Rechercher

Plus on transpire, plus on maigrit… C'est vrai, ça ?

La question qui tue : Plus on transpire, plus on maigrit… C'est vrai, ça ?
Une séance de sport réussie, c’est quand on a donné son maximum, qu’on s’est bien défoulé… et qu’on a bien transpiré ! T’es dac ? Reprends ton souffle et éponge-toi le front, ÀBLOCK! t’explique si le sport doit oui ou non te faire suer.

Par Clotilde Boudet

Publié le 21 octobre 2022 à 11h34

Tu fais partie de ces gens qui sourient pendant leur sport dès qu’ils sentent une goutte couler entre leurs omoplates ? Et si on te disait que la sueur, c’est surfait ? Hé oui, les frileuses et frileux du t-shirt trempé seront ravi.e.s de l’apprendre : une bonne séance de sport n’implique pas forcément de tremper le maillot… Mais au fait, pourquoi on sue pendant un effort physique ? 

Dans les Annales de Dermatologie et de Vénéréologie de 2005, la sudation est décrite comme « un phénomène qui consiste essentiellement à évacuer de la chaleur (thermolyse) grâce au phénomène d’évaporation d’eau à la surface de la peau ». Or quand tu t’entraînes, ton corps produit de l’énergie pour permettre aux muscles de se contracter. Et qui dit énergie dit chaleur ! Et qui dit chaleur, donc… dit sueur. Mais pas toujours !

Car si tout le monde transpire, tout le monde ne transpire pas pareil. Par exemple, les femmes ont plus de glandes sudoripares que les hommes, mais les glandes sudoripares des hommes sont plus actives. En gros, les mecs transpirent plus vite tandis que les nanas – la faute aux capillaires sanguins de l’épiderme qui se dilatent – deviennent plus facilement toutes rouges !  

©Shutterstock

Patrick Brun, dermatologue à Cannes, explique au journal 20minutes que « nous disposons de deux types de glandes qui produisent de la sueur ». Il y a donc les glandes sudorales apocrines, qu’on trouve essentiellement au niveau des aisselles, du pubis, des conduits auditifs… Elles se développent à la puberté.

Et puis, il y a les glandes eccrines, « dont le nombre est défini à la naissance et est variable pour chaque individu. » On estime d’ailleurs qu’entre 1 et 3 % de la population souffre au quotidien d’hyperhidrose : une sécrétion excessive de sueurs. Et ce qui est paradoxal dans la société actuelle, c’est qu’on stresse grave d’arriver au bureau avec des auréoles (sachant qu’il fait 40 °C dans le métro), mais qu’on donne tout pour suer un maximum à la salle de sport…

C’est encore plus vrai aujourd’hui, avec l’émergence de disciplines hyper intenses comme l’indoor cycling ou le CrossFit. Faut dire qu’il paraît que suer plus égal maigrir plus ! C’est prouvé cette histoire ? Oui et non… 

©Shutterstock

Au magazine Femme Actuelle, Deborah Ohana, diététicienne et nutritionniste spécialisée dans le sport, confirme : « transpirer fait perdre du poids sur la balance, mais ce chiffre ne veut pas dire grand-chose… Ou uniquement à très court terme ». En effet, les quelques grammes d’eau que tu perdras en faisant du sport, tu les regagneras dès que tu t’hydrateras. Et non, on ne fait pas l’impasse sur l’hydratation… L’eau, c’est la vie ! 

Du coup, on bannit les vêtements de sudation ? Pas du tout ! Les vêtements qui te font transpirer davantage pendant ton sport ont un effet detox, au même titre qu’une séance de sauna. Hé oui, parce que suer refroidit le corps, mais suer permet aussi d’évacuation des toxines.  

Donc, pas de panique si tu transpires moins ou plus que ta copine pendant ta séance ! Quoi qu’il arrive, c’est un phénomène naturel, dont ton corps a besoin… mais pas pour maigrir ! De ce côté-là, le mieux reste encore de t’entraîner de façon régulière et d’avoir une bonne hygiène alimentaire (sans devenir parano).  

Allez, va transpirer maintenant !

D'autres épisodes de "Les dessous du fitness"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

EuroBasket 2023

EuroBasket 2023, le récap’

Nouvel échec européen pour l’équipe de France de basket. Après avoir chuté face à la Belgique en demi-finale, les Bleues ont décroché le bronze face à la Hongrie, le 25 juin dernier. Bilan mitigé pour les joueuses de Jean-Aimé Toupane à quelques mois des JO de Paris 2024. Et pourtant, le potentiel est là…

Lire plus »
La question qui tue

Je veux faire du sport, mais les courbatures, c’est obligé ?

Y a des filles qui adoooorent les courbatures, parce que, disent-elles, plus ça fait mal, plus ça muscle. Mouais. Y en a d’autres pour qui c’est l’enfer et que ça dégoûte du sport. Si si. Mais, en vrai, les courbatures, ça fait partie du jeu ou bien… ? Réponse de notre coach, Nathalie Servais, qui sait de quoi elle parle (depuis le temps) !

Lire plus »

Y a-t-il une vie après le sport ?

Elles ont été des championnes, elles ont gagné, ont tout donné. Puis vint le temps de raccrocher. Comment alors se reconstruire, envisager une autre sorte de victoire : le retour à une vie ordinaire ?

Lire plus »
Sophia Flörsch, la pilote qui vit pied au plancher

Sophia Flörsch, la pilote qui vit pied au plancher

Les sports motorisés et les femmes, ça a toujours été compliqué. Mais aujourd’hui, certaines se frottent à l’asphalte et n’hésitent plus à rouler sur les préjugés. En pôle position, l’Allemande Sophia Flörsch, une prodige du volant pour qui la ligne d’arrivée n’est rien moins que la Formule 1.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner