Rechercher

C’est vrai qu’en courant lentement, on brûle plus de calories qu’en courant vite ?

La question qui tue C’est vrai qu’en courant lentement, on brûle plus de calories qu’en courant vite ?
On sait que la course à pied permet de brûler environ 30 % de calories de plus que la marche, à distance égale. Ceci étant dit, pour maigrir, la rumeur dit qu’il vaut mieux courir tout doux et avec régularité que partir sur les starting-blocks ou en mode fractionné. Mais l’effet post-combustion dans tout ça ? Enfile tes baskets, ÀBLOCK! démêle le vrai du faux.

Par Clotilde Boudet

Publié le 17 septembre 2022 à 11h39

Nombreuses sont les personnes qui, dans l’optique de perdre du poids, se mettent à la course. Mais pas toujours facile de décider du rythme de croisière idéal. Qui n’a jamais pensé : « Si je cours vite, je vais perdre vite » ?

C’est vrai qu’il existe un truc appelé « l’effet post-combustion » ou « EPOC » (excess post-exercise oxygen consumption) qui conforte dans l’idée que le sport, plus c’est intense, mieux c’est…

L’effet post-combustion, c’est ce moment où, après un entraînement physique important, ton corps continue de brûler des calories après l’effort. Cela s’explique par une consommation plus importante d’oxygène par ton organisme, pour aider ton corps à récupérer.

Et qui dit consommation plus élevée, dit plus de calories brûlées. Sauf que ce phénomène, même s’il se produit lors de toutes les phases de récupération que comporte ton sport, est surtout l’allié des fans de HIIT. Celles et ceux qui font des exercices courts et intenses, avec des entraînements au poids du corps.

©Shutterstock

Ce n’est pas la même chose quand on court. La quantité de calories qu’on perd en post-combustion d’un footing est assez minime par rapport au HIIT… À moins d’enchaîner les sprints à en perdre haleine.

Tu aimes te faire du mal et sentir tes poumons on fire ? Pas de soucis, mais rassure toi : tu n’es pas obligé·e d’en passer par là. D’après le site Runtastic, si tu fais une course assez intense pour perdre environ 500 calories, la post-combustion te permettra de gratter (seulement) entre 35 et 70 calories de plus… Sois l’équivalent d’une petite pomme.

Est-ce que ça vaut vraiment le coup de s’essouffler ? Chez ÀBLOCK!, on n’est pas convaincus.

©Shutterstock

Comment ça marche, en fait, la perte de poids ? C’est un peu comme l’offre et la demande, si tes dépenses énergétiques sont plus élevées que tes apports en calories, ton corps va se mettre à taper dans ses réserves.

Quand tu cours vite, tes muscles vont puiser dans ta réserve de glucide (le sucre). Quand tu cours à allure normale, c’est plutôt dans les lipides (la graisse) que ton organisme vient piocher. D’un coté il y a le sucre, donc, qui est une source d’énergie immédiate, qui se brûle rapidement. Un gramme de glucide équivaut à 4 calories.

De l’autre, tu as les graisses, une source de carburant plus stable et continue. Or un gramme de lipide, c’est 9 calories ! Donc, au finish, quand on court lentement, on brûle les graisses et on se sent moins fatigué…

Et en plus, courir lentement améliore la capacité d’apports sanguins dans les muscles et augmente le volume du cœur. Tout bénef, non ?

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

La question qui tue Un apéro après mon sport, ça peut pas faire de mal, si ?

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une arbitre qui refuse qu’on la mette sur la touche, une question qui tue sur le sport et l’alcool (notre photo), un 5 infos sur l’une des meilleures karatekas au monde, l’histoire du skateboard féminin, deux événements sportifs inédits à venir et un mouvement d’haltérophilie décrypté, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Stéphanie Gicquel

Stéphanie Gicquel : « Mes expéditions polaires, c’est fort, obsessionnel. »

Impressionnante. C’est le mot qui fuse lors de la conversation avec cette femme solide, volontaire, atypique. Stéphanie Gicquel détient le record de la plus longue expédition en Antarctique à ski sans assistance. Elle fait partie de ces athlètes que rien n’effraie. Les éléments, elle s’en fait un allié ; les peurs, elle les apprivoise. Les rêves, même glacés, elle leur donne vie. Rencontre avec une sportive étourdissante.

Lire plus »
Laura Gauché, l'étoile bleue qui grimpe…

Laura Gauché, l’étoile bleue qui grimpe…

Atteindre des sommets, c’est ce qui l’a toujours fait vibrer. Depuis plusieurs années, skis aux pieds, Laura Gauché glisse vers un avenir glorieux. Les Championnats du Monde de ski alpin qui viennent de s’ouvrir à Courchevel-Méribel sont un jeu de pistes extra pour une enfant de la région.

Lire plus »
i'm sorry majolie mccann

« I’m sorry » ou le sarcastique cri des sportives

C’est l’histoire d’un clip engagé, créé par un couple de jeunes cinéastes au fin fond du Québec et qui devient viral. L’histoire d’une vidéo tournée à la demande d’un coach de soccer qui milite pour l’égalité des sexes dans le sport. C’est l’histoire d’une vidéo qui claque.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner