Rechercher

Il était une fois le skateboard…féminin

Il était une fois le skateboard…féminin
Aujourd'hui, si le monde du skate doit compter sur les filles, elles aussi présentes aux Jeux Olympiques où la discipline a fait son entrée, quelques pionnières ont ouvert la voie pour leur permettre d’être sous les feux de la rampe. Petite histoire du skateboard conjugué au féminin.

Par Clotilde Boudet

Publié le 12 novembre 2021 à 16h16, mis à jour le 18 février 2024 à 12h24

Né aux Etats-Unis, le skate est d’abord populaire parmi les surfeurs de la côte Ouest. Après tout, une planche est une planche !

Du coup, quand le temps fait défaut, on se met à rider le bitume… La première compétition officielle est organisée en Californie en 1963.

Un an plus tard, Patti McGee devient la première championne nationale de skateboard féminin à Santa Monica. C’est son frère qui lui a mis le pied à la planche, réalisant son premier skateboard dans un atelier de menuiserie à partir de son patin à chaussures.

Patti McGee

En 1965, les médias se font l’écho de ces filles qui s’envolent sur leur planche au Anaheim Skateboard Championships, en Californie.

Wendy Bearer qui s’entraîne avec son frère, est l’une d’elles. Ce sera davantage pour le fun que pour la gloire.

Mais la première grande star de la discipline, elle aussi californienne, s’appelle Ellen O’Neal. Surnommée « la marraine du skateboard », elle commence à faire du skate dans les années 70. Elle a 15 ans et délaisse le bus de l’école pour ce moyen de locomotion encore inédit.

Avec sa première planche, une Bahne montée sur des roues Cadillac et des trucks Chicago, elle s’inscrit « pour voir » à une compétition au Stadium de San Diego.

Seule fille parmi les soixante participants, elle finit sur la deuxième marche du podium.

Ellen O’Neal

Rapidement, les prouesses d’Ellen, son élégance sur sa board et sa beauté, font sensation… Gordon & Smith, Bennett Trucks et Vans veulent la sponsoriser : une icône est née !

Ellen O’Neal dans le rôle de Jenny Bradshaw dans Skateboard, le film de George Gage en 1977.

Ellen O’Neal et son statut de semi-pro, ont ouvert la voie à bien d’autres skateuses de talent.

Elissa Steamer fait partie des légendes. Née en 1975 à Fort Myers, en Floride, Steamer deviendra, à 23 ans, la première skateboardeuse professionnelle du monde.

Elissa Steamer

Elle a 14 ans lorsqu’elle monte sur sa première planche à roulettes (comme on appelait le skateboard en France il n’y a pas si longtemps…) offerte par son père pour son anniversaire. Elle est la seule fille de sa région à faire du skateboarding et à rêver de faire carrière sur la rampe.

Sur sa planche, elle crève l’écran, littéralement ! C’est la première rideuse à apparaître dans le jeu vidéo Tony Hawk pro skater.

Elissa Steamer est l’une de celles qui aura inspiré ses consœurs de skate contemporaines, de Lacey Backer à Letícia Bufoni, en passant par Valeria Kechichian, Lyn-Z Adams ou encore la fée brésilienne Rayssa Leal, médaillée d’argent aux derniers JO.

Elissa Steamer dans le jeu vidéo, Tony Hawk pro skater.

L’histoire des femmes dans le skate s’écrit aussi en mode french touch, avec notamment Charlotte Hym et Madeleine Larcheron. Ensemble, elles ont représenté la France lors des toutes premières épreuves olympiques de skateboard en juillet dernier à Tokyo.

Aujourd’hui, pas de doute, l’avenir du skate féminin s’annonce…comme sur des roulettes.

Letícia Bufoni

Ouverture Patti McGee

D'autres épisodes de "Il était une fois le sport... conjugué au féminin"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Marie Tabarly : « Naviguer avec un équipage féminin ne me branche pas plus que ça mais on est obligées d’en passer par là »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire féminine de marathon, une voileuse qui prend le large (Marie Tabarly sur notre photo), une championne en reconstruction au micro de notre podcast, un nouveau mag à découvrir ou une pionnière de la navigation, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
« Sportives : le parcours médiatique des combattantes »

Un ciné 100 % sportives et plus encore…

Mettre les sportives sur le devant de la scène et le doigt sur leurs problématiques, c’est ce que fait Marie Lopez-Vivanco à travers son documentaire « Sportives : le parcours médiatique des combattantes ». Elle nous donne rendez-vous le 29 mai pour une nouvelle soirée ciné et débat. On y va !

Lire plus »
Sandrine Martinet, le judo pour mettre le handicap au tapis

Sandrine Martinet, le judo pour mettre le handicap au tapis

Championne paralympique de judo en 2016, à Rio, deux fois médaillée d’argent et douze fois Championne de France, Sandrine Martinet, porte-drapeau de la délégation française aux Jeux Paralympiques qui débutent le 24 août, est une incontournable du parajudo qui s’avance, plus forte que jamais, sur le tatami pour ses cinquièmes Jeux. Attention, elle va faire ippon à Tokyo 2021 !

Lire plus »
Juliana Buhring

Le Top 10 des livres pour attaquer l’été ÀBLOCK!

La tête et les jambes, ça vous dit ? Le sport, certes, c’est là pour bouger, mais aussi pour nourrir l’esprit. La preuve en 10 ouvrages (comme celui de Juliana Buhring sur notre photo) à dévorer cet été, entre deux séances d’activité physique ou sur son transat, au choix. Et sans que ça nous fasse suer !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner