En attendant le Tour de France au féminin…

Tour de France féminin
À l’heure où les coureurs s’apprêtent à s’élancer pour un nouveau Tour de France, l’édition féminine n’est pas d’actualité. Selon Christian Prudhomme, directeur du Tour, elle devrait toutefois renaître en 2022. ÀBLOCK! prend les devants en donnant un coup de projo sur son histoire et son parcours semé d’embûche. Car la Grande Boucle au féminin a déjà un lourd passé derrière elle. Retour sur 5 dates marquantes de cette course féminine qui tient la route !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email
  • 1955 : Premier Tour de France féminin de l’Histoire

 

Lorsque le Tour de France est né en 1903, le vélo était un moyen de transport en vogue chez les femmes, mais en faire un sport, c’était une autre histoire. Les coureuses françaises ont dû attendre 1955 pour avoir leur premier Tour de France.

C’est à l’initiative du journaliste Jean Leulliot que le journal Route et piste lance le 28 septembre 1955 le tout premier Tour de France féminin avec à son départ 41 coureuses. Millie Robinson s’impose avec une moyenne de 38 km/h.

L’objectif des organisateurs de cette course sur cinq étapes dont une demi-étape contre la montre de 25 km est de prouver que tout comme les hommes, les femmes aussi sont capables de tenir la distance. Mais ce fut un petit tour et puis s’en va :  des moqueries, une mauvaise couverture médiatique et l’expérience s’arrêta là. 

Le journal L’Équipe de 1957 enfoncera le clou : « Le bon sens a triomphé (…) Elles devront se contenter des épreuves existantes et du cyclotourisme, ce qui correspond beaucoup plus à leurs possibilités musculaires. »

Tour de France féminin
©DR
  • 1984 : Retour du Tour de France féminin 

 

Dans les années 80, l’évolution de la société, mais aussi du monde du cyclisme, semblent plus propices à l’organisation d’un Tour de France féminin.

Sous l’impulsion de Félix Lévitan, co-directeur de la Société du Tour, une course réservée aux femmes est organisée en « lever de rideau » du Tour masculin.

L’édition féminine est plus courte mais à l’issue du Tour, l’Américaine Marianne Martin et le Français Laurent Fignon sont tous deux présents avec leurs maillots jaunes sur les Champs-Élysées. Tout un symbole…d’ouverture. Les médias se montrent aussi plus intéressés.

Mais cette nouvelle ère du cyclisme féminin n’aura pas lieu.

  • 1992 : Création du Tour cycliste féminin

 

Après cinq ans de pédalages pourtant prometteurs (où l’on verra les débuts de Jeannie Longo, en 1985), le Tour de France féminin est annulé pour raisons principalement financières. 

L’ASO, (Amaury Sport Organisation), société qui gère le Tour de France, créé alors une nouvelle compétition. Place en 1990 au Tour de la C.E.E féminin. Mais l’histoire est loin d’être terminée.

Lorsque ASO jette définitivement l’éponge en 1992, le journaliste Pierre Boué reprend le flambeau en solo et lance le Tour Cycliste Féminin. Tout comme les anciennes compétitions, il s’agit d’une édition féminine validée par l’Union Cycliste Internationale, l’UCI.

Organisée en août, un mois après les garçons, La compétition connaît un certain succès, les meilleures coureuses y participent. La nouvelle héroïne française, Jeannie Longo, la Néerlandaise  Leontien van Moorsel ou encore l’Italienne Fabiana Luperini sont régulièrement sur la ligne de départ.

Malgré différents accrochages avec ASO qui voit mal le Tour lui échapper, le Tour Cycliste Féminin vit de beaux jours. 

Tour de France féminin
©Rene Boulay
  • 1998 : Le Tour Cycliste Féminin devient La Grande Boucle féminine internationale

 

C’est un énième conflit avec ASO qui oblige la course à changer (encore !) son nom. Les organisateurs de l’épreuve masculine ont déposé la marque « Tour de France »  et même le mot « Tour » et ça vaut pour l’édition féminine aussi. Idem pour le fameux maillot jaune.

Résultat : on efface tout et on recommence. La Grande Boucle féminine internationale est lancée avec son maillot « d’or »…

La compétition se tient sans encombre jusqu’en 2004 où la Grande boucle est annulée suite à des problèmes d’organisation. Elle revient en 2005, mais dans un format réduit.

La tenue de la compétition est de plus en plus menacée, mais Pierre Boué tient bon…

Grande boucle féminine
©Cjp24
  • 2009 : la Der des ders

 

Après des années d’épreuves et de difficultés, Pierre Boué jette l’éponge. Le cruel manque de fonds financiers et l’absence de couverture médiatique signent l’arrêt de sa Grande Boucle.

L’édition 2010 organisée malgré tout n’est plus placée dans le calendrier officiel de l’UCI. La Britannique Emma Pooley sera la dernière gagnante de la compétition.

Une autre initiative avait vu le jour en 2006 : « La Route de France féminine » organisée par l’association Routes et Cycles. Mais, face aux mêmes problèmes que ceux rencontrés par Pierre Boué, elle « s’épuisera » en 2016.

Aujourd’hui, et depuis 2015, une seule association fait renaître tous les ans les cendres du Tour de France féminin : « Donnons des Elles au vélo J-1 ». Une dizaine de cyclistes amateurs pédale pour démontrer que la petite Reine est aussi une histoire de femmes, réalisant les trois semaines d’étapes du peloton professionnel masculin, juste avant le départ du Tour.

Il semble que l’association ait réussi son pari : le directeur du Tour vient d’annoncer que le Tour de France féminin sera officiellement de retour en août 2022. Sauf qu’il ne pourra pas prendre le nom de Tour de France… La route est encore longue 

Route de France féminine
©Thomas Bresson
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

La question qui tue

Une brassière, ça serre trop, j’peux pas juste mettre un sous-tif ?

Oh, ça va, avouons-le, on a toutes rêvé de faire du sport à poil sous le t-shirt ! Tellement plus confort de pas avoir un truc qui compresse la poitrine et vous scie la peau du dos ! Oui, mais non. La question qui tue, du coup, c’est : « Une brassière, c’est obligé ? Si je mettais plutôt un bon vieux soutien-gorge ? » Euh…la réponse de notre coach Nathalie Servais. Ça vaut mieux.

Lire plus »
Marion Joffle

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une nageuse faite de glace (Marion Joffle sur notre photo), un légendaire dénicheur de sprinteuses au temps de la ségrégation, une super-granny du tennis, une étude sur le sport féminin et, en prime, une question qui tue et deux initiatives à pied et à la voile, c’est le programme de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »

La Covid, ennemi des sportives ?

30 minutes. Le dernier baromètre établi par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) démontre que, depuis la crise sanitaire, les femmes ont perdu une demi-heure de pratique en un an, se laissant distancer par les hommes qui bougent 48 minutes de plus qu’elles. Une mauvaise nouvelle alors qu’elles étaient en passe d’exploser les scores…

Lire plus »
Jeanne et Julia Courtois

La Transat Jacques Vabre à travers des jumelles

Elles en sont cap et c’est bien pour ça que les organisateurs de la Transat Jacques Vabre avaient lancé un appel à projet féminin, le 8 mars dernier. Histoire d’encourager les filles à prendre le large. L’objectif : accompagner deux navigatrices passionnées pour mieux braver l’Atlantique en duo lors de la prochaine transat, le 7 novembre. L’opé « Cap pour Elle » est aujourd’hui bouclée, le nom des lauréates révélés : ce sont des sœurs jumelles, Jeanne et Julia Courtois, qui seront sur la ligne de départ. Faisons les présentations.

Lire plus »
Global 6K for Water

6 km pour de l’eau, c’est oui !

L’accès à l’eau potable, partout, tout le temps, c’est l’ambition de l’ONG World Vision. Pour ça, la Global 6K for Water, soit les 6 km pour l’eau, reprend sa course à partir du 20 mai afin de financer des projets répondants à cet enjeu. Sensibiliser, bouger et changer le monde. Courez, maintenant !

Lire plus »
Nouria Newman

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière du ballon ovale, une femme en coque toujours dans l’extrême (Nouria Newman sur notre photo), une autre faite d’or et de voile, une sprinteuse aux médailles olympiques, une aviatrice avec de multiples records ou encore une pépite prête à s’envoler aux agrès, à Tokyo. Et, en prime, une question qui tue et deux initiatives entre mers et montagnes, c’est sur ÀBLOCK! et nulle part ailleurs !

Lire plus »
La question qui tue

Je fais des abdos, mais j’ai pas la « plaquette de chocolat », c’est normal ?

Multiplier les exercices d’abdos pour qu’au final, ça se voit pas, c’est vraiment trop injuste. Mais, franchement, petit Calimero, est-ce qu’un ventre musclé, ça passe forcément par la fameuse « plaquette de chocolat » qui en met plein la vue ? Ou bien, on peut avoir des abdos en acier sans pour autant qu’ils soient bien visibles ? Question (existentielle) à laquelle notre coach, Nathalie Servais, s’est attelée avec rappel anatomique et tout le tralala.

Lire plus »
Gail Falkenberg

Gail Falkenberg, la super-granny du tennis

Elle en a sous le coude. Après une éclipse de plusieurs années, la joueuse de tennis américaine de 74 ans (oui, oui !), Gail Falkenberg, a rejoint les courts et disputé un match de premier tour sur le circuit pro. Rarissime. Ce qui fait la joie du milieu tennistique !

Lire plus »
Femmes en montagne

La montagne, les femmes, tout un festival !

Devenir le premier festival français de films sur les femmes en montagne, c’est fait ! Et c’est l’association « On n’est pas que des collants » qui nous donne, pour sa deuxième édition, rendez-vous en novembre, à Annecy, pour des soirées ciné au plus haut des sommets ! Mais avant, ferventes montagnardes, n’oubliez pas votre caméra…

Lire plus »
Changeons les règles

Les femmes et l’océan, vers de nouvelles « règles »

Un distributeur de protections périodiques éco-responsables pour les navigatrices, c’est l’initiative du jour. L’association Horizon Mixité de la navigatrice Isabelle Joschke et son partenaire le Club Nautique de Lorient (CNL) s’engagent pour les femmes et pour la protection de l’environnement. Prenons la vague.

Lire plus »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une femme oiseau qui prend son envol, deux basketteuses prêtent pour un rêve américain, une actrice nouvelle star du fitness (Kate Hudson sur notre photo), une combattante bientôt aux JO, le sport en question ou deux initiatives qui prennent leur pied, c’est le programme de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Emeline Delanis

Emeline Delanis : « L’athlé, c’était juste un loisir, je n’imaginais pas où ça allait me mener ! »

C’est l’athlétisme qui l’a choisie et non l’inverse. Emeline Delanis s’est mise à courir parce qu’elle était douée. Tout simplement. La jeune Francilienne, 24 ans, est rapidement montée en puissance… et en distance. Passée du 800 mètres au 10 000 mètres avec succès, double championne de France espoir 3000m steeple et 5000m en 2017, 3e aux Championnats de France élite l’an dernier, elle ne compte pas s’arrêter là et lorgne désormais du côté de la course sur route, mais aussi du marathon avec, dans un coin de sa tête, les Jeux Olympiques. Rencontre avec une fille endurante !

Lire plus »
Stéphanie Gicquel

Stéphanie Gicquel : « Mes expéditions polaires, c’est fort, obsessionnel. »

Impressionnante. C’est le mot qui fuse lors de la conversation avec cette femme solide, volontaire, atypique. Stéphanie Gicquel détient le record de la plus longue expédition en Antarctique à ski sans assistance. Elle fait partie de ces athlètes que rien n’effraie. Les éléments, elle s’en fait un allié ; les peurs, elle les apprivoise. Les rêves, même glacés, elle leur donne vie. Rencontre avec une sportive étourdissante.

Lire plus »
Nouria Newman

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière du ballon ovale, une femme en coque toujours dans l’extrême (Nouria Newman sur notre photo), une autre faite d’or et de voile, une sprinteuse aux médailles olympiques, une aviatrice avec de multiples records ou encore une pépite prête à s’envoler aux agrès, à Tokyo. Et, en prime, une question qui tue et deux initiatives entre mers et montagnes, c’est sur ÀBLOCK! et nulle part ailleurs !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page