fréquence je pratique le yoga ? Quelle intensité je choisis pour mon footing ?

Quand on se met au sport, on a vite fait de se retrouver avec une foule de questions… Et trop de réponses. Chacun a son avis, les livres et les sites regorgent de conseils… Mais du coup, on fait quoi ? On écoute qui ? 

©Shutterstock

Bah en fait, on s’écoute soi. Avant tout. Parce qu’il y a ton moral à prendre en compte, tes sensations et tes objectifs.

Tu veux te défouler, perdre du poids, prendre de la masse ou simplement te faire du bien ? À chacune de ces raisons de faire du sport, il y a une façon de pratiquer. La seule règle, au fond, c’est d’écouter ton corps, crois-moi, il ne te veut que du bien ! 

Une chose est sûre : plus la température de ton corps est élevée, plus tes performances physiques sont bonnes. Au réveil, ton corps est encore froid, donc si tu es plutôt du matin, privilégie une pratique douce.

Pour une séance plus intense, mieux vaut attendre la fin d’après-midi (vers 17h), quand ta température corporelle est à son maximum. En revanche, si tu tiens à ton sommeil, remise ton sac de sport au placard deux heures avant de te coucher. Au risque de poursuivre le cours de Zumba dans les draps !

©Shutterstock

Tu l’as compris, il n’y a pas UNE routine magique qui s’adapte à tout·e·s les sportives et sportifs. Les recommandations de l’OMS pour les 18-64 ans sont les suivantes :  

  • 2h30 d’activité sportive modérée par semaine 
  • 1h15 pour les pratiques intenses 

 

Où, quand, comment, c’est toi qui vois ! Si tu te fais confiance et que tu fais de ton mieux, aucun doute que tu seras bien dans ta tête… Et dans tes baskets.

©Shutterstock

  • L’avis de Nina Kanto*, ex-handballeuse de l’équipe de France et aujourd’hui coach sportive

« Alors, tout dépend de ce qu’on recherche. Pour du sport bien-être, ça va plutôt être deux fois par semaine. C’est vraiment l’idéal parce que ça permet de se maintenir en activité cardio-respiratoire. Pour l’intensité, si on est sur du sport bien-être, il ne faut pas aller chercher un rythme cardiaque trop élevé, mais un léger essoufflement. En ce qui concerne le rythme des séances, pour une réelle utilité on va être sur une séance entre 30 minutes et une heure, deux à trois fois par semaine. »

 

*Nina Kanto, c’est deux médailles internationales de handball avec les Bleues en 214 sélections. Ses 15 années en sélection ont fait d’elle une inspiration pour les joueuses d’aujourd’hui. Elle prend sa retraite en 2016 et devient coach sportive, entraînant le club de Montigny-lès-Metz puis, depuis cette année, les U17 France de Metz Handball.

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manon Genest

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète d’exception et maman épanouie qui se confie sans langue de bois (Manon Genest sur notre photo), une cycliste qui se lance dans un défi fou, notre marathonienne préférée qui se frotte à la piste et notre rubrique Kids, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Hermine Bonvallet : « Dans le monde du surf, la première technique pour performer : savoir s’adapter »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une rideuse de l’extrême, une folle histoire olympique du passé, une nouvelle chronique de notre marathonienne préférée et une championne qui sort la raquette du placard, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Nantenin Keïta, la fusée française du tour de piste

Nantenin Keïta, la fusée française du tour de piste

Elle est une incontournable du para athlétisme. Trois fois championne du monde du 200 et 400m, championne paralympique du 400m aux Jeux de Rio 2016, Nantenin Keïta, 36 ans, ultra-déterminée avec un mental de lionne, s’est élancée pour la finale du 400m T13 femmes ce samedi après avoir terminé première de sa série pour les qualifications. Son objectif ? Aller chercher une médaille, peu importe la couleur.

Lire plus »
Aloïse Retornaz

Aloïse Retornaz : « J’ai beaucoup de mal à rester loin de la mer, loin de l’eau. »

Une tête bien faite dans un corps bien entraîné. Championne de France Elite, Championne d’Europe, médaillée d’or en Coupe du monde de 470, la Brestoise Aloïse Retornaz vient de remporter la médaille de bronze sur 470, avec sa coéquipière Camille Lecointre, aux JO de Tokyo. Nous l’avions rencontrée en mai dernier. Échanges passionnants avec une fille qui mord la mer à pleines dents, sans prendre la tasse.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner