Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Cyclisme : le Tour de France féminin va-t-il (enfin) reprendre la route ?

cyclisme féminin
Plus de trente après avoir remisé les vélos des coureuses au fin fond de la caravane, le Tour de France féminin pourrait renaître de ses cendres. Et c’est le patron du tour qui l’affirme. Mais dans quelles conditions ?

« Nous travaillons sérieusement sur un projet de course par étapes féminines.  Nous avons la volonté de l’organiser à court terme », affirme Christian Prudhomme, patron de la Grande Boucle.

Ici, c’est le mot « sérieusement » qu’il faut retenir, tant cette renaissance a été maintes fois évoquée ces dernières années…avant de disparaître des radars.

La raison d’un tel revirement après trente ans de disette pour le cyclisme féminin  ? « On veut parler à tout le monde, pas seulement à 50 % de la population » a expliqué le big boss du Tour de France au journal Le Télégramme.

Un bel été à deux roues ?

Les temps changent, les femmes donnent de la voix et ASO, l’organisateur du Tour, veut apparemment changer de braquet.

Contrairement aux années 80 où, lorsque le Tour féminin existait, les femmes pédalaient le matin en levée de rideau, sorte de « première partie » au grand show des hommes l’après-midi, la considération semble de mise et elles devraient avoir droit à une visibilité estivale accrue : les hommes en juillet puis les femmes en août.

Inutile pour autant de crier victoire trop vite, ce ne sera pas pour cette année. Mais puisque Christian Prudhomme parle de «  court terme », on peut raisonnablement envisager un Tour de France féminin en 2021. C’est à espérer. On ne va pas tourner en boucle pendant mille ans.

Vidéo : Tour de France féminin, ce cyclisme méprisé…

Si on s’offrait une gourmandise dénichée à l’INA ?

Ça date du 16 août 2003, le Tour de France féminin avait alors pris le nom de Grande Boucle féminine internationale (le terme Tour de France étant déposé par ASO ; le maillot jaune était pour les mêmes raisons devenu le maillot or), créée par un journaliste, Pierre Boué.

Mais faute de financement et de médiatisation, la manifestation fut annulée en 2009, et ces dames à bicyclette furent priées de ne plus moufter.  

“Le tour de France cycliste féminin a démontré combien cette discipline est méconnue et méprisée. Pas d’équipe professionnelle car pas de sponsors, pas de médiatisation…”, nous contait le journaliste de FR3 à l’époque. Laissons parler les images. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

D’autres actus en brèves…

Eugénie Le Sommer

Dans les petits secrets des joueuses de l’OL

Cinquante ans. Voilà pile un demi-siècle que la pratique du foot par les filles a été reconnue officiellement par la fédé française. Parfaite occasion pour s’inviter sur le terrain d’une des meilleures équipes féminines au monde, celle de l’OL, star d’un documentaire qui tire en pleine lucarne !

Lire plus »
Louise Lenoble

Highline : Louise Lenoble, en recherche d’adrénaline

La highline est sa vie, l’air son élément. À l’occasion du Tour de France, de passage au Mont-Dore, la reine de la slack, se lance un nouveau défi. Avec ses camarades de vide, Louise Lenoble va marcher sur la deuxième plus longue ligne de France, à deux-cents mètres au-dessus de la ville. On lève les yeux ?

Lire plus »
Pauline Ferrand Prevot

Cyclisme : 5 championnes qui tiennent la route

Riche, pleine de promesses, l’histoire du cyclisme français féminin est pourtant assez peu connue. Pourtant, de nombreuses coureuses se sont illustrées tout au long du XXe siècle et continuent d’inspirer la nouvelle génération qui tente aujourd’hui d’entretenir cet héritage. Quoi de mieux que de leur rendre hommage à l’heure où les hommes s’illustrent sur le Tour de France ? Revenons sur l’histoire de cinq championnes du passé au présent, au parcours différent, mais toujours lumineux.

Lire plus »
Tour de France féminin

En attendant le Tour de France au féminin…

À l’heure où les coureurs s’apprêtent à s’élancer pour un nouveau Tour de France, l’édition féminine n’est pas d’actualité. Selon Christian Prudhomme, directeur du Tour, elle devrait toutefois renaître en 2022. ÀBLOCK! prend les devants en donnant un coup de projo sur son histoire et son parcours semé d’embûche. Car la Grande Boucle au féminin a déjà un lourd passé derrière elle. Retour sur 5 dates marquantes de cette course féminine qui tient la route !

Lire plus »
Laura Flessel

Laura Flessel : 5 infos pour briller à l’épée

Celle que l’on surnomme “la Guêpe” pour sa vitesse d’exécution et la précision de ses coups a marqué l’histoire grâce à sa spécificité de toucher ses adversaires aux pieds mais surtout grâce à son palmarès plus qu’impressionnant. Laura Flessel a pris sa retraite sportive en 2012, s’est frottée brièvement à la politique en 2017 avec un passage éclair au ministère des Sports, et demeure toujours très appréciée du public. Retour sur les 5 grandes dates de sa carrière d’escrimeuse.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

louise lenoble highline

Louise Lenoble – Totalement perchée

Grande prêtresse de la highline, elle passe sa vie à marcher sur des sangles au-dessus du vide, là où le vent l’emporte. Le monde lui tend les bras et elle nous raconte son histoire, celle d’une étudiante en médecine devenue nomade pour s’offrir une existence vertigineuse. Zoom sur une fille d’exception. 

Lire plus »
Chloé Anderson

Chloé Anderson, l’athlète transgenre qui bouscule les codes

Joueuse de volley transgenre, elle lutte contre un monde sportif trop peu inclusif. Chloé Anderson, née garçon, est l’une des premières à avoir intégré une équipe féminine universitaire de haut-niveau. Aujourd’hui, l’Américaine veut aider la communauté LGBT+ à investir les terrains. Tous les terrains. Être fier de qui l’on est, malgré les préjugés, voilà ce que défend miss Anderson. Portrait d’une fille pas comme les autres.

Lire plus »