24 août 2015Paula Pareto devient championne du monde de judo

paula pareto couv
Médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, Paula Pareto n’a pas dit son dernier mot. La judokate, tout juste médaillée d’argent aux Jeux Panaméricains, à Toronto, vient réclamer son dû aux championnats du monde : l’or !

Par Manon Gimet

Publié le 23 août 2021 à 20h33, mis à jour le 26 août 2021 à 16h51

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Lundi 24 août 2015, Astana, Kazakhstan, la 34e édition des Championnats du Monde de judo ouvre les portes du dojo de la capitale.

11h, heure locale, 7h en France, les premiers combats sont annoncés.

Chez les femmes, ça commence par les poids super-légers, les moins de 48kg. Un programme bien rempli.

Les phases éliminatoires débutent en même temps que les moins de 60kg hommes puis s’enchaînent tout au long de l’après-midi. Pour entamer une belle soirée : les phases finales débutent à 17h, heure locale.

Elle, elle part comme l’une des grandes favorites de sa catégorie. Médaillée d’argent l’année précédente aux championnats du monde en Russie, L’Argentine Paula Pareto, du haut de son 1,50 m, vise plus haut.

Elle rêve d’or depuis qu’elle a posé bagage.

Triple médaillée d’or aux Jeux Panaméricains, elle n’est que concentration alors qu’elle enfile son kimono pour les phases éliminatoires.

Grâce à des prises de judo réalisées à la perfection, elle se hisse aisément en finale. Ce sera contre la Japonaise, Haruna Asami, double championne du monde des moins de 48kg.

Vêtue de bleu, Paula Pareto s’avance vers le centre du tatami pour saluer son adversaire. Le décompte commence : 4 min de spectacle à savourer.

Avant même de passer en dessous de la barre des 3 minutes, Paula Pareto est en difficulté face à la Japonaise et prend une pénalité… Une chose est sure, elle a un mental d’acier.

Sans trembler, alors qu’elle se fait dominer en début de combat, l’Argentine emmène deux fois son adversaire à la faute.

Sur un score de 0-0 à la fin du temps écoulé, les deux jodokates sont départagées selon trois critères : la discipline, la technique et le combat.

L’arbitre désigne…Paula Pareto ! Elle vient de remporter son tout premier championnat du monde.

Des larmes de joie tombent sur le tatami. Elle saute dans les bras de sa coach puis dans ceux de ses proches, dans les tribunes. Elle ajoute une nouvelle médaille à son palmarès bien remplie.

Pareto porte toute sa nation sur le toit du monde. En entendant l’hymne argentin, son regard est fier, ses yeux brillent de mille émotions.

Un an avant les Jeux de Rio, Paula Pareto annonce la couleur.

  • Rendez-vous demain pour Ça s’est passé un… 25 août
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Céline Dumerc : 5 infos pour briller au panier

Céline Dumerc : 5 infos pour briller au panier

Ce dimanche, Stade Pierre de Coubertin à Paris, le Match des Champions ouvrira officiellement la saison 2021-22 de la Ligue Féminine de basket. L’occasion est toute trouvée de revenir sur la carrière de l’une des meilleures basketteuses françaises, Céline Dumerc, qui, Championne de France 2021 avec Basket Landes, jouera contre le vainqueur de la Coupe de France, Lattes Montpellier. Bio rapido en 5 points.

Lire plus »
Lauriane Lamperim

Le questionnaire sportif de…Lauriane Lamperim

Sept fois championne de France et multi-médaillée internationale en tumbling, Lauriane Lamperim s’est offert une deuxième vie de sportive après avoir subi une grave blessure sur les tapis. C’est aujourd’hui sur l’eau qu’elle glisse. Elle a pris le temps de remplir notre petit questionnaire entre deux vagues.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Après un bel été chargé en émotions olympiques, retour du Best-of sur ÀBLOCK! Le meilleur de la semaine compilé pour une séance de rattrapage (comme le petit questionnaire sportif de la motarde Lil’Viber, ici en photo), c’est à grignoter le week-end et c’est tout benef !

Lire plus »
Un WOD ? Cékoiça ?

Un WOD ? Cékoiça ?

Parfois, ils ne sont pas faciles à décrypter. Les coachs ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Sur ÀBLOCK! on a pensé défricher tout ça avec un lexique pratique. C’est le petit dico « Coach Vocab' » Et on commence par le terme WOD propre au CrossFit.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le week-end prochain, elle fera vrombir sa bécane au Bol d’Or. Aurélie Hoffmann alias Lil’Viber formera avec sa copine des circuits, Patricia Audebert, l’unique team 100 % féminine de l’événement du Castellet pour la course du Bol d’Or Classic. Entre deux entraînements sur l’asphalte, elle répond à notre petit questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Marinette Pichon 5 infos pour briller au ballon rond

Marinette Pichon : 5 infos pour briller au ballon rond

Elle est l’une des pionnières du football féminin français, son incarnation. Longtemps restée la meilleure buteuse des Bleues, le ballon rond est son plus bel accessoire. Que ce soit sur la pelouse, sur le banc ou derrière un micro, Marinette Pichon s’impose sur tous les terrains. À l’heure où débute le tournage de son biopic, revenons sur sa carrière ébouriffante en 5 infos.

Lire plus »
Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Le week-end prochain, ça va faire du bruit au circuit Paul Ricard ! Le Bol d’Or reprend la route au Castellet après plus d’un an de restrictions. Sur des dizaines de gars, vous pourrez compter les motardes sur les doigts d’une main. Alors, on les suit plutôt deux fois qu’une !

Lire plus »
C’est la rentrée, on bouge !

C’est la rentrée, on bouge !

La Fédération Française de Triathlon lance son opération de décrassage ! Avec  » Rentrée ? Bougez ! », elle souhaite permettre à toutes et tous de découvrir les bienfaits de la discipline du triple effort. À la clé : du sport pour pas cher !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

bigorexie

Bigorexie : Enquête sur une maladie du sport tabou

Il n’existe pas de stats, très peu d’études sur le sujet. La bigorexie ou addiction au sport est pourtant une maladie reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) depuis 2011. Mais dans une société où le sport se doit d’être synonyme de bien-être, les répercussions physiques et psychiques liées à une pratique excessive sont très souvent éludées. Enquête sur une pathologie tabou.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner