Sacre de l’Olympique Lyonnais en Ligue des championsLes 7 phrases de la victoire

Olympique Lyonnais
L’équipe féminine du club de l’Olympique Lyonnais est au septième ciel depuis ce 30 août 2020. Considérée comme l’une des meilleures équipes de football féminin au monde, l’OL et ses Fenottes ont confirmé leur hégémonie sur le terrain européen en remportant une septième Ligue des champions. Un record historique. On fête le match en 7 quotes !

Publié le 31 août 2020 à 17h25, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h04

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

« Légende s’écrit bien au féminin avec la victoire de Lyon », a tweeté… Emmanuel Macron. Le président de la République félicitait ainsi l’équipe de Lyon pour cette victoire contre le club allemand Wolfsbourg (3-1) qui s’est jouée à San Sebastian, en Espagne, dimanche soir.

Pour couronner le tout, l’audience était au rendez-vous avec plus de 1,7 million de téléspectateurs scotchés devant leurs écrans, entraînant un record d’audience pour W9 et un record historique pour la LDC féminine sur les chaînes Canal +.

Même admiration chez le président du club, Jean-Michel Aulas, qui rappelle à quel point tout s’est joué dans un contexte très difficile de reprise après-Covid :

« C’est légendaire. (…) On repart à Lyon avec une 7ème Ligue des Champions, c’est incroyable. Cette saison a été difficile car il a fallu tenir compte de l’arrêt du championnat. On a des blessées. Mais c’est cela la force de l’OL. On a préparé l’avenir en allant chercher des joueuses. Il fallait innover. C’est ce qu’on va faire encore l’année prochaine. On joue dès dimanche le championnat, on n’a pas demandé de report. On ira savourer la victoire quand cela ira un peu mieux. On sera là ! »

Olympique Lyonnais
©Damien LG/OL

Tout juste décorée du trophée, la capitaine de Lyon, Wendie Renard, a démontré toute la rage de vaincre de sa team exceptionnelle :

« On savoure. C’est dur de gagner, de remporter cette coupe. On se bat chaque année pour ce trophée. Il est beau. C’est un peu exceptionnel. On veut laisser une trace. Je ne suis jamais rassasiée. Vous pouvez compter sur moi pour être là l’année prochaine. Il faut aller chercher la sixième pour battre le record de victoires consécutives ».

Avec la gardienne Sarah Bouhaddi et Eugénie Le Sommer, Wendie Renard a été de tous les titres européens de l’OL féminin.

 Celle qui a ouvert le score, Eugénie Le Sommer, a laissé éclater sa joie rappelant le travail de titan de son équipe :

« C’est que du bonheur. On n’en a pas marre de gagner. Il n’y a pas de lassitude. La joie est différente mais c’est toujours une saveur particulière de gagner. On peut penser que c’est juste un match de foot mais derrière il y a beaucoup de travail. Tout le monde nous voyait tomber mais l’OL est toujours en haut. »

Sa coéquipière, Sarah Bouhaddi, a consacré son équipe au panthéon du sport rappelant que l’OL féminin venait d’égaler le palmarès du Real Madrid dans les années 1950 :

« Il n’y a personne qui nous rattrapera. (…) On nous compare avec le Real Madrid, mais nous, on fait notre chemin. On ne peut être que fières de ce qu’on réalise aujourd’hui. Quand on joue à Lyon on a envie de tout gagner. »

Autre joueuse de premier plan, Delphine Cascarino, désignée ce dimanche meilleure joueuse de la finale de la Ligue des champions, a salué l’esprit d’équipe des Fenottes :

« Je suis super contente, on l’a fait en équipe. (…) On a eu la chance de pouvoir mener 2-0 à la mi-temps, ce qui nous a permis de relâcher la pression en deuxième période. Malheureusement on a pris ce but mais je ne suis pas déçue, on a vraiment tout fait pour tenir le score et aujourd’hui nous sommes championnes. Il y a beaucoup, beaucoup d’émotions. C’est incroyable, incroyable de gagner 5 titres de suite. On se sentait fortes en 1ere mi-temps, ce qui confirmait qu’on était monté crescendo dans la compétition. On doit savourer maintenant. »

Le mot de la fin pour l’entraîneur bienheureux, Jean-Luc Vasseur, définitivement au… septième ciel :

« On parlait de parité, elle est acquise puisque aujourd’hui l’Olympique Lyonnais féminin est au même niveau que le Real Madrid des années 1950-1960. C’est une grande satisfaction. Elles voulaient écrire l’histoire, elles ont commencé il y a quelques années et je pense qu’elles n’ont pas fini. »

 Des sportives ÀBLOCK! bien décidées à écrire leur histoire, mais aussi celle du sport au féminin….

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er aout, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Alice Modolo Best of

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des femmes à Tokyo ! Mais pas que… Une pongiste qui y croit, une femme jamais sans son canoë, une lanceuse de disque qui rêve d’or, une sprinteuse adepte de records, une hurdleuse qui avale les haies sont de la partie pour les Jeux. En bonus, un sauvetage dans le grand bassin des JO de 1960, un nouveau record de France pour la sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo) et une rencontre avec une femme qui borde ses voiles. Un peu de lecture pour boucler juillet !

Lire plus »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Hey, Psssst, Les JO commencent, non ? Retrouvez une semaine complète sur les Jeux Olympiques avec ÀBLOCK!. À la clé, une demi-fondeuse qui veut sa revanche à Tokyo, de nouveaux sports qui vont twister les Jeux, la petite histoire des symboles olympiques en sept chapitres. Mais aussi, la désormais célèbre question qui tue et une initiative féminine aussi sportive que dilettante. De la (bonne) lecture, messieurs dames !

Lire plus »
Alice Modolo

Alice Modolo : 100 mètres, le rêve !

La divine descente en eaux troubles d’un poisson nommé Modolo. L’apneiste française vient de réaliser son rêve de toujours : plonger à plus de 100 mètres dans les profondeurs. Et, hop, un nouveau record de France !

Lire plus »
7 symboles olympiques

Jeux Olympiques, les 7 symboles capitaux

Ils sont le sel de cet événement sportif planétaire. Les valeurs olympiques, l’hymne, la devise, la flamme, le serment, les anneaux, la langue, 7 emblèmes qui régissent les Jeux Olympiques, certains depuis l’Antiquité, d’autres depuis les JO modernes. Petite leçon d’histoire pour bien comprendre l’esprit olympique.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Julie Allemand

Basket : ces Européennes qui s’offrent les States

Assistons-nous enfin à l’éclosion des joueuses européennes aux États-Unis, territoire si prisé du basket mondial ? Dans le championnat américain de basketball féminin, la WNBA, elles sont de plus en plus nombreuses à tenter le coup. Et à y parvenir. Pourquoi ? Comment ? Explications.

Lire plus »
JujuFitcats

JujuFitcats : « Le sport a été ma porte de sortie de l’anorexie. »

Elle affiche des mensurations sociales impressionnantes : 3,2 millions de followers sur Tik Tok, 2,3 millions sur YouTube, autant sur Instagram ; près de 45 000 abonnés sur Twitter et sur Facebook. Au total, près de 10 millions d’ados suivent les aventures de Justine alias JujuFitcats. Tout à la fois admirée, méprisée, jugée, elle est à 25 ans, de celles que l’on appelle « les influenceuses ». Adoubée (aimée) par un autre poids lourd des réseaux sociaux, le coach Tibo InShape, cette girl next door fait la promo du sport à sa façon.
Conversation avec un « petit chat » pas si « fit » que ça et qui, désormais, le revendique haut et fort.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

GDPR cookie consents with Real Cookie Banner