Ça n'engage que moi...

Marion Salace : « Sport féminin : profitons de cette crise pour essayer toutes les solutions possibles. Et pourquoi pas… »

Marion Salace
Et si, ce que l'on appelle la blockchain était une des pistes à suivre pour aider les sportives et mieux mettre en lumière le sport au féminin ?

Par Marion Salace, ex-présidente de la Fondation Alice Milliat*

Publié le 01 février 2021 à 12h20, mis à jour le 19 mars 2021 à 15h20

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

« Le sport professionnel au féminin va mal. C’est dit ! Denis Masseglia, Président du CNOSF, a partagé sa grande inquiétude devant des sénateurs début novembre 2020. Sans aides de l’état, il n’est pas sûr que le sport au féminin continue d’exister. Ça aussi, c’est dit ! Existe-t-il une lueur d’espoir ?

Et pourquoi pas…

La blockchain*, cette technologie de stockage et de transmissions d’informations, transparente et sécurisée, qui existe depuis 2008, a séduit, année après année, plusieurs branches d’activité telles que la finance, l’assurance, la santé, … et continue de s’étendre très largement.

Le sport en fait partie. Cet outil assure une meilleure maîtrise (car sans intermédiaire) de la billetterie, de la gestion des fans, de la lutte anti-dopage (car les données sont infalsifiables), des partenariats, etc.

Certains acteurs du sport, avant COVID-19 commençaient à s’y intéresser de très près. Par exemple, les fédérations françaises de tennis et football étaient présentes lors de l’hackathon en avril 2019. La NBA et La Liga ont, quant à elles, fait leur entrée dans la blockchain en 2019.

Est-ce que la situation post COVID-19 va inciter l’ensemble du secteur à plonger dans la blockchain pour y trouver une planche de salut ?

Et pourquoi pas… utiliser la blockchain pour aider nos sportives professionnelles ?

Caroline Wozniacki, tenniswoman danoise, est la première athlète féminine à avoir franchi le pas. Elle s’est lancée (en partenariat avec la start-up GCOX) dans la blockchain en 2018. Les avantages de ce dispositif sont, semble-t-il, nombreux.

En effet, sur la base de leurs bons résultats, de leur bonne évolution dans leur carrière (car toutes ces données sont répertoriées sans possibilité de les manipuler), les sportives seront en lien avec leurs fans et aussi avec des interlocuteurs dont elles n’avaient pas accès auparavant.

Au regard de la transparence des informations communiquées, les joueuses qui manquent de médiatisation pourront ainsi être visibles auprès de sponsors, mécènes et personnes privées en dehors des sphères habituelles. Les levées de fond en direct seront une possibilité pour trouver d’autres sources de financement.

Cela s’annonce effectivement très prometteur. Profitons de cette crise pour essayer toutes les solutions possibles, dont celle-là.

Dans son plan d’aide annoncé le 18 novembre 2020, le gouvernement ne pourrait-il pas consacrer une enveloppe pour permettre à nos championnes d’intégrer la blockchain ? Celui-ci ne pourrait-il pas proposer un soutien à nos athlètes en les mettant en lien avec des start-up solides et sérieuses pour qu’elles puissent bénéficier d’un appui éclairé ? N’entre pas qui veut dans la blockchain, il faut des compétences précisent pour réussir.

Et puis une fois que le monde sportif professionnel féminin sera bien installé, il sera temps de mettre en place une blockchain pour le sport au féminin amateur.

Et pourquoi pas… »

 

*Marion Salace est l’ex-présidente de la Fondation Alice Milliat, première fondation européenne en faveur du sport féminin, et membre du board ÀBLOCK! 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi…

Bruna de Paula

Qui sont les meilleures joueuses de Handball ?

Toujours ÀBLOCK! malgré l’arrêt de la saison du Championnat de France féminin alias la Ligue Butagaz Énergie dû au Covid-19, la Ligue Féminine de Handball (LFH) avait décidé de maintenir les Trophées All-Star LFH récompensant les meilleures joueuses de la saison écourtée 2019-2020. En voici le riche palmarès. Une belle vitrine pour le sport au féminin !

Lire plus »
Jacqueline Evans de Lopez

Jacqueline Evans de Lopez ou l’histoire d’une actrice qui défia les hommes en Porsche

C’est une légende. Mais peu de gens le savent. Pendant plus de trente ans, elle a joué les « gringas » dans des comédies mexicaines. Pourtant, ce n’est pas au cinéma que Jacqueline Evans de Lopez fit des étincelles, mais sur les routes. Première femme à participer à la « Pan-Am », la célèbre et dangereuse course américaine, elle a joué les casse-cous pour prouver qu’elle pouvait se mesurer aux hommes derrière un volant. Récit…sur les chapeaux de roues.

Lire plus »
Margaret Abbott JO 1900

JO 1900 : Margaret Abbott…la prem’s !

Quelques gourmandises historiques à picorer ? Pour patienter jusqu’aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo, à partir du 23 juillet, ÀBLOCK! vous propose de revisiter l’Histoire de cette compétition prestigieuse via des anecdotes savoureuses à lire ici même deux fois par semaine. Place pour commencer à cette chère Margaret, glorieuse golfeuse sans le savoir.

Lire plus »
Un Bunny Up ? Cékoiça ?

Un Bunny Up ? Cékoiça ?

Le bunny up ou bunny hop, que l’on peut traduire par saut de lapin en français, est l’une des techniques phares de l’univers du VTT. Mais qu’est-ce que c’est ? Et en quoi ça consiste ? Les coachs ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Suite de notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
Tia-Clair Toomey

Tia-Clair Toomey, l’iconique crossfiteuse qui place la barre très haut…

Et de quatre ! Depuis 2017, pas une édition des CrossFit Games n’aura eu raison de sa hargne. Le 25 octobre dernier à Aromas, en Californie, Tia-Clair Toomey a de nouveau été sacrée « Femme la plus en forme sur Terre ». L’Australienne qui ne cesse de repousser ses limites marque ainsi de son empreinte musclée l’Histoire de sa discipline. Portrait d’une guerrière.

Lire plus »
Foot marocain

Maroc : la révolution du football féminin aura-t-elle lieu ?

Une avancée majeure, une priorité. C’est en tout cas le message que la Fédération Royale Marocaine de Football entend faire passer en signant des accords visant à booster le foot féminin dans son pays. Elle vient en effet d’entériner un contrat-objectifs avec les différents acteurs de la discipline. Preuve de l’intérêt grandissant que porte le pays à son développement. Et de son ambition à la faire entrer dans un Nouveau Monde. Explications.

Lire plus »
Framboise Labat

Le questionnaire sportif de…Framboise Labat

Il y a quatre ans, à 60 ans, elle fut la première Française à concourir aux CrossFit Games, les Championnats du monde de la discipline qui a lieu aux États-Unis. Les premières épreuves de qualif’ 2021 viennent de débuter, une actu en or pour faire de la place à cette championne inoxydable qui continue de soulever du lourd et de se dépasser. Elle répond à nos petites questions Proustiennes. En toute simplicité.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner