Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Sacre de l’Olympique Lyonnais en Ligue des champions : Les 7 phrases de la victoire

Olympique Lyonnais
L’équipe féminine du club de l’Olympique Lyonnais est au septième ciel depuis ce 30 août 2020. Considérée comme l’une des meilleures équipes de football féminin au monde, l’OL et ses Fenottes ont confirmé leur hégémonie sur le terrain européen en remportant une septième Ligue des champions. Un record historique. On fête le match en 7 quotes !

« Légende s’écrit bien au féminin avec la victoire de Lyon », a tweeté… Emmanuel Macron. Le président de la République félicitait ainsi l’équipe de Lyon pour cette victoire contre le club allemand Wolfsbourg (3-1) qui s’est jouée à San Sebastian, en Espagne, dimanche soir.

Pour couronner le tout, l’audience était au rendez-vous avec plus de 1,7 million de téléspectateurs scotchés devant leurs écrans, entraînant un record d’audience pour W9 et un record historique pour la LDC féminine sur les chaînes Canal +.

Même admiration chez le président du club, Jean-Michel Aulas, qui rappelle à quel point tout s’est joué dans un contexte très difficile de reprise après-Covid :

« C’est légendaire. (…) On repart à Lyon avec une 7ème Ligue des Champions, c’est incroyable. Cette saison a été difficile car il a fallu tenir compte de l’arrêt du championnat. On a des blessées. Mais c’est cela la force de l’OL. On a préparé l’avenir en allant chercher des joueuses. Il fallait innover. C’est ce qu’on va faire encore l’année prochaine. On joue dès dimanche le championnat, on n’a pas demandé de report. On ira savourer la victoire quand cela ira un peu mieux. On sera là ! »

Olympique Lyonnais
©Damien LG/OL

Tout juste décorée du trophée, la capitaine de Lyon, Wendie Renard, a démontré toute la rage de vaincre de sa team exceptionnelle :

« On savoure. C’est dur de gagner, de remporter cette coupe. On se bat chaque année pour ce trophée. Il est beau. C’est un peu exceptionnel. On veut laisser une trace. Je ne suis jamais rassasiée. Vous pouvez compter sur moi pour être là l’année prochaine. Il faut aller chercher la sixième pour battre le record de victoires consécutives ».

Avec la gardienne Sarah Bouhaddi et Eugénie Le Sommer, Wendie Renard a été de tous les titres européens de l’OL féminin.

 Celle qui a ouvert le score, Eugénie Le Sommer, a laissé éclater sa joie rappelant le travail de titan de son équipe :

« C’est que du bonheur. On n’en a pas marre de gagner. Il n’y a pas de lassitude. La joie est différente mais c’est toujours une saveur particulière de gagner. On peut penser que c’est juste un match de foot mais derrière il y a beaucoup de travail. Tout le monde nous voyait tomber mais l’OL est toujours en haut. »

Sa coéquipière, Sarah Bouhaddi, a consacré son équipe au panthéon du sport rappelant que l’OL féminin venait d’égaler le palmarès du Real Madrid dans les années 1950 :

« Il n’y a personne qui nous rattrapera. (…) On nous compare avec le Real Madrid, mais nous, on fait notre chemin. On ne peut être que fières de ce qu’on réalise aujourd’hui. Quand on joue à Lyon on a envie de tout gagner. »

Autre joueuse de premier plan, Delphine Cascarino, désignée ce dimanche meilleure joueuse de la finale de la Ligue des champions, a salué l’esprit d’équipe des Fenottes :

« Je suis super contente, on l’a fait en équipe. (…) On a eu la chance de pouvoir mener 2-0 à la mi-temps, ce qui nous a permis de relâcher la pression en deuxième période. Malheureusement on a pris ce but mais je ne suis pas déçue, on a vraiment tout fait pour tenir le score et aujourd’hui nous sommes championnes. Il y a beaucoup, beaucoup d’émotions. C’est incroyable, incroyable de gagner 5 titres de suite. On se sentait fortes en 1ere mi-temps, ce qui confirmait qu’on était monté crescendo dans la compétition. On doit savourer maintenant. »

Le mot de la fin pour l’entraîneur bienheureux, Jean-Luc Vasseur, définitivement au… septième ciel :

« On parlait de parité, elle est acquise puisque aujourd’hui l’Olympique Lyonnais féminin est au même niveau que le Real Madrid des années 1950-1960. C’est une grande satisfaction. Elles voulaient écrire l’histoire, elles ont commencé il y a quelques années et je pense qu’elles n’ont pas fini. »

 Des sportives ÀBLOCK! bien décidées à écrire leur histoire, mais aussi celle du sport au féminin….

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

D’autres actus en brèves…

OL feminin

Dans les petits secrets des joueuses de l’OL

Cinquante ans. Voilà pile un demi-siècle que la pratique du foot par les filles a été reconnue officiellement par la fédé française. Parfaite occasion pour s’inviter sur le terrain d’une des meilleures équipes féminines au monde, celle de l’OL, star d’un documentaire qui tire en pleine lucarne !

Lire plus »
Louise Lenoble

Highline : Louise Lenoble, en recherche d’adrénaline

La highline est sa vie, l’air son élément. À l’occasion du Tour de France, de passage au Mont-Dore, la reine de la slack, se lance un nouveau défi. Avec ses camarades de vide, Louise Lenoble va marcher sur la deuxième plus longue ligne de France, à deux-cents mètres au-dessus de la ville. On lève les yeux ?

Lire plus »
Pauline Ferrand Prevot

Cyclisme : 5 championnes qui tiennent la route

Riche, pleine de promesses, l’histoire du cyclisme français féminin est pourtant assez peu connue. Pourtant, de nombreuses coureuses se sont illustrées tout au long du XXe siècle et continuent d’inspirer la nouvelle génération qui tente aujourd’hui d’entretenir cet héritage. Quoi de mieux que de leur rendre hommage à l’heure où les hommes s’illustrent sur le Tour de France ? Revenons sur l’histoire de cinq championnes du passé au présent, au parcours différent, mais toujours lumineux.

Lire plus »
Tour de France féminin

En attendant le Tour de France au féminin…

À l’heure où les coureurs s’apprêtent à s’élancer pour un nouveau Tour de France, l’édition féminine n’est pas d’actualité. Selon Christian Prudhomme, directeur du Tour, elle devrait toutefois renaître en 2022. ÀBLOCK! prend les devants en donnant un coup de projo sur son histoire et son parcours semé d’embûche. Car la Grande Boucle au féminin a déjà un lourd passé derrière elle. Retour sur 5 dates marquantes de cette course féminine qui tient la route !

Lire plus »
Laura Flessel

Laura Flessel : 5 infos pour briller à l’épée

Celle que l’on surnomme “la Guêpe” pour sa vitesse d’exécution et la précision de ses coups a marqué l’histoire grâce à sa spécificité de toucher ses adversaires aux pieds mais surtout grâce à son palmarès plus qu’impressionnant. Laura Flessel a pris sa retraite sportive en 2012, s’est frottée brièvement à la politique en 2017 avec un passage éclair au ministère des Sports, et demeure toujours très appréciée du public. Retour sur les 5 grandes dates de sa carrière d’escrimeuse.

Lire plus »

Cet été, si on courait pour la bonne cause ?

Depuis le 7 août et jusqu’au 7 septembre, la fondation Alice Milliat qui œuvre à la médiatisation du sport féminin, – lance la 5e édition de son Challenge Alice Milliat, une course connectée solidaire et gratuite pour valoriser le sport au féminin, sa médiatisation, sa pratique et l’égalité dans le milieu sportif. On y va ?

Lire plus »
Maud Fontenoy

Maud Fontenoy : 5 infos pour briller en mer

L’eau, c’est son élément ! Navigatrice aux multiples exploits, Maud Fontenoy est presque née en mer. Battante dans l’âme, elle est l’une des « premières ». Première femme à traverser l’Atlantique Nord et le Pacifique à la rame. Première Française à réaliser le tour du monde à contre-courant.
À travers sa fondation, elle se bat désormais pour la protection des eaux : sauver l’océan, c’est sauver l’homme.

Lire plus »

Plongée libre : les femmes comme des poissons dans l’eau

Nouvelle pépite sur les écrans dans le viseur de ÀBLOCK! : la série documentaire « Sports d’ailleurs » sur Netflix. Une plongée fascinante dans diverses cultures et les sports originaux que ces communautés pratiquent. On vous emmène faire un voyage dans « Le Grand bleu » avec l’épisode 3 consacré à la plongée libre, sport national aux Philippines où les femmes règnent sur les mers…

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

violette morris

Violette Morris, cette amazone qui voulait vivre comme un homme

« Ce qu’un homme fait, Violette peut le faire ! ». Ce cri féministe date des années 1920. Son porte-voix ? Violette Morris, athlète omnisports qui fit sensation sur les terrains. Esprit libre s’habillant en homme et aimant des femmes, la sportive aux seins coupés fit scandale, traçant la voie d’un féminisme ultra contemporain. Histoire peu ordinaire d’une pionnière du sport féminin au destin hors du commun.

Lire plus »
Nouria Newman

Nouria Newman : « En kayak extrême, tu es seule face à toi-même. »

Baroudeuse kayakiste, elle maîtrise haut la main les rapides les plus dingues de la planète. À 28 ans, cette championne du monde de slalom en équipe et triple championne du monde de kayak extrême se fait désormais la main et la malle en kayak d’expédition aux conditions extrêmes. Accro à l’adrénaline, elle ne lâche jamais la pagaie. Un vent de fraîcheur sans langue de bois !

Lire plus »
Martina Hingis

Martina Hingis, la « Swiss Miss » qui jouait au tennis comme on joue aux échecs

Plus jeune N°1 mondiale de l’histoire du tennis, la Suissesse Martina Hingis est une championne qui marqua aussi les esprits par sa défaite tragique à Roland-Garros en 1999. Elle a remporté 25 tournois du Grand Chelem au cours de sa carrière mais seule la terre battue parisienne lui aura fait défaut, et par deux fois ! Retour sur une surdouée du tennis au jeu rare et au caractère bien trempé.

Lire plus »