Rechercher

Si le sport et moi, ça fait deux, c'est pas de ma faute, hein ?

La question qui tue
À voir les sœurs Serena et Vénus Williams ou le duo père-fils Yannick et Joakim Noah, on est en droit de se demander si le sport n’est pas aussi une affaire de génétique ? Ni une ni deux, on a ouvert nos livres de science pour déterminer si on peut avoir des prédispositions sportives (ou non). Petit tour de la question en deux-trois mouvements !

Par Clotilde Boudet

Publié le 16 avril 2022 à 20h03, mis à jour le 14 mai 2022 à 8h46

« Non mais dans ma famille, le sport, on le regarde plus qu’on le pratique ». Voilà un argument que certaines copines (et copains) nous sortent pour justifier leurs faibles performances sportives et donc intérêt pour la pratique. Le sport, une histoire de famille (et donc de génétique) ?  

Certaines championnes et autres champions à l’héritage athlétique laissent à penser que cette hypothèse est plausible… Et la science ne dit pas non. Cent-soixante-dix gènes différents ont été reconnus comme impliqués dans nos performances sportives.  

Ils sont liés aux capacités respiratoires, à l’endurance, à la prédisposition aux blessures ou encore à la vitesse. Selon certaines estimations, 60 % de nos capacités sportives seraient héritées directement de nos parents ! 

Tu viens de visualiser tes géniteurs et ça te fait peur ? Rassure-toi, les gènes ne font pas tout ! D’ailleurs, il n’y a pas « le gène du foot » ou « le gène du marathon ». En revanche, il y a des aptitudes innées, par exemple un talon d’Achille long est idéal pour le saut en hauteur.  

Mais, elles n’ont plus ne font pas tout… L’environnement dans lequel tu grandis joue également un rôle dans la personne (et donc le ou la sportif·ve) que tu deviendras !  

C’est certain que si ton père s’appelle Mbappé ou ta mère Christine Arron, t’auras plus d’appétences pour le sport. Tout simplement parce que nos parents sont nos premiers « role model ».  

Alors, si tu n’as jamais vu ton père et/ou ta mère enfiler une tenue de sport, tu n’auras pas forcément le réflexe d’en vouloir une à toi. 

©Shutterstock

Des théories sur les capacités sportives des un·e·s et des autres, il y en a pleins. Comme celle qui consiste à dire que tout individu qui s’entraînerait 10 000 heures à une pratique deviendrait un·e expert.  

Dans son livre « Le gène du sport », le journaliste d’investigation David Epstein réfute cette théorie. Attention, ça ne veut pas dire que l’entraînement ne compte pas, au contraire, il est déterminant, même pour les « prodiges ».  

Si tu mesures 1,90m, tu as souvent dû entendre : « Tu devrais faire du basket ! » Parce que, oui, ta physiologie colle à certains aspects physiques recherchés chez les pratiquants de ce sport mais, dans le basket comme ailleurs, il n’y a pas que la taille qui compte ! 

Du coup, on se rassure : même si on ne part pas forcément toutes et tous égaux sur la ligne de départ, il ne tient (presque) qu’à nous de nous donner les moyens de franchir la ligne d’arrivée dans les premiers ! À bon entendeur, bouge-toi ! 

©Shutterstock

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Lauriane Lamperim

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-gymnaste devenue surfeuse (Lauriane Lamperim sur notre photo), une basketteuse emblématique, une parachutiste qui a fait du ciel son univers, une patineuse qui a bousculé l’ordre établi, une Simone qui a roulé sa bosse ou encore une championne de karaté qui se raconte dans notre podcast, c’était le menu de la semaine dernière sur ÀBLOCK! et c’est à (re)découvrir sans modération…

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Wendie Renard, la capitaine qui ne perd pas le cap

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un retour sur les nombreuses sportives qui se sont illustrées en juillet, un regard « business » sur le football féminin, la découverte des Bleues de l’Euro Foot (dont Wendie Renard, la capitaine, sur notre photo), un trail pour la bonne cause, l’histoire des premières stars féminines du ballon rond, voilà le menu du Best-of ÀBLOCK! de la semaine.

Lire plus »
Il était une fois l’escrime… féminine/Ysaora Thibus

Il était une fois l’escrime… féminine

C’est une arme de guerre devenue sport. Masculine, elle a été rondement empoignée par des gladiatrices avant de l’être par des championnes aux JO. ÀBLOCK ! vous raconte l’histoire d’une discipline dans laquelle les femmes, elles aussi, sont de fines lames.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner