Clarisse Agbegnenou5 infos pour briller en kimono

Clarisse Agbegnenou
Désignée porte-drapeau de la délégation française aux JO de Tokyo 2021 au côté du gymnaste Samir Ait-Saïd, elle est multiple médaillée en trois couleurs, et surtout de la plus belle… l’or. La judokate a su s’imposer sur les tatamis et devenir l’une des meilleures combattantes mondiales. Retour sur 5 infos marquantes de la carrière de Clarisse Agbegnenou.

Par Manon Gimet

Publié le 15 juin 2021 à 16h40, mis à jour le 04 août 2021 à 12h44

1. Passer par le Pôle France

Son histoire avec les tatamis a commencé alors qu’elle n’avait que 9 ans lorsqu’elle intègre le club de l’AMA, Arts Martiaux d’Asnières, ville des Hauts-de-Seine où elle grandit.

Malgré un début de vie difficile -La Tigresse, son surnom dans le judo, a subi une opération suite à une malformation d’un rein, est une femme au mental d’acier : « Je me souviens que le médecin a dit que ma fille était une battante », confirmait sa mère juste après l’opération.

Sa carrière de judokate prend son envol alors qu’elle fête ses 14 ans. Elle intègre le Pôle France d’Orléans. Une première « école » qui lui ouvre les portes du judo de haut niveau : l’INSEP (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance), coaches professionnels, championnat d’Europe …

C’est la naissance d’une grande athlète.

2. Cumuler les titres de gloire

Clarisse Agbegnenou est la judokate la plus titrée de l’histoire. Son étagère à trophées manque désormais de place…

Elle a un palmarès en or : quadruple championne du monde et double médaillée d’argent en individuel, 5 médailles par équipes, 5 championnats d’Europe en or et 1 en bronze… c’est ça, être dans la peau de Clarisse Agbegnenou.

Le seul titre qui lui manquait ? L’or olympique qu’elle vient de décrocher aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 !

3. Être judokate et adjudant

Connue pour ses ippons victorieux, la judokate laisse son kimono au vestiaire lorsqu’elle rejoint la gendarmerie. Clarisse Agbegnenou, 28 ans, est une sportive gradée, promue adjudant de la gendarmerie, en avril dernier. « Merci infiniment à mes supérieurs et à toute la corporation pour leur confiance et ce, depuis le début de ma carrière de SHN », écrit-elle fièrement sur ses réseaux sociaux. Respect.

 

4. S’engager en dehors des tatamis

Être engagée, dans son sport, dans la gendarmerie comme dans la vie, ça lui tient à cœur. En 2019, elle devient marraine de l’opération « Sport féminin toujours » qui milite pour une meilleure médiatisation du sport au féminin et l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.

La même année, elle devient l’ambassadrice de l’association SOS Préma qui se bat pour donner à tous les enfants prématurés les meilleures chances de bien grandir.

Clarisse Agbegnenou est une athlète connue et respectée, elle joue de sa notoriété pour faire passer des messages. Et elle le fait bien.

5. Être une Marianne

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars dernier, elle faisait partie des 109 Mariannes, dont les portraits ont été exposés sur le parvis du Panthéon. Figure symbolique de la République Française, elle incarne les valeurs du pays : liberté, égalité et fraternité.

Clarisse Agbegnenou a ainsi prêté son visage pour représenter la France et sa diversité en 2021 et mettre en lumière toutes les citoyennes françaises. De là à porter le drapeau aux JO, il n’y avait qu’un…Ashi Waza.

Elle fait également partie des personnalités qui ont écrit aux 1 000 petites filles à naître, le 8 mars. « Toutes les femmes sont de grandes femmes, écrit-elle. Nous sommes toutes des femmes puissantes, alors rêve, espère, prends ton envol, ta valeur sera haute ! »

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine…

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Hazal Nehir, folle de toits

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de la street (Hazal Nehir sur notre photo), une batteuse d’exception, du paddle pour la bonne cause, une marathonienne aux souliers d’or ou encore une arbitre qui ouvre la voie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »
Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Elle est sauveteuse en mer et au-delà. Stéphanie Barneix accompagnée de cinq autres waterwomen rallient actuellement Monaco et Athènes en paddleboard. Un échauffement avant le défi Cap Optimist, qui se déroulera entre le Pérou et la Polynésie Française en janvier 2023. Un défi à la seule force des bras pour soutenir les personnes atteintes de cancer.

Lire plus »
Camille : « Le sport outdoor me permet de revenir à l'essentiel.»

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Question qui tue pour la fin de séance, le parfait alliage entre sport et bronzage, une fan du sport outdoor (Camille sur notre photo) et une gymnaste qui a l’Europe dans la peau, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bon récap !

Lire plus »
Le Beach Handball : sea, sport and sun...

Le Beach Handball : sea, sport and sun…

Sous le soleil, exactement… Du 1er au 3 juillet, la ville de Lacanau accueille le tournoi international de Beach Handball. Entre exploits sportifs et spectacle à ciel ouvert, c’est la deuxième édition de ce Lacanau Beach Handball Xperience qui se tient en bord de mer. De quoi découvrir un sport méconnu et pour le moins original.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Greta Andersen

Best-of 2021 : les pionnières ÀBLOCK!

Pendant cette année 2021, ÀBLOCK! a rendu hommage à des championnes d’antan, pionnières dans leur discipline et dans le sport féminin tout court. Des filles qui ont fait bouger les lignes grâce à leur indépendance d’esprit, à leur force de volonté et à leur talent (comme la nageuse Greta Andersen sur notre photo). Retour sur les premières sportives à avoir été ÀBLOCK!

Lire plus »
running

Le CIO, l’ONU et l’OMS… healthy together !

Être en bonne santé, oui, mais tous ensemble ! C’est le message que Le Comité International Olympique, les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la Santé viennent de délivrer en cette Journée olympique. L’idée ? S’associer pour encourager les populations à agir pour préserver leur santé en ces temps de crise sanitaire. Et pour ça, embaucher les athlètes.

Lire plus »
Bruna de Paula

Qui sont les meilleures joueuses de Handball ?

Toujours ÀBLOCK! malgré l’arrêt de la saison du Championnat de France féminin alias la Ligue Butagaz Énergie dû au Covid-19, la Ligue Féminine de Handball (LFH) avait décidé de maintenir les Trophées All-Star LFH récompensant les meilleures joueuses de la saison écourtée 2019-2020. En voici le riche palmarès. Une belle vitrine pour le sport au féminin !

Lire plus »
Martine Rolland

Martine Rolland : « Je suis une alpiniste avant d’être une femme. »

Elle fut la première femme guide de haute montagne en Europe. L’alpinisme, pour elle, c’est avant tout une histoire d’amour. Celle qui la lie à son mari, Jean-Jacques, qui l’a initiée à la montagne et l’a soutenue lorsqu’elle a voulu faire de sa passion son métier. Martine Rolland est une pionnière discrète, étonnante et captivante. Elle se raconte dans un livre* et sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner