23 juillet 2021Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

23 juillet 2021, cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020
En ce 23 juillet 2021, la covid, c’est fini… Non, pas vraiment, mais presque. Alors, le sport mondial reprend ses droits en lançant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Avec un peu de retard, mais tant pis, les athlètes sont prêts à en découdre, même dans le silence assourdissant des stades vidés de leur public.

Par Julie Begon

Publié le 22 juillet 2022 à 17h00

« Je déclare ouverts les Jeux de Tokyo », annonce solennellement l’empereur du Japon Naruhito dans un stade chauffé à blanc par la clameur des spectateurs… Non. Ce n’est pas vraiment le cas.

Le 23 juillet 2021, les Jeux de Tokyo 2020 se sont bien ouverts dans le Stade olympique de la capitale japonaise, mais pas sous les acclamations du public… puisqu’il n’était pas là.

Déjà reportés d’un an à cause de la pandémie mondiale de coronavirus, ces Jeux Olympiques seront historiques car contraints de s’adapter au contexte sanitaire. Pour la toute première fois de l’histoire olympique, la cérémonie d’ouverture se déroule à huis clos. Ou presque.

Sur les 68 000 places disponibles dans le stade, seulement un petit millier seront occupées par quelques privilégiés. Parmi eux, le président de la République française, Emmanuel Macron, ou encore la première dame des États-Unis, Jill Biden.

©Wikipedia

Devant ce tout petit nombre de spectateurs, la cérémonie de trois heures trente prend une tournure très sobre. La Covid est au centre de la cérémonie et pour rendre hommage au personnel soignant, ce sont des infirmières et du personnel médical qui portent le drapeau olympique jusqu’au mat où il sera hissé pour flotter pendant la quinzaine olympique.

Outre les soignants, les athlètes reçoivent un hommage via des vidéos faisant partie intégrante du show d’ouverture. On y voit des athlètes poursuivre leurs entraînements, seuls et éloignés de leurs équipes et de leur structure. Un rappel de la difficulté de l’éloignement pour ces milliers de sportifs.

Mais le temps n’est plus à l’apitoiement. Les Jeux de Tokyo 2020, bien que retardés d’un an, ont bel et bien commencé et les 11 090 athlètes présents comptent profiter de la fête.

Les délégations s’amusent, dansent, font le show, le tout, derrière leurs porte-drapeaux. Au pluriel, oui.

Pour la première fois, le Comité International Olympique (CIO) offre la possibilité à chaque nation de défiler derrière deux porte-drapeaux, un homme et une femme. Pour la France, c’est Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd.

La XXXIIe  olympiade de l’ère moderne est lancée ! Bien que particulière, elle remet du baume au cœur à tous les amoureux de sport après plus d’un an de pandémie. Les mesures sanitaires restent tout de même de mise.

Les sportifs de toutes les nations se souviendront longtemps de ces Jeux pendant lesquels leurs proches ne pouvaient pas venir les soutenir, où le port du masque était obligatoire et où leurs exploits n’étaient acclamés par aucun public…

Ouverture ©Wikipedia

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Capucine : « Être entre filles nous permet d’oser nous lancer. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière de la planche, une fille de la glisse qui n’a peur de rien (Capucine avec ses copines les Shreddeuses sur notre photo), un récap’ de l’Euro de hand, une runneuse toujours ÀBLOCK! (même en diagonale) ou une Question qui tue spécial insomniaques… C’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Isabelle : « Continuer le sport fait partie de ma lutte contre le cancer du sein. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une étude sur les corps féminins musclés à l’extrême, une crossfiteuse qui combat la maladie par le sport (Isabelle sur notre photo), une nouvelle chronique philo signée Marie Robert, un récap’ de la dernière compet de ballon ovale, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bonne (re)découverte !

Lire plus »
 Lilou Ruel : "Il faut donner confiance aux filles, leur dire qu'elles peuvent devenir hyper forte en parkour." 

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des filles qui partent à l’assaut du désert péruvien, une jeune gardienne qui connaît sa première compétition internationale, une championne qui vise les sommets (Lilou Ruel sur notre photo) et une pionnière sifflet en bouche ? C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine, bonne lecture !

Lire plus »
Tour de France Femmes 2023, la route sera longue !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le parcours 2023 du plus fameux road trip français à vélo et un zoom sur le handball avec l’Euro qui débute. Une Bleue du hand toujours en activité qui répond à notre questionnaire sportif et une autre qui retrace son parcours avec l’équipe de France, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Coralie Lassource

Le questionnaire sportif de… Coralie Lassource

Championne olympique, médaillée d’argent au championnat d’Europe 2021, la handballeuse Coralie Lassource est toujours ÀBLOCK! pour aller chercher de nouveaux succès. La capitaine de l’équipe brestoise (BBH) et membre de l’équipe de France répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Courtney Dauwalter

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un zoom sur une ultra-traileuse qui trace (Courtney Dauwalter sur notre photo), une arbitre qui change les règles et une plongeuse de haut-vol. Ou encore un nouvel Instant philo signé Marie Robert, une Question qui tue pour reprendre son souffle, un geste technique ballon ovale en main… C’est le meilleur d’ÀBLOCK pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »
J'veux améliorer mon cardio, je fais comment ? La question qui tue

J’veux améliorer mon cardio, je fais comment ?

« Faire monter le cardio », chez toi, ça prend 3 minutes ? Au moindre effort ton cœur s’emballe, tu suffoques ? Pas de panique ! Le cardio, c’est comme tout, ça se travaille ! Reprend ton souffle le temps qu’ÀBLOCK! te dise quel sport pratiquer pour l’améliorer.

Lire plus »
Laura Marino

Le questionnaire sportif de… Laura Marino

Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », elle nous invite à tester nos limites. L’ex-championne de plongeon, aujourd’hui spécialiste de Cliff Diving, répond à notre petit questionnaire entre deux voyages, là où elle plonge des plus hautes falaises.

Lire plus »
La Chistera rugby

La chistera ? Cékoiça ?

Les amateurs de ballon ovale le connaissent mais, pour les autres, impossible de poser une image sur ce terme. Alors que la Coupe du Monde féminine de rugby à XV se joue en Nouvelle-Zélande, séance de rattrapage pour impressionner son monde. Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Marie-Antoinette Katoto, droit au but

Marie-Antoinette Katoto, droit au but

« Une tueuse devant les buts », selon ses coéquipières. Et c’était le cas lors du premier match de l’équipe de France ce 10 juillet contre l’Italie. Marie-Antoinette Katoto qui compte plus de cent buts à son actif a fait le job. Pour l’attaquante du PSG qui avait souffert de ne pas avoir été retenue en sélection pour la dernière Coupe du Monde en 2019, l’Euro sonne comme une revanche.

Lire plus »
Laure Coanus

Le questionnaire sportif de…Laure Coanus

Arbitre de Jeep Elite, Pro B et Ligue Féminine de Basket (LFB), Laure Coanus est sur tous les terrains, sifflet juste et gestes assurés. Entre deux rencontres sportives, elle répond à quelques questions simples, mais si révélatrices !

Lire plus »

La Covid, ennemi des sportives ?

30 minutes. Le dernier baromètre établi par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) démontre que, depuis la crise sanitaire, les femmes ont perdu une demi-heure de pratique en un an, se laissant distancer par les hommes qui bougent 48 minutes de plus qu’elles. Une mauvaise nouvelle alors qu’elles étaient en passe d’exploser les scores…

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner