23 juillet 2021Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

23 juillet 2021, cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020
En ce 23 juillet 2021, la covid, c’est fini… Non, pas vraiment, mais presque. Alors, le sport mondial reprend ses droits en lançant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Avec un peu de retard, mais tant pis, les athlètes sont prêts à en découdre, même dans le silence assourdissant des stades vidés de leur public.

Par Julie Begon

Publié le 22 juillet 2022 à 17h00

« Je déclare ouverts les Jeux de Tokyo », annonce solennellement l’empereur du Japon Naruhito dans un stade chauffé à blanc par la clameur des spectateurs… Non. Ce n’est pas vraiment le cas.

Le 23 juillet 2021, les Jeux de Tokyo 2020 se sont bien ouverts dans le Stade olympique de la capitale japonaise, mais pas sous les acclamations du public… puisqu’il n’était pas là.

Déjà reportés d’un an à cause de la pandémie mondiale de coronavirus, ces Jeux Olympiques seront historiques car contraints de s’adapter au contexte sanitaire. Pour la toute première fois de l’histoire olympique, la cérémonie d’ouverture se déroule à huis clos. Ou presque.

Sur les 68 000 places disponibles dans le stade, seulement un petit millier seront occupées par quelques privilégiés. Parmi eux, le président de la République française, Emmanuel Macron, ou encore la première dame des États-Unis, Jill Biden.

©Wikipedia

Devant ce tout petit nombre de spectateurs, la cérémonie de trois heures trente prend une tournure très sobre. La Covid est au centre de la cérémonie et pour rendre hommage au personnel soignant, ce sont des infirmières et du personnel médical qui portent le drapeau olympique jusqu’au mat où il sera hissé pour flotter pendant la quinzaine olympique.

Outre les soignants, les athlètes reçoivent un hommage via des vidéos faisant partie intégrante du show d’ouverture. On y voit des athlètes poursuivre leurs entraînements, seuls et éloignés de leurs équipes et de leur structure. Un rappel de la difficulté de l’éloignement pour ces milliers de sportifs.

Mais le temps n’est plus à l’apitoiement. Les Jeux de Tokyo 2020, bien que retardés d’un an, ont bel et bien commencé et les 11 090 athlètes présents comptent profiter de la fête.

Les délégations s’amusent, dansent, font le show, le tout, derrière leurs porte-drapeaux. Au pluriel, oui.

Pour la première fois, le Comité International Olympique (CIO) offre la possibilité à chaque nation de défiler derrière deux porte-drapeaux, un homme et une femme. Pour la France, c’est Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd.

La XXXIIe  olympiade de l’ère moderne est lancée ! Bien que particulière, elle remet du baume au cœur à tous les amoureux de sport après plus d’un an de pandémie. Les mesures sanitaires restent tout de même de mise.

Les sportifs de toutes les nations se souviendront longtemps de ces Jeux pendant lesquels leurs proches ne pouvaient pas venir les soutenir, où le port du masque était obligatoire et où leurs exploits n’étaient acclamés par aucun public…

Ouverture ©Wikipedia

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Euro de natation 2022, les Tricolores vont faire des vagues !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le récap’ historique du mois d’août, une cycliste pleine d’espoir, une championne dans les nuages, un Euro dans l’eau, une Coupe du Monde sur la vague, neuf championnats d’Europe en un, le retour sur les femmes et la natation et un trail pour transpirer, c’est sur ÀBLOCK! cette semaine. À lire on the rocks.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Eva Yaneva : « Le sport m’a pris par la main et m’a relevée. »

Eva Yaneva : « Le sport m’a prise par la main et m’a relevée. »

Pétillante sportive aux boucles brunes et au sourire communicatif, la volleyeuse Eva Yaneva, championne, début avril, de la Coupe de France et membre de l’équipe nationale de Bulgarie, est une globe-trotteuse des parquets. Quand elle quittera le terrain, ce sera pour enseigner son art aux jeunes filles rêvant de parties de volley endiablées. La transmission de sa passion est en ligne de mire de son prochain service.

Lire plus »
Camille : « Le sport outdoor me permet de revenir à l'essentiel.»

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Question qui tue pour la fin de séance, le parfait alliage entre sport et bronzage, une fan du sport outdoor (Camille sur notre photo) et une gymnaste qui a l’Europe dans la peau, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bon récap !

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Sarah Hauser

Sarah Hauser : « Le windsurf, c’est un mélange de peur, de chaos mais aussi de beauté. »

Ce petit bout de femme n’a pas froid aux yeux, même au creux de la vague. La windsurfeuse Sarah Hauser vient de faire une entrée fracassante dans le Guinness Book des Records après avoir dompté une vague de presque 11 mètres, la plus grosse jamais prise par une femme. Une étape plus qu’un aboutissement dans le parcours singulier de cette Néo-Calédonienne dont l’ambition est d’inspirer les filles qui n’osent pas se mouiller.

Lire plus »
Sarah Fuller

Sarah Fuller : Un petit coup de pied dans le foot US, un grand pas pour le sport féminin

Elle a participé, au pied levé, à un match de l’équipe masculine de son université américaine et, d’un coup, d’un seul, elle est entrée dans l’Histoire… Sarah Fuller, 21 ans, powerful kicker de son équipe féminine, Vanderbilt Women’s Soccer, est devenue, le 28 novembre dernier, la première femme à participer à un match du « Power 5 », une organisation qui regroupe au niveau universitaire les cinq meilleures divisions américaines de football américain. Ou comment une sportive dégomme le plafond de verre…

Lire plus »
Laure Coanus

Le questionnaire sportif de…Laure Coanus

Arbitre de Jeep Elite, Pro B et Ligue Féminine de Basket (LFB), Laure Coanus est sur tous les terrains, sifflet juste et gestes assurés. Entre deux rencontres sportives, elle répond à quelques questions simples, mais si révélatrices !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner