Eugénie Le Sommer5 infos pour briller devant les buts

Eugénie Le Sommer
À 31 ans, l’attaquante de l’Olympique Lyonnais devient la meilleure buteuse de l’Histoire des Bleues. 82 buts en onze ans d’une carrière de tous les records avec le football tricolore. La preuve en 5 actions.

Par Claire Bonnot

Publié le 27 septembre 2020 à 11h32, mis à jour le 29 juillet 2021 à 14h57

  1. Seule fille dans l’équipe

« J’ai signé ma première licence à l’âge de 5 ans. A l’époque, sur les terrains, il y avait beaucoup moins de filles que maintenant. Jusqu’à 13 ans, j’étais d’ailleurs la seule dans mes équipes respectives ».

Ce qui veut dire que la petite Eugénie, haute comme trois pommes, commence le foot en tapant dans le ballon rond au cours de matchs qu’elle dispute avec des garçons. Une passion sans doute transmise par sa mère, ancienne joueuse, qui essaye pourtant de dissuader sa fille de s’essayer à tâter ce terrain…

À l’époque, le football féminin est encore mal perçu et soumis aux moqueries. Mais pour Eugénie Le Sommer, l’attaque est la meilleure défense. Lorsqu’à 14 ans (âge auquel les équipes mixtes ne sont plus autorisées), elle rejoint l’équipe féminine du FC Lorient, inscrite dans un championnat de garçons, elle pulvérise tous les records : « Je ne pourrais même plus vous dire avec combien de buts elle avait fini. Elle était juste au-dessus ! », s’enthousiasmait sa coéquipière de l’époque Amandine Sevin dans Le Monde.

Aujourd’hui, Eugénie Le Sommer jouerait bien les « rôles modèles » pour pousser les gamines à la pratique, ainsi qu’elle l’expliquait dans Ouest-France : « J’ai envie d’être un modèle, non pas par fierté, mais parce que j’ai envie qu’une fille qui joue au foot ne pose plus la question de savoir si elle en a le droit. Elle a envie, elle peut. Et c’est pareil pour tous les sports féminins. »

Eugénie Le Sommer
©Facebook Eugénie Le Sommer

  2. Meilleure joueuse, serial-buteuse

Son rêve de devenir professionnelle se réalise lorsqu’elle rejoint le Stade Briochin en Division 1, en 2007. Ni une ni deux, en seulement trois saisons, Eugénie Le Sommer se place meilleure joueuse et meilleure buteuse du championnat de France féminin de football : 19 réalisations en 22 matchs.

Pour couronner le tout, la fonceuse est aussi capitaine de son équipe. Elle a 20 ans et rêve toujours aussi grand. Un mental et une technique qui tapent dans l’œil de l’OL et du Paris-Saint-Germain.

Eugénie Le Sommer
©Facebook Eugénie Le Sommer

  3. Recordwoman avec l’OL

Celle qui choisit l’Olympique Lyonnais en 2010 enchaîne les records avec son équipe exceptionnelle, l’une des meilleures au monde.

Sa bio déroule des chiffres élogieux. En 2020, Miss Le Sommer compte à son actif, en équipe, 7 Ligues des champions, 8 Coupes de France et 10 Championnats de France. Et elle est la meilleure finisseuse de l’histoire de l’OL : 270 réalisations en 314 matchs. Gooooaaaal !

Eugénie Le Sommer
©Facebook Eugénie Le Sommer

  4. Meilleure buteuse de l’histoire des Bleues

82 buts marqués sous le maillot tricolore. Le 22 septembre dernier, suite à un doublé face à la Macédoine du Nord lors d’un match de qualification pour l’Euro 2022, Eugénie Le Sommer entre dans la légende, devenant la meilleure buteuse de l’histoire de l’équipe de France féminine.

Elle détrône Marinette Pichon aux 81 buts, record qui datait de 2006. Si Eugénie Le Sommer avait expliqué ne pas être « hantée » par ce record, tout le monde pressentait son sacre au sommet des Bleues, même si elle n’avait plus marquée avec l’équipe de France depuis octobre 2019…

Eugénie Le Sommer
©Facebook Eugénie Le Sommer

  5. Mental ÀBLOCK!

Humble, bosseuse, esprit d’équipe au top – « C’est quelqu’un d’assez simple, de très agréable dans un collectif. On rêve toutes de jouer avec des coéquipières comme ça », exprimait la capitaine de l’OL, Wendie Renard, au site FootMercato – , Eugénie Le Sommer ne se repose jamais sur ses lauriers et reste ÀBLOCK! pour l’amour du sport, comme elle l’expliquait à Ouest-France, en février dernier :

« Oui, j’ai envie de battre des records. De continuer à inscrire mon nom dans l’Histoire, que ce soit avec l’Olympique Lyonnais ou l’équipe de France. Mais ce n’est pas inscrire mon nom pour inscrire mon nom. J’ai surtout envie d’être performante, de faire gagner l’équipe. En tout cas, quand je regarde derrière moi et que je vois les médailles, les trophées, les titres, c’est beau, et je me dis que ma carrière signifie beaucoup. »

Eugénie Le Sommer
©Facebook Eugénie Le Sommer

Lire aussi : Toutes nos enquêtes sur le sport et les femmes

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Ronda Rousey

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un photographe aux clichés détonants, une athlète aux rebonds imprévisibles, l’histoire des wonderwomen du MMA (dont Ronda Rousey sur notre photo) et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois le MMA… féminin !

Il était une fois le MMA… féminin

Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d’Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
La question qui tue

C’est grave si j’arrête de m’entraîner quelque temps ?  

Envie de se la couler douce en vacances, blessé ou victime d’un gros coup de mou ? Rien à faire, le sport passe à la trappe. Et tu culpabilises. Parce que, forcément, ce sera dur de reprendre, tu vas perdre ton niveau (ou du muscle), tu vas grossir… Mais, en vrai, abandonner (un peu) sa routine sportive, c’est grave ou ça passe ?

Lire plus »
Les Gorges du Verdon s'ouvrent aux Swimrunners

Les Gorges du Verdon s’ouvrent aux Swimrunners

Le 1er mai, les Gorges du Verdon accueilleront tous les Swinrunners et Swimrunneuses de France. Un événement sportif dans un cadre idyllique qui propose de courir et nager pour la bonne cause : récolter des fonds pour la recherche sur le cancer du pancréas.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Elisa Savalle

Sportives, faites du bruit !

Elles en ont des choses à dire, des émotions à partager ! Ça tombe bien, ÀBLOCK! adore recueillir leurs confidences de sportive, mais aussi de femme bien dans ses baskets. À l’occasion de l’opération « Sport Féminin Toujours » lancée par le ministère des Sports et le CSA, nous mettons en avant ces pratiquantes qui ont appris à se dépasser pour mieux s’imposer et qui en parlent avec exaltation. Des témoignages bruts qui donnent des Elles.

Lire plus »
Handball féminin : le récap' du Mondial 2021 de l'équipe de France

Handball féminin : le récap’ du Mondial 2021 de l’équipe de France

Dimanche soir, l’équipe de France de handball féminin perdait la finale du Championnat du monde contre la Norvège. La victoire était à un jet de ballon, mais cette défaite ne doit pas faire oublier la compétition dans son ensemble, compétition durant laquelle les Bleues ont fait vibrer leurs supporters. Retour en 5 points sur ce Mondial riche en émotions.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner