Marie Robert : « Spinoza et l’ultra-trail, ou les sommets du conatus. »

Katie Shide
« La mise en route de l’effort exprime déjà notre accomplissement. L’important n’est pas seulement d’essayer, comme on l’entend si souvent, mais plutôt de persévérer, d’activer une puissance...» Instant philo.

Par Marie Robert, philosophe, professeure de lettres*

Publié le 01 septembre 2022 à 17h00, mis à jour le 12 septembre 2022 à 11h17

23 heures et 15 minutes. Je regarde, médusée, les résultats de l’américaine Katie Schide à l’UTMB. Vingt-trois heures pour courir cent-soixante-dix kilomètres autour du Mont-Blanc avec un dénivelé vertigineux. Telle une formule magique, je me répète plusieurs fois cette durée en essayant de la faire correspondre à quelque chose dans mon esprit : qu’est-ce que cela signifie de faire une journée entière d’efforts aussi intenses ? Quelle est la source qui permet la réalisation de ce défi insensé ?

Il y a cette phrase de Gandhi que j’ai souvent recopiée dans des carnets : « C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire ». La mise en route de l’effort exprime déjà notre accomplissement. L’important n’est pas seulement d’essayer, comme on l’entend si souvent, mais plutôt de persévérer, d’activer une puissance.

Ces propos font écho aux idées développées par le philosophe Spinoza, qui à défaut d’être ultra-traileur semble pourtant parfaitement les comprendre. Il explique que chaque individu est caractérisé par un conatus. Le mot est certes un peu étrange, mais en réalité, il désigne simplement l’énergie qui nous conduit à nous lever le matin.

Katie Schide

Chez Spinoza, le conatus est une autre manière de parler du désir et c’est bien ce désir qui montre que nous sommes en vie, comme un feu intérieur qui nous tient éveillé, malgré tous les malgré. Il va même jusqu’à écrire : « Le désir est l’essence de l’homme ». On ne peut pas le mettre de côté, le comptabiliser, le minuter, car ce petit conatus, est infini. Seule la mort peut l’arrêter.

Le conatus, c’est donc l’effort que nous fournissons tous pour continuer d’exister : «Toute chose s’efforce de persévérer dans son être» dit-il dans l’Éthique. Cet effort ne répond à aucun impératif extérieur. C’est une puissance qu’on active dans notre corps, notre cœur, notre âme. Et c’est peut-être elle qui jaillit démesurément chez Katie Schide, et chez tous les éblouissants sportifs de l’extrême.

Plus encore que le dépassement de soi, c’est une façon, pour eux, d’exprimer pleinement leur force de vie. Une manière d’être sans cesse…ÀBLOCK! et d’épouser les sommets !

  • *Prof de lettres et de philosophie, auteure de livres d’approche philosophique à travers des situations du quotidien, créatrice du compte Insta @philosophyissexy, Marie Robert convoque les penseurs pour mieux éclairer notre moi et notre monde. Pour ÀBLOCK!, elle a accepté d’instiller un peu de philo dans le sport. Et c’est aussi décalé qu’enthousiasmant.
Ouverture : Katie Schide...©Katie Shide/Facebook

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Camille : « Le sport outdoor me permet de revenir à l'essentiel.»

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Question qui tue pour la fin de séance, le parfait alliage entre sport et bronzage, une fan du sport outdoor (Camille sur notre photo) et une gymnaste qui a l’Europe dans la peau, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bon récap !

Lire plus »
Kon Hiyori

Kon Hiyori, la little miss Sumo qui lutte pour la cause féminine

Elle a été élue l’une des femmes les plus inspirantes et influentes de la planète par la BBC. Lutteuse de sumo japonaise, connue pour défendre le droit des femmes à concourir professionnellement au Japon, Kon Hiyori est une force de la nature, déterminée à faire bouger les solides traditions de cette discipline ancestrale. Portrait.

Lire plus »

Le sport féminin est-il fait pour les hommes ?

Petite sélection de podcasts pré-Covid-19 qui demeurent une source de réflexion alors même que le sport féminin vit des jours difficiles suite à la crise sanitaire. Le « sport de demain » tel que débattu aujourd’hui par les experts ne semble pas intégrer la pratique féminine. Les avancées de l’avant crise seront-elles réduites à néant ? En attendant, écoutons ces échanges qui en disent long sur les stéréotypes de genre encore trop prégnants dans le sport et sur le chemin qu’il nous reste à parcourir pour parvenir à la mixité dans le sport.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Madeleine Larcheron

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une footballeuse à la détermination sans faille, une tireuse qui ne compte pas louper sa cible à Tokyo, une nageuse olympique de légende, deux skateuses qui vont “rider“ dur aux Jeux (dont Madeleine Larcheron sur notre photo), un 5 infos sur la porte-drapeau française, une course en treillis et un camp sportif pour l’été, c’est la séance ÀBLOCK! de rattrapage !

Lire plus »
Becky Hammon

Becky Hammon : la basketteuse qui s’offre une révolution de parquet

« Big shot Becky » est dans la place ! À 45 ans, Becky Hammon, après être devenue la première femme à coacher une équipe en NBA, marque un peu plus l’histoire du basket nord-américain en enchaînant les victoires en WNBA, la ligue féminine, et en étant élue entraîneure de l’année. Récit d’une fille qui sait prendre la balle au bond.

Lire plus »
Chloé Anderson

Chloé Anderson, l’athlète transgenre qui bouscule les codes

Joueuse de volley transgenre, elle lutte contre un monde sportif trop peu inclusif. Chloé Anderson, née garçon, est l’une des premières à avoir intégré une équipe féminine universitaire de haut-niveau. Aujourd’hui, l’Américaine veut aider la communauté LGBT+ à investir les terrains. Tous les terrains. Être fier de qui l’on est, malgré les préjugés, voilà ce que défend miss Anderson. Portrait d’une fille pas comme les autres.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner