Je veux faire de l’haltérophilie mais je suis toute maigre, je peux ?

La question qui tue
On ne va pas se mentir, il y a des sports qui ont l’air plus accessibles que d’autres. Par exemple, une fois équipé d’une bonne paire de sneakers, tout le monde peut (à priori) se mettre au footing. Mais quand on est un poids plume, difficile de s’imaginer pratiquer des sports de force comme l’haltéro. Et pourtant…

Par Clotilde Boudet

Publié le 28 janvier 2022 à 15h01, mis à jour le 08 février 2022 à 15h15

On pense souvent, et à tort, que le sport est un monde ultra sélectif. « Il faut forcément être grande pour faire du basket », « La danse classique, c’est pas pour les rondes », « T’es pas un peu trop maigre pour l’haltérophilie ? ».

Non, non et NON.

Chez ÀBLOCK! on ne cessera jamais de te dire de briser les codes, surtout quand ils n’ont aucun sens… Or, à part le douzième album d’Astérix et Obélix (celui qui se passe aux Jeux Olympiques), rien ne dit que l’haltérophilie est réservée aux golgoths.

Potion magique ou pas, TOUT LE MONDE peut faire de « l’haltéro » (comme on dit dans l’univers des strong (wo)mens). Tu en doutes encore ? Relis la phrase précédente.

©Shutterstock

Quel que soit ton physique, si tu es attirée par ce sport qui allie à merveille force, équilibre, coordination et mobilité, lance toi ! Le meilleur moyen de savoir s’il te correspond, c’est d’arrêter de complexer sur l’apparente absence de tes biceps (on te promet, ils existent) et simplement d’essayer.

Voici quelques conseils pour tous les poids plumes qui veulent se mettre aux arrachés et épaulés-jetés :

1. « Apprends à marcher avant de vouloir courir. » Ce dicton bien connu existe aussi en langue d’haltérophiles. Ça donne : « Maîtrise ton poids de corps avant de vouloir soulever quoi que ce soit ». Une fois que tu t’es bien renforcée à coup de squats, strict press, deadlifts etc, place aux bases ! Et comme Rome ne s’est pas faite en un jour, on t’invite à débuter avec une barre à vide. C’est hyper important de commencer par analyser et enregistrer l’enchaînement des mouvements.

2. Adapte la charge à ton physique. Si tu pèses 45 kilos, tu ne vas évidemment pas soulever la même charge que ta copine qui en fait 70 ! Commence léger et augmente petit à petit.

3. Enfin, ne pratique pas l’haltérophilie dans ton coin ! C’est un sport très technique où l’on a vite fait de se blesser. Rends-toi dans une salle et trouve-toi un·e coach.

La prochaine fois que tu iras t’entraîner, que tu verras des haltérophiles en action et que tu ne te sentiras pas légitime… Pense à David et Goliath !

Avec de la détermination et du courage, n’importe qui peut soulever des montagnes.

 

©Shutterstock

  • L’avis de Nina Kanto*, ex-handballeuse de l’équipe de France et aujourd’hui coach sportive

« Bien sûr qu’on peut tou.te.s pratiquer l’haltérophilie ! Mais il faut le faire avec un professionnel, sinon ça peut être dangereux. L’haltérophilie, c’est du travail avec des charges assez élevées, donc on ne fait pas n’importe quoi. Il faut avoir un minimum de bagage sportif car, dans le cadre de certains exercices, il y a des postures qui nécessitent un bon alignement, un bon gainage.

Le mieux, comme pour beaucoup d’activités sportives, est de s’y mettre progressivement, d’adapter l’intensité à ses capacités et puis d’augmenter cette intensité au fur et à mesure de la pratique.

Mais c’est une discipline qu’il faut faire de façon très encadrée, ce peut être source de blessures, l’idéal est de commencer par de la musculation et du renforcement musculaire, des exercices au poids de corps, avant d’évoluer vers de la musculation avec des charges. Après ça, se mettre à l’haltérophilie sera plus simple. »

 

* Nina Kanto, c’est deux médailles internationales de handball avec les Bleues en 214 sélections. Ses 15 années en sélection ont fait d’elle une inspiration pour les joueuses d’aujourd’hui. Elle prend sa retraite en 2016 et devient coach sportive, entraînant le club de Montigny-lès-Metz puis, depuis cette année, les U17 France de Metz Handball. 

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Marion Desquenne : « Dans le skate, tu rencontres des filles qui gomment leur féminité. C’est une sorte d’armure. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

La genèse du basket féminin, une réalisatrice qui roule sur les préjugés (via son doc Bande de Skateuses sur notre photo), une joueuse de rugby qui les plaque, une QQT (Question qui tue) pour s’ouvrir l’appétit et un Q&A (Questionnaire sportif) avec une handballeuse qui en impose, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

On y est, la première division de handball féminin a repris. L’occasion d’admirer des joueuses qui se donnent à 200 % sur le terrain. Pauline Robert, pivot de Besançon, ne fait pas exception à la règle. Elle répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Jeux de Beijing 2022 Les pionnières des JO d'hiverMarielle et Christine Goitsche

Jeux de Beijing 2022 : les pionnières des JO d’hiver

Les Jeux Olympiques de Pékin sont maintenant à porté de skis. En attendant le 4 février, ÀBLOCK! vous propose de (re)plonger dans l’histoire féminine des JO d’hiver. Retour sur 6 pionnières olympiques (dont les soeurs Goitschel sur notre photo) qui ont fait de la neige et la glace leurs podiums.

Lire plus »
EuroBasket 2021

Basketteuses françaises, Dribblez maintenant !

C’est l’heure. Tout le monde sur le parquet ! L’EuroBasket féminin 2021 est lancé et les basketteuses françaises sont en mode compet’. Sûres d’elles, en confiance, elles ont mangé du lion. Ça se passe entre Strasbourg et Valence, en Espagne. C’est jusqu’au 27 juin. Et la distribution est plutôt belle. On vous fait un petit recap’ ?

Lire plus »
La Parisienne 2022, plus que quelques jours…

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Notre classique retour sur l’histoire sportive du mois d’août, une piqûre de rappel pour une course en Capitale (le joyeux événement La Parisienne sur notre photo), le bilan des grandes compétitions estivales et l’ouverture d’un slalom au fil de l’eau, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Bon rattrapage !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner