« Team USA » Le docu choc sur le plus gros scandale d’abus sexuels dans le sport américain

Team USA Netflix
Déchirant et édifiant, le documentaire Netflix « Team USA : Scandale dans le monde de la gymnastique » retrace l’enquête qui a mené à l’accusation de Larry Nassar, médecin officiel de la Fédération américaine de gymnastique, pour agressions sexuelles sur des centaines de gymnastes. À voir absolument pour que « la honte et le pouvoir changent de camp ».

Publié le 23 juillet 2020 à 19h21, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h11

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

« J’adore la gym, ça t’apprend à être forte et indépendante. » C’est Maggie Nichols, ancienne gymnaste de l’équipe nationale américaine – l’une des premières à avoir révélé les agressions de Larry Nassar – qui prononce ces quelques mots bouleversants au vu de ce qu’il se passait alors en coulisses.

On la découvre aussi, sur un film d’époque, toute petite, le sourire aux lèvres, confiante et légère, réaliser une impressionnante figure au saut de cheval.

Maggie Nichols a commencé la gym à l’âge de trois ans et a gravi les échelons avec un amour sans pareil pour son sport. Elle était même la numéro 2 de l’équipe Élite, la meilleure après la tornade Simone Biles.

Pourtant, elle ne sera pas sélectionnée pour les JO de Rio en 2016 : « La fédération américaine lui a volé son rêve olympique. On a tellement souffert de tout ce qui s’est passé », témoignent ses parents, brisés, face caméra. Mais que s’est-il donc passé ?

Maggie Nichols
Maggie Nichols

Une incroyable enquête d’un journal local, l’Indianapolis Star…

Tout s’enclenche lorsque la rédaction du quotidien américain Indianapolis Star dévoile, en 2014, dans un premier article, que la Fédération américaine de gymnastique a étouffé cinquante-quatre plaintes d’abus sexuels contre des coachs.

En 2016, après un nouvel article contenant d’autres informations compromettantes, une ancienne gymnaste – Rachael Denhollander, l’Atlète A, titre du film en anglais – les contacte alors. Elle accuse de viol, non pas un entraîneur, mais un certain Larry Nassar, osthéopathe et médecin attitré de la Fédération.

Puis une autre gymnaste fait de même, et encore une autre, une ancienne olympienne dont l’avocat contacte le journal.

Team USA Netflix

Lorsque cet article avec les témoignages de gymnastes accusant Larry Nassar d’abus sexuels est publié, la rédaction recense chaque jour de nouvelles confidences à charge.

Des gymnastes – qui témoignent dans le documentaire à visage découvert – prennent alors conscience de ce qui leur est arrivé : « Ce médecin me faisait la même chose ». Et s’engagent à le dénoncer : « J’avais encore peur mais je me suis dit : « Si c’est un pédophile, je m’en voudrais toute ma vie. » »

Sous prétexte de soins, le médecin de la Fédération américaine de gymnastique imposait notamment des pénétrations digitales aux jeunes gymnastes.

Team USA : Scandale dans le monde de la gymnastique

Où l’on découvre alors l’omerta organisée par la Fédération américaine de gym pour conserver une image « propre » au détriment de ses athlètes.

Une plongée glaçante au cœur d’un système éprouvant , opaque. Au coeur aussi des méthodes d’entraînement du couple Karolyi, Bela et Martha, entraîneurs emblématiques de la gymnastique de haut niveau, ceux-là même qui hissèrent l’immense Nadia Comaneci sur la première marche du podium aux Jeux Olympiques de 1976.

« On connaissait leur système mais on savait qu’ils gagnaient toujours », explique une ancienne gymnaste. Maltraitance verbale, psychologique et physique, politique de peur, d’intimidation et de silence. « Tout était bon pour tirer le meilleur d’une athlète », le mot « cruauté » est même lâché.

Le résumé d’une vie de gymnaste de haut niveau ? « Elles s’entraînent dans des centres nationaux dès l’âge de dix ans. Elles sont abusées et maltraitées. Et, une fois majeures, elles ne savent pas distinguer le style musclé d’un entraîneur d’un acte de maltraitance. Et quand elles sont victimes d’abus manifestes, sexuels ou non, elles doutent de leur perception des choses. »

Maggie Nichols
Maggie Nichols témoigne sur Netflix

C’est dans ce climat que la plainte de Maggie Nichols va être étouffée. Steve Penny, le président de la Fédération de gymnastique, avait assuré aux parents mener une enquête interne et avoir confié le dossier au FBI. Pourtant, rien n’a été fait et, étrangement, la jeune gymnaste ne se voit même pas sélectionnée en tant que remplaçante pour les JO.

Le documentaire démontre point par point comment une organisation responsable de tant de jeunes femmes a laissé, en toute connaissance de cause, un criminel en liberté. Pour éviter le scandale…

Une bouleversante reconnaissance pour les « survivantes »

Un documentaire qui veut que « la honte et le pouvoir changent de camp ». Images éprouvantes et très fortes que celles de ces centaines de victimes venant témoigner au procès, les yeux dans les yeux avec leur agresseur, pour se reconstruire, pour que justice soit faite.

Une première plainte avait été exprimée dès… 1997. Pourtant, pendant deux décennies, un prédateur sévissait sans être inquiété. Dans cette atmosphère d’intimidation et de restrictions, il était perçu, selon plusieurs gymnastes, comme « le seul adulte sympa parmi les adultes de la fédération », lui qui laissait des friandises sous les oreillers ou faisait rigoler la galerie !

Il a finalement été condamné, en 2018, au terme de son procès, à une peine allant jusqu’à 175 ans de prison.

Malgré cette victoire judiciaire, l’objectif de l’Indianapolis Star, est de mettre en lumière le système malsain de la Fédération américaine de gymnastique.

Le département de la justice américaine enquête pour sa part sur la Fédération, le Comité International Olympique et le FBI concernant leur gestion des allégations d’abus sexuels envers des athlètes.

Maggie Nichols, elle, a poursuivi sa passion en participant à des championnats universitaires, et semble avoir de nouveau le sourire et fait renaître cette « pêche » qui la caractérise : « J’ai retrouvé l’amour pour ce sport ! ».

Une conclusion déchirante après un si long calvaire.

« Team USA : Scandale dans le monde de la gymnastique », documentaire de Bonni Cohen et Jon Shenk, disponible sur Netflix (1h44).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Le skating ? Cékoiça ?

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une entraîneuse déterminée, un peu de vocabulaire pour les pistes enneigées, un entretien à cœur ouvert avec une présidente de haut niveau, une dingue de kayak en polo et une course organisée par la RATP, c’est le meilleur d’ABLOCK! cette semaine. Profitez !

Lire plus »
Prenez le métro… au pas de course !

Prenez le métro… au pas de course !

Ce jeudi, le RATP Running Challenge a été lancé, revenant bousculer nos habitudes. Et ce sera, chaque mois, une course entre deux métros ou RER qui sera organisée pour dérouiller un peu les jambes des citadins. Objectif ? Sensibiliser à la pratique quotidienne d’une demi-heure de sport.

Lire plus »
Le skating ? Cékoiça ?

Le skating ? Cékoiça ?

On ne parle pas ici de skateboard, mais de sport de glisse. Les amateurs de ski de fond comprennent ce terme, mais les novices moins. C’est quoi, à votre avis ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
Laura Marino : « Ma médaille d’Europe au plongeon, je l’ai vécue comme une honte. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une reine des neiges, une sirène trop grande pour entrer dans un moule (Laura Marino sur notre photo), une danseuse sur glace devenue présidente, un festival en altitude et une compétition à haut rythme, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Bonne lecture.

Lire plus »
Un petit break ? C’est le Battle Pro !

Un petit break ? C’est le Battle Pro !

Vous avez le rythme dans la peau ? Ça tombe bien, le 5 décembre, au théâtre du Châtelet à Paris, on fête les 20 ans de l’évènement Battle Pro ! Les meilleur.e.s breakdanceurs et breakdanceuses vont s’affronter dans cette salle qui accueille régulièrement des cérémonies comme le Ballon d’Or ou les Césars.

Lire plus »
La question qui tue Un apéro après mon sport, ça peut pas faire de mal, si ?

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une arbitre qui refuse qu’on la mette sur la touche, une question qui tue sur le sport et l’alcool (notre photo), un 5 infos sur l’une des meilleures karatekas au monde, l’histoire du skateboard féminin, deux événements sportifs inédits à venir et un mouvement d’haltérophilie décrypté, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Tanya Naville

Des femmes, des films et des cimes

La montagne est inspirante et les femmes qui s’y frottent n’ont rien à lui envier. Le festival de films “Femmes en Montagne“ qui aura lieu en Haute-Savoie et en version digitale, s’apprête à mettre en avant, pour sa deuxième édition, des sommets conquis et filmés par des grimpeuses, des réalisatrices ou même des spectatrices.

Lire plus »
Il était une fois le skateboard…féminin

Il était une fois le skateboard…féminin

Aujourd’hui, si le monde du skate doit compter sur les filles, elles aussi présentes aux Jeux Olympiques où la discipline a fait son entrée, quelques pionnières ont ouvert la voie pour leur permettre d’être sous les feux de la rampe. Petite histoire du skateboard conjugué au féminin.

Lire plus »
Hey, les kids, prêts à vous dépasser ?

Hey, les kids, prêts à vous dépasser ?

Des warriors en culottes courtes. C’est ce que nous proposent les organisateurs de la Spartan Kids, première course compétitive organisée en France par Spartan Race, roi du parcours d’obstacles. Il faudra du courage pour venir à bout de l’épreuve qui se déroulera à Morzine, au creux des Alpes. Même pas peur !

Lire plus »
Laurence Fischer 5 infos pour briller en karatégi

Laurence Fischer : 5 infos pour briller en karatégi

Elle a marqué les tatamis et œuvre aujourd’hui au sein du ministère des Affaires étrangères pour faire du sport un outil d’influence, de développement et de reconstruction. Une sportive combinant grand cœur et mental de guerrière, ça valait bien un retour en 5 infos sur la carrière d’une des plus grandes karatékas du monde.

Lire plus »
Une course écolo, ça vous tente ?

Une course écolo, ça vous tente ?

Comment allier la découverte et le respect de la nature française à la bonne ambiance du sport ? Maud et Frédéric relèvent le défi en organisant la première édition du Trail de France. On vous dit tout.

Lire plus »
L'épaulé-jeté ? Cékoiça ?

L’épaulé-jeté ? Cékoiça ?

Les pratiquant.e.s d’haltérophilie et de CrossFit le connaissent bien. Mais, pour les néophytes, ce mouvement est difficile à imaginer. C’est quoi, à votre avis ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

La question qui tue

Une brassière, ça serre trop, j’peux pas juste mettre un sous-tif ?

Oh, ça va, avouons-le, on a toutes rêvé de faire du sport à poil sous le t-shirt ! Tellement plus confort de pas avoir un truc qui compresse la poitrine et vous scie la peau du dos ! Oui, mais non. La question qui tue, du coup, c’est : « Une brassière, c’est obligé ? Si je mettais plutôt un bon vieux soutien-gorge ? » Euh…la réponse de notre coach Nathalie Servais. Ça vaut mieux.

Lire plus »
Marie-Amélie Le Fur, une vie (sportive) à cent à l’heure

Marie-Amélie Le Fur, une vie (sportive) à cent à l’heure

La présidente du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) était très attendue pour ces Jeux Paralympiques de Tokyo, ses derniers. La reine française du saut en longueur et ambassadrice du handisport n’a pas démérité et a remporté sa neuvième médaille paralympique, venant couronner une carrière exemplaire.

Lire plus »
diane mary hardy

Diane Marie-Hardy, l’athlétisme chevillé au cœur

Une tête bien faite dans un corps d’athlète. Diane Marie-Hardy, heptathlète de 24 ans, bientôt en possession d’un diplôme d’ingénieur, gravit, en parallèle, les marches du podium de l’athlétisme français et européen.

Une passion et une implication chevillées au corps (et au cœur) qu’elle a appris à gérer en se façonnant un mental d’acier. Rencontre inspirante.

Lire plus »
Tifany Huot-Marchand« Le short-track, c’est extrême, original, spectaculaire et pourtant, ce n’est pas médiatisé…»

Tifany Huot-Marchand : « Le short-track, c’est extrême, original, spectaculaire et pourtant, ce n’est pas médiatisé…»

Elle n’a qu’une idée en tête : se qualifier pour les Jeux de Pékin. Et ainsi, pouvoir (enfin !) mettre en lumière le short-track français. Alors, pas question pour Tifany Huot-Marchand de lésiner sur les efforts. La Bisontine de 26 ans est prête à tout pour satisfaire ses ambitions olympiques. Rencontre avec une fille en patins sur laquelle glisse la pression !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner