Rechercher

Mondiaux de Surf 2022 Le récap' de la Tahiti Pro

Coupe du monde de Surf 2022, le récap' de la Tahiti Pro
Les championnats du Monde de surf viennent de boucler leur dixième étape à Teahupo'o, en Polynésie Française. Et, à domicile, les surfeuses tricolores ont brillé. De bon augure pour la suite des événements…

Par Alexandre Hozé

Publié le 23 août 2022 à 17h19

La rentrée approche, fini la plage ! Pour (presque) tout le monde, il va falloir ranger les maillots de bain. Mais certains ont la chance de travailler au fil de l’eau. Enfin, pas vraiment la chance, mais plutôt le talent. 

Les meilleurs surfeurs et surfeuses de la planète bleue s’approchent de l’échéance de cette saison. La dixième étape du Championship Tour de la World Surf League (WSL), les championnats du Monde de surf, s’est conclue ce dimanche 21 août du côté de Teahupo’o, en Polynésie Française.

L’enjeu pour certains était de valider leur ticket pour la finale, d’autres de profiter de cette dernière opportunité pour l’obtenir… 

Et les rebondissements n’ont pas manqué devant un public connaisseur. Johanne Defay, actuelle deuxième au général, était pressentie comme la tête d’affiche tricolore pour cette édition à domicile. Mais une surfeuse locale est venue jouer les trouble-fêtes… Évidemment, les spectateurs n’en ont été que plus emballés ! 

Johanne Defay

Vahine Fierro, bénéficiaire d’une wild-card, a profité d’un public complétement acquis à sa cause pour aller défier les meilleures surfeuses du moment. Et si elle perdit son premier tour, la championne du monde junior 2017 ne comptait pas laisser passer sa chance aux rattrapages. 

Face à elle, pour une place en quarts de finale… l’une des meilleures françaises de l’histoire planche aux pieds, Johanne Defay ! Une confrontation qui avait au moins le mérite d’assurer au public d’avoir quelqu’un à supporter le tour suivant. 

Habituée du spot, la locale Vahine Fierro ne s’est pas gênée pour bouleverser la hiérarchie du surf mondial. Johanne Defay s’incline face à sa jeune compatriote. Sans grande importance pour la Réunionnaise, d’ores et déjà qualifiée pour la grande finale de la Coupe. 

Vahine Fierro a de bonnes raisons d’avoir le sourire après son passage sur les vagues polynésiennes.

En revanche, pour Vahine Fierro, l’occasion était belle de prouver que sa place est parmi les meilleures. Car, après la deuxième mondiale, c’est à la première que la demoiselle s’est frottée. Carissa Moore domine cette saison, pour autant, face à une jeune et culottée locale, l’Hawaïenne s’est fait surprendre. 

Bien inspirée dans le choix de ses vagues, Vahine Fierro s’est ainsi qualifiée pour les demi-finales de l’événement. Un parcours incroyable, mais qui n’alla pas plus loin.

Brisa Hennessy, quatrième mondiale cette saison, se qualifiait pour la finale aux dépends de la jeune Polynésienne. Au finish, c’est l’Américaine Courtney Conlogue qui remporte la Tahiti Pro. 

Mais, peu importe, le public a été conquis par la fougue de Vahine Fierro. Et ce ne fut pas la seule raison de se réjouir pour les amateurs locaux de surf. Une Polynésienne peut cacher un Polynésien. 

Chez les messieurs, Kauli Vaast, également invité sur wild-card, a frôlé la victoire. Qualifié en finale, il aura maintenu en haleine le public jusqu’au bout de la vague. 

Des performances marquantes et de très bonne augure. Car c’est à ce même spot que la compétition de surf des Jeux Olympiques de 2024 se déroulera. En deux ans, les deux espoirs polynésiens vont avoir le temps de progresser… 

Mais, ne sautons pas les étapes. À plus court terme, c’est-à-dire à partir du 8 septembre, la grande finale de ces championnats du monde va avoir lieu à Trestles (Etats-Unis).

Et jamais une Française n’a été aussi bien placée pour remporter le titre suprême. Deuxième du général, Johanne Defay n’aura qu’un seul tour à passer avant d’accéder à la finale face à Carissa Moore. 

Au meilleur moment, le surf français se place au sommet de la vague. Affaire à suivre… 

Carissa Moore…©Antoine Bréard

Ouverture : Vahine Fierro

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

La question qui tue Un apéro après mon sport, ça peut pas faire de mal, si ?

Un apéro après mon sport, ça peut pas faire de mal, si ?

On vous voit venir, inutile de le nier. Cette belle excuse de la séance de sport pour pouvoir aller picoler ensuite, tellement déculpabilisant, pas vrai ? Nous, ici, on est ÀBLOCK! et pas là pour interdire quoique ce soit. Notre truc, ce sont les faits. Réponse à cette question existentielle de notre coach qui ne se noie jamais dans un verre d’eau.

Lire plus »
sport feminin

Le sport féminin ? En pleine lucarne !

L’été dernier, les records d’audience de la Coupe du monde féminine de foot et quelques mois plus tôt du Championnat d’Europe de handball féminin à la télévision ont prouvé que le public se passionnait de plus en plus pour les compétitions féminines. Et les dernières études ne font que réaffirmer cette réelle tendance. Pour autant, les jeux ne sont pas faits. Décryptage.

Lire plus »
Cédrine Kerbaol, pédaler pour s’échapper

Cédrine Kerbaol, pédaler pour s’échapper

L’an dernier, une blessure l’avait privée de la première édition de la grande boucle féminine, cette fois, rien ne pouvait l’empêcher d’être sur la ligne de départ. Et la Bretonne Cédrine Kerbaol, 22 ans, y fait déjà des étincelles. Si on se plongeait dans la tête de l’une des coureuses françaises les plus prometteuses ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
sport feminin

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Ces derniers jours auront été particulièrement ÀBLOCK! Pour l’opération Sport Féminin Toujours 2023, nous avons ajouté notre pierre à l’édifice. Expertes du sport féminin, témoignages de wonderwomen qui se sont relevées à force de détermination et de sueur, état des lieux de la présence du sport féminin dans les médias, c’était le thème de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner