Un levée ? Cékoiça ?

Aljona Savchenko Bruno Massot
Les championnats du monde de patinage artistique débutent ce 21 mars à Montpellier, occasion toute trouvée de revenir sur l'une de ses figures les plus spectaculaires : le levée. Le patinage artistique vous laisse de glace mais, pour autant, ce terme vous semble assez simple à comprendre ? Minute, papillon, la définition est plus complexe qu'elle n'y paraît ! Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico "Coach Vocab".

Par Alexandre Hozé

Publié le 21 mars 2022 à 6h02, mis à jour le 07 avril 2022 à 12h07

Un levée 

Nom masculin 
Figure en couple, en patinage artistique 
Synonyme : un porté 

Le nom de cette figure est assez explicite. Un levée ou un porté est un mouvement réalisé par un couple lors d’un programme de patinage artistique. 

Mais la particularité de cette technique est qu’il en existe beaucoup de variantes. Tellement qu’un système de points selon la difficulté du levée est mis en place. Ce barème s’établit notamment en fonction des prises (de mains et de risque) de l’homme pour projeter la femme en l’air. 

Car, vous l’aurez compris, un levée consiste à ce que le patineur fasse décoller sa partenaire de la glace. 

Le programme court d’Aljona Savchenko et Bruno Massot, en 2018, aux Jeux Olympiques de Pyeongchang, une belle succession de levées.

Les versions les plus simples de la figure se font avec les mains du garçon sous les bras de la fille.  La difficulté augmente si les prises du patineur sont à la taille, c’est encore plus dur en levant la patineuse par la hanche, toujours plus dur mains dans les mains. 

Ces types de levées peuvent déjà être très impressionnants et nécessitent des conditions physiques optimales. Que ce soit pour l’homme ou la femme, des abdos de fer sont obligatoires. Un bon gainage va permettre au patineur de répartir le poids de sa partenaire et donc de la maintenir en l’air plus longtemps et sans à-coups.

Les abdos de la patineuse lui permettront de rester stable en l’air et d’exécuter des figures aériennes plus facilement. 

En parlant de figures aériennes, les levées sont très souvent le point d’orgue du programme du couple. Les meilleurs ne se contentent pas d’un levée avec lequel ils restent en contact. Dans certains cas, l’homme va propulser sa coéquipière dans les airs. Pas d’inquiétudes, il la réceptionne lors de la descente pour enchaîner sur d’autres figures (normalement). 

Le duo français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron…©Florence Gallez

L’un des levées le plus spectaculaire est le levée hydrant. Alors qu’il patine à reculons, le patineur envoie sa coéquipière par-dessus sa tête, puis fait un demi-tour et la rattrape face à lui. 

Autre variante impressionnante : le levée twist. L’homme lance de nouveau la patineuse en l’air mais, cette fois, elle réalise deux rotations et demie avant la réception. Tout simplement ! 

Un levée ou un porté est donc une figure permettant au couple de prendre des libertés dans l’exécution. Deuxième avantage : si sa réalisation est extrêmement complexe dans certains cas et peut donc occasionner des chutes, il rapporte beaucoup de points.

Généralement spectaculaire, il est bien souvent le moment fort d’un programme. 

  • Deux spécialistes français du levée 

Le duo français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, récents Champions olympiques, sont (cocorico) le meilleur couple de patineurs au monde. Avec dix médailles d’or internationales, ils maîtrisent à la perfection toutes sortes de levées. 

Ouverture : Les Allemands Aljona Savchenko et Bruno Massot aux JO 2018... ©Twitter/Olympic Channel

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Nouran Gohar, la « Terminator » du squash mondial

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une reine de glace, une number one du squash (Nouran Gahor sur notre photo), du vélo en mode détente, des filles sur les courts de tennis, une question qui tue spécial été, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Ronda Rousey

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un photographe aux clichés détonants, une athlète aux rebonds imprévisibles, l’histoire des wonderwomen du MMA (dont Ronda Rousey sur notre photo) et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois le MMA… féminin !

Il était une fois le MMA… féminin

Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d’Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Nantenin Keïta, la fusée française du tour de piste

Nantenin Keïta, la fusée française du tour de piste

Elle est une incontournable du para athlétisme. Trois fois championne du monde du 200 et 400m, championne paralympique du 400m aux Jeux de Rio 2016, Nantenin Keïta, 36 ans, ultra-déterminée avec un mental de lionne, s’est élancée pour la finale du 400m T13 femmes ce samedi après avoir terminé première de sa série pour les qualifications. Son objectif ? Aller chercher une médaille, peu importe la couleur.

Lire plus »
Mélanie et Guillaume Touzot

Wasani, l’appli qui veut faire bouger le sport

Rassembler les amateurs et acteurs du sport, soutenir les fédérations, c’est l’ambition de Wasani. Cette application, lancée il y a trois ans, souhaite faciliter la pratique sportive et permettre à tous de partager des valeurs et des moments inoubliables. Tout simplement.

Lire plus »
Mathilde Gros

Mathilde Gros : « Je veux tout, tout de suite, alors je fonce ! »

Une étoile de la piste. À 21 ans, la coureuse cycliste, multi-médaillée en France et à l’international, est aussi précoce qu’impressionnante. Passionnée, la gagne au corps, Mathilde Gros est une pistarde qui a la vitesse dans le sang. Ses résultats décevants aux derniers Mondiaux digérés, la voilà décidée à s’imposer aux JO de Tokyo, l’an prochain. Rencontre avec une atypique intrépide.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner