Rechercher

Cyclisme : le Tour de France féminin va-t-il (enfin) reprendre la route ?

cyclisme féminin
Plus de trente après avoir remisé les vélos des coureuses au fin fond de la caravane, le Tour de France féminin pourrait renaître de ses cendres. Et c’est le patron du tour qui l’affirme. Mais dans quelles conditions ?

Publié le 05 mars 2020 à 14h16, mis à jour le 29 juin 2021 à 15h21

« Nous travaillons sérieusement sur un projet de course par étapes féminines.  Nous avons la volonté de l’organiser à court terme », affirme Christian Prudhomme, patron de la Grande Boucle.

Ici, c’est le mot « sérieusement » qu’il faut retenir, tant cette renaissance a été maintes fois évoquée ces dernières années…avant de disparaître des radars.

La raison d’un tel revirement après trente ans de disette pour le cyclisme féminin  ? « On veut parler à tout le monde, pas seulement à 50 % de la population » a expliqué le big boss du Tour de France au journal Le Télégramme.

Un bel été à deux roues ?

Les temps changent, les femmes donnent de la voix et ASO, l’organisateur du Tour, veut apparemment changer de braquet.

Contrairement aux années 80 où, lorsque le Tour féminin existait, les femmes pédalaient le matin en levée de rideau, sorte de « première partie » au grand show des hommes l’après-midi, la considération semble de mise et elles devraient avoir droit à une visibilité estivale accrue : les hommes en juillet puis les femmes en août.

Inutile pour autant de crier victoire trop vite, ce ne sera pas pour cette année. Mais puisque Christian Prudhomme parle de «  court terme », on peut raisonnablement envisager un Tour de France féminin en 2021. C’est à espérer. On ne va pas tourner en boucle pendant mille ans.

Vidéo : Tour de France féminin, ce cyclisme méprisé…

Si on s’offrait une gourmandise dénichée à l’INA ?

Ça date du 16 août 2003, le Tour de France féminin avait alors pris le nom de Grande Boucle féminine internationale (le terme Tour de France étant déposé par ASO ; le maillot jaune était pour les mêmes raisons devenu le maillot or), créée par un journaliste, Pierre Boué.

Mais faute de financement et de médiatisation, la manifestation fut annulée en 2009, et ces dames à bicyclette furent priées de ne plus moufter.  

« Le tour de France cycliste féminin a démontré combien cette discipline est méconnue et méprisée. Pas d’équipe professionnelle car pas de sponsors, pas de médiatisation… », nous contait le journaliste de FR3 à l’époque. Laissons parler les images. 

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er août, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Angélique Chetaneau

Angélique : « En entrant à l’armée, je suis devenue accro au sport. »

Une warrior, une Amazone, Wonder Woman en chair et en os. Angélique Chetaneau est infirmière militaire et championne de courses d’obstacles, les Spartan Race, qui sont un peu les douze travaux d’Hercule à l’ère moderne. Sa puissance, elle se la forge à coup d’entraînements solides et surtout d’un mental d’acier. Angélique a trouvé comment être invincible.

Lire plus »
Julie Bresset 5 infos pour briller sur deux roues

Julie Bresset : 5 infos pour briller sur deux roues

Ce 16 octobre, elle signe la fin de sa carrière sportive par un jubilé dans son fief des Côtes-d’Armor. Julie Bresset, 32 ans et presque autant sur les pédales, a (presque) tout gagné et tout connu. La vététiste bretonne, championne olympique, maintes fois championne du monde, est l’une des cyclistes les plus appréciées du circuit. Victime d’un burn-out et de blessures à répétition, elle est toujours retombée sur ses roues. Retour sur une championne en 5 braquets.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner