Si le sport et moi, ça fait deux, c'est pas de ma faute, hein ?

La question qui tue
À voir les sœurs Serena et Vénus Williams ou le duo père-fils Yannick et Joakim Noah, on est en droit de se demander si le sport n’est pas aussi une affaire de génétique ? Ni une ni deux, on a ouvert nos livres de science pour déterminer si on peut avoir des prédispositions sportives (ou non). Petit tour de la question en deux-trois mouvements !

Par Clotilde Boudet

Publié le 16 avril 2022 à 20h03, mis à jour le 14 mai 2022 à 8h46

« Non mais dans ma famille, le sport, on le regarde plus qu’on le pratique ». Voilà un argument que certaines copines (et copains) nous sortent pour justifier leurs faibles performances sportives et donc intérêt pour la pratique. Le sport, une histoire de famille (et donc de génétique) ?  

Certaines championnes et autres champions à l’héritage athlétique laissent à penser que cette hypothèse est plausible… Et la science ne dit pas non. Cent-soixante-dix gènes différents ont été reconnus comme impliqués dans nos performances sportives.  

Ils sont liés aux capacités respiratoires, à l’endurance, à la prédisposition aux blessures ou encore à la vitesse. Selon certaines estimations, 60 % de nos capacités sportives seraient héritées directement de nos parents ! 

Tu viens de visualiser tes géniteurs et ça te fait peur ? Rassure-toi, les gènes ne font pas tout ! D’ailleurs, il n’y a pas « le gène du foot » ou « le gène du marathon ». En revanche, il y a des aptitudes innées, par exemple un talon d’Achille long est idéal pour le saut en hauteur.  

Mais, elles n’ont plus ne font pas tout… L’environnement dans lequel tu grandis joue également un rôle dans la personne (et donc le ou la sportif·ve) que tu deviendras !  

C’est certain que si ton père s’appelle Mbappé ou ta mère Christine Arron, t’auras plus d’appétences pour le sport. Tout simplement parce que nos parents sont nos premiers « role model ».  

Alors, si tu n’as jamais vu ton père et/ou ta mère enfiler une tenue de sport, tu n’auras pas forcément le réflexe d’en vouloir une à toi. 

©Shutterstock

Des théories sur les capacités sportives des un·e·s et des autres, il y en a pleins. Comme celle qui consiste à dire que tout individu qui s’entraînerait 10 000 heures à une pratique deviendrait un·e expert.  

Dans son livre « Le gène du sport », le journaliste d’investigation David Epstein réfute cette théorie. Attention, ça ne veut pas dire que l’entraînement ne compte pas, au contraire, il est déterminant, même pour les « prodiges ».  

Si tu mesures 1,90m, tu as souvent dû entendre : « Tu devrais faire du basket ! » Parce que, oui, ta physiologie colle à certains aspects physiques recherchés chez les pratiquants de ce sport mais, dans le basket comme ailleurs, il n’y a pas que la taille qui compte ! 

Du coup, on se rassure : même si on ne part pas forcément toutes et tous égaux sur la ligne de départ, il ne tient (presque) qu’à nous de nous donner les moyens de franchir la ligne d’arrivée dans les premiers ! À bon entendeur, bouge-toi ! 

©Shutterstock

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Marion Desquenne : « Dans le skate, tu rencontres des filles qui gomment leur féminité. C’est une sorte d’armure. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

La genèse du basket féminin, une réalisatrice qui roule sur les préjugés (via son doc Bande de Skateuses sur notre photo), une joueuse de rugby qui les plaque, une QQT (Question qui tue) pour s’ouvrir l’appétit et un Q&A (Questionnaire sportif) avec une handballeuse qui en impose, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

On y est, la première division de handball féminin a repris. L’occasion d’admirer des joueuses qui se donnent à 200 % sur le terrain. Pauline Robert, pivot de Besançon, ne fait pas exception à la règle. Elle répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Charlotte Bonnet

Best-of 2021 : les confidences des championnes ÀBLOCK!

2021 a été riche de rencontres, comme des cadeaux de Noël avant l’heure. Nos sportives ÀBLOCK! se sont livrées sans langue de bois. Dans ces entretiens, ces filles qui marquent l’histoire de leur discipline ont raconté leur parcours, leurs joies et leurs échecs, leur vision du sport… Retour sur les plus belles déclarations de ces championnes ÀBLOCK!

Lire plus »
C’est la rentrée, on bouge !

C’est la rentrée, on bouge !

La Fédération Française de Triathlon lance son opération de décrassage ! Avec  » Rentrée ? Bougez ! », elle souhaite permettre à toutes et tous de découvrir les bienfaits de la discipline du triple effort. À la clé : du sport pour pas cher !

Lire plus »
Mathilde Mignier

Mathilde Mignier : « Ce que j’apprends à mes élèves résonne avec mon parcours de championne… »

Pour elle, le sport c’est comme un jeu, mais un jeu sérieux. Montée sur un ring très jeune, rien ne peut mettre cette fille K.O. Triple championne du monde de savate boxe française, multi championne de France et d’Europe, Mathilde Mignier est aussi prof d’EPS. Une double vie sportive, en solo et avec ses élèves, toujours tournée vers le sport plaisir, passion et… progression !

Lire plus »
Vanessa Guerreiro

Vanessa : « Au début, le yoga, j’ai détesté ! »

Elle a travaillé dans le marketing et dans la restauration, mais c’était dans une autre vie. Vanessa Guerreiro a trouvé douceur et sérénité dans la pratique du yoga, une discipline qui l’a aidée à traverser des périodes difficiles. Elle a tout lâché pour l’enseigner. Récit d’un voyage intérieur.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner