C’est vrai qu’en courant lentement, on brûle plus de calories qu’en courant vite ?

La question qui tue C’est vrai qu’en courant lentement, on brûle plus de calories qu’en courant vite ?
On sait que la course à pied permet de brûler environ 30 % de calories de plus que la marche, à distance égale. Ceci étant dit, pour maigrir, la rumeur dit qu’il vaut mieux courir tout doux et avec régularité que partir sur les starting-blocks ou en mode fractionné. Mais l’effet post-combustion dans tout ça ? Enfile tes baskets, ÀBLOCK! démêle le vrai du faux.

Par Clotilde Boudet

Publié le 17 septembre 2022 à 11h39

Nombreuses sont les personnes qui, dans l’optique de perdre du poids, se mettent à la course. Mais pas toujours facile de décider du rythme de croisière idéal. Qui n’a jamais pensé : « Si je cours vite, je vais perdre vite » ?

C’est vrai qu’il existe un truc appelé « l’effet post-combustion » ou « EPOC » (excess post-exercise oxygen consumption) qui conforte dans l’idée que le sport, plus c’est intense, mieux c’est…

L’effet post-combustion, c’est ce moment où, après un entraînement physique important, ton corps continue de brûler des calories après l’effort. Cela s’explique par une consommation plus importante d’oxygène par ton organisme, pour aider ton corps à récupérer.

Et qui dit consommation plus élevée, dit plus de calories brûlées. Sauf que ce phénomène, même s’il se produit lors de toutes les phases de récupération que comporte ton sport, est surtout l’allié des fans de HIIT. Celles et ceux qui font des exercices courts et intenses, avec des entraînements au poids du corps.

©Shutterstock

Ce n’est pas la même chose quand on court. La quantité de calories qu’on perd en post-combustion d’un footing est assez minime par rapport au HIIT… À moins d’enchaîner les sprints à en perdre haleine.

Tu aimes te faire du mal et sentir tes poumons on fire ? Pas de soucis, mais rassure toi : tu n’es pas obligé·e d’en passer par là. D’après le site Runtastic, si tu fais une course assez intense pour perdre environ 500 calories, la post-combustion te permettra de gratter (seulement) entre 35 et 70 calories de plus… Sois l’équivalent d’une petite pomme.

Est-ce que ça vaut vraiment le coup de s’essouffler ? Chez ÀBLOCK!, on n’est pas convaincus.

©Shutterstock

Comment ça marche, en fait, la perte de poids ? C’est un peu comme l’offre et la demande, si tes dépenses énergétiques sont plus élevées que tes apports en calories, ton corps va se mettre à taper dans ses réserves.

Quand tu cours vite, tes muscles vont puiser dans ta réserve de glucide (le sucre). Quand tu cours à allure normale, c’est plutôt dans les lipides (la graisse) que ton organisme vient piocher. D’un coté il y a le sucre, donc, qui est une source d’énergie immédiate, qui se brûle rapidement. Un gramme de glucide équivaut à 4 calories.

De l’autre, tu as les graisses, une source de carburant plus stable et continue. Or un gramme de lipide, c’est 9 calories ! Donc, au finish, quand on court lentement, on brûle les graisses et on se sent moins fatigué…

Et en plus, courir lentement améliore la capacité d’apports sanguins dans les muscles et augmente le volume du cœur. Tout bénef, non ?

Ouverture ©Shutterstock

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Caroline Garcia, la saison n'est pas finie…

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un triathlon interactif, deux Ultra-Trails à couper le souffle, une tenniswoman qui est de retour au top (Caroline Garcia sur notre photo), une militaire à la force spéciale, une pionnière du ballon ovale et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Le Beach Handball : sea, sport and sun...

Le Beach Handball : sea, sport and sun…

Sous le soleil, exactement… Du 1er au 3 juillet, la ville de Lacanau accueille le tournoi international de Beach Handball. Entre exploits sportifs et spectacle à ciel ouvert, c’est la deuxième édition de ce Lacanau Beach Handball Xperience qui se tient en bord de mer. De quoi découvrir un sport méconnu et pour le moins original.

Lire plus »
Sarah Thomas

Sarah Thomas, Girl Power au Super Bowl

Plus de vingt ans déjà qu’elle joue du sifflet sur les terrains de football américain. Ce dimanche 7 février, Sarah Thomas est entrée dans l’Histoire de la discipline en devenant, à 47 ans, la première femme à arbitrer un Super Bowl. Portrait d’une fille devenue “the first“ sans jamais l’espérer.

Lire plus »

Foot au féminin : le Real Madrid donne le coup d’envoi !

Il était temps ! Après plus d’un siècle d’existence le Real crée sa première équipe féminine professionnelle. Ce mercredi 1er juillet, le club madrilène a officialisé la nouvelle. Les joueuses fouleront pour la première fois les pelouses à la prochaine saison, lors du championnat espagnol.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner