Le Stade de France pris d'assaut par les Spartans !

Le Stade de France pris d'assaut par les Spartans !
Le 16 avril, le Stade de France ouvre ses portes pour une Spartan Race qui va frapper fort. Pas de coups de pied à la Léonidas au programme, mais plutôt des obstacles et épreuves mythiques pour se dépasser en individuel ou en équipe.

Par Alexandre Hozé

Publié le 16 mars 2022 à 15h16

Guess who’s back ? La Spartan Race au Stade de France ! Après trois ans d’annulation suite à la pandémie, les amateurs de sensations fortes et de dépassement de soi vont pouvoir se rendre, le 16 avril prochain, dans l’enceinte du stade le plus mythique de l’hexagone. En tribunes et sur la piste !

À disposition des Spartans, trois épreuves. Le Stadion, format classique, qui revient aux origines des premiers Jeux Olympiques de la Grèce antique. Le concept est simple à comprendre. Pour ce qui est de l’exécution, c’est une autre paire de manches. 

Cinq kilomètres dans les travers du Stade de France, tout autour de la pelouse. Le parcours sera évidemment composé d’obstacles, vingt en tout. Les courageux participants affronteront aussi bien des challenges fitness que les grands classiques des Spartans Races. Et attention, quinze burpees pour chaque échec ! 

Le Stadion est pour les adultes, mais pas d’inquiétude, les spartans en herbe vont être servis. La Kids Race accueillera les enfants de 4 à 15 ans, avec quelques adaptations selon l’âge, évidemment. 

800 mètres pour les 4-6 ans, 1,6 kilomètres pour les 7-9 et carrément 3,2 kilomètres pour les 10-15 ans. Ces derniers devront triompher de près d’une vingtaine d’obstacles, comme les adultes. Il n’y a pas d’âge pour se dépasser ! 

Dernier format mais pas des moindres : la Hurricane Heat. Épreuve en équipe. Choisissez bien vos coéquipiers, vous aurez besoin d’eux pour venir à bout des quatre heures d’efforts qui vous attendent. Et encore, vous avez de la chance, certaines Hurricane Heat peuvent aller jusqu’à 24 heures !

Armez-vous de courage et de détermination car le “Krypteia” va vous en faire baver. Ce dernier vous donnera vos épreuves au fur et à mesure du temps. Ancien militaire, il s’assurera que chaque participant ne lâche rien (et n’arrive plus à marcher par la même occasion). Les près de 350 personnes qui bossent sur l’événement veilleront aussi au grain.

Avec ces trois concepts, les inscrits se bousculent au portillon du Stade de France. Tant et si bien que les inscriptions sont complètes. Mais restez à l’affut, de nouvelles opportunités s’offriront à vous dans les prochains jours. 

Autre programme pré-Stade de France : les entraînements. Plusieurs sont prévus dans la capitale. Ne les négligez pas, ils vous donneront un avantage certain. Car si tout le monde est là avant tout pour se dépasser, le chronomètre sera aussi présent pour ajouter un peu de piquant à cette journée intense. 

Jusqu’où parviendrez-vous à grimper parmi les 4 000 participants attendus ? 

N’hésitez donc pas à vous préparer pour cette journée. Mettez vous la musique de Rocky dans les oreilles et allez faire un bon footing. Échauffement minimum avant de s’attaquer au Stade de France. 

Pour plus d’infos et les inscriptions, rendez-vous sur le site des Spartans Races.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Nouran Gohar, la « Terminator » du squash mondial

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une reine de glace, une number one du squash (Nouran Gahor sur notre photo), du vélo en mode détente, des filles sur les courts de tennis, une question qui tue spécial été, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Ronda Rousey

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un photographe aux clichés détonants, une athlète aux rebonds imprévisibles, l’histoire des wonderwomen du MMA (dont Ronda Rousey sur notre photo) et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois le MMA… féminin !

Il était une fois le MMA… féminin

Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d’Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le week-end prochain, elle fera vrombir sa bécane au Bol d’Or. Aurélie Hoffmann alias Lil’Viber formera avec sa copine des circuits, Patricia Audebert, l’unique team 100 % féminine de l’événement du Castellet pour la course du Bol d’Or Classic. Entre deux entraînements sur l’asphalte, elle répond à notre petit questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »

Paris tire à l’arc !

Si les Jeux Olympiques de cet été arrivent à grands pas, les tireurs ciblent encore leur billet pour Tokyo. La Fédération Française de Tir à l’Arc organise un tout dernier tournoi de qualification pour les Jeux, suivi d’une étape de la Coupe du Monde. Armez vos arcs !

Lire plus »
Cheerleading

Alexandrine : « Je suis une cheerleader, pas une pompom girl, et c’est du sport ! »

Elle a trouvé son sport, son club, et quand elle en parle, elle donnerait envie aux plus récalcitrantes d’enfiler la tenue pour aller goûter au « cheer spirit ». Alexandrine pratique le cheerleading à travers ses casquettes d’athlète et de coach, en parallèle de ses études. Mais ne vous y trompez pas, elle est une cheerleader et pas une pompom girl ! Pour elle, la nuance est d’importance. Témoignage d’une jeune femme à la passion communicative.

Lire plus »
Il était une fois le tennis…féminin

Il était une fois le tennis…féminin

Les qualif’ ont déjà commencé à Roland-Garros où 128 joueuses s’affrontent sur terre battue, l’heure pour ÀBLOCK! de revenir sur l’épopée tennistique des femmes sur les courts. Ou comment les dames ont pu sortir des garden-party pour jouer de la raquette en compet’.

Lire plus »
Nelia Barbosa

Nélia Barbosa : « Après mon amputation, tout ce qui m’intéressait était de savoir si je pourrais encore faire du bateau. »

Elle n’a jamais rien lâché. Atteinte d’une tumeur puis amputée du pied, Nélia Barbosa, passionnée de canoë-kayak, aurait pu abandonner sa vie de sportive. C’était mal la connaître. La voilà aujourd’hui athlète accomplie de paracanoë, tout juste médaillée d’argent à Tokyo sur 200m KL3. Nous l’avions rencontrée en mars dernier, en pleine préparation de ces Jeux Paralympiques. Elle raconte comment le sport est devenu sa thérapie.

Lire plus »
Kumba Larroque

Koumba Larroque : « Je suis une fille qui fait de la lutte, je n’aurais pas pensé, qu’un jour, on me prendrait pour exemple. »

Elle a bien failli voir le Japon devant sa télévision. Touchée au ménisque en 2018, Koumba Larroque a cru, un temps, que les Jeux Olympiques allaient lui échapper. Il n’en sera rien ! La lutteuse française a su prendre son mal en patience pour revenir plus forte. Et saisir sa chance, en mars dernier, en validant sa présence à Tokyo. Rencontre avec une combattante que rien ne peut mettre au tapis.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner