Rechercher

8 juillet 1961Iolanda Balas arrache le record du monde de saut en hauteur

8 juillet 1961, la Roumaine Iolanda Balas établit le record du monde du saut en hauteur à 1m90
La reine roumaine du saut en hauteur des années 1960 frappe encore très fort ce 8 juillet 1961. Lors d’une compétition à Budapest, elle améliore (pour la treizième fois !) le record du monde, en franchissant une barre à 1,90m.

Par Julie Begon

Publié le 07 juillet 2022 à 17h00, mis à jour le 07 juillet 2022 à 17h25

Iolanda Balas, ce n’est pas n’importe qui. Le 8 juillet 1961, l’athlète roumaine améliore son propre record du monde du saut en hauteur et en établit un nouveau à 1,90m… pour la treizième fois, s’il vous plaît !

C’est simple, entre 1957 et 1967 elle règne de façon incontestée sur sa discipline. 

Sa carrière mondiale avait pourtant mal démarré. Tout du moins, comparé à ce qui adviendra par la suite.

Lors de sa première participation aux Jeux Olympiques, à Melbourne en 1956, alors âgée de 19 ans, elle échoue à la 5e place. Honorable pour une première fois, mais ce n’est pas l’avis de son pays. En rentrant en Roumanie, elle est accusée d’avoir fait en sorte de perdre…

©Store Norske Leksikon

Des accusations qui ne tiendront pas longtemps. Après sa défaite en Australie, Iolanda Balas ne perdra plus une seule compétition jusqu’en 1967, année où elle prendra définitivement sa retraite sportive. 

Non seulement, elle gagne tout, mais elle le fait avec panache, sans que personne ne puisse lui opposer la moindre résistance. Pour sa première médaille d’or olympique à Rome en 1960, elle s’impose avec un saut à 1,85m.

Soit, quatorze centimètres de plus que la Polonaise Jarosława Jóźwiakowska et la Britannique Dorothy Shirley qui se partagent la deuxième marche du podium avec un saut à 1,71m.  

Quatre ans plus tard, elle rentrera encore un peu plus dans l’histoire en conservant son titre de championne olympique du saut en hauteur lors des JO de Tokyo 1964.

Encore aujourd’hui, Iolanda Balas est la seule femme à avoir empoché l’or sur deux olympiades consécutives.

Des années plus tard, la Roumaine fait toujours figure de légende de l’athlétisme mondiale. Treize jours après son record du monde du 8 juillet 1961, elle améliora une dernière fois sa marque, l’élevant à 1,91m.  

Tous ses records, Iolanda Balas les a établis en sautant avec cette façon bien à elle, sa technique de saut en ciseaux sophistiqué.

Ce n’est que dix ans plus tard, avec l’avènement de nouvelles techniques comme le rouleau costal, le rouleau ventral ou le Fosbury, que son record tombera.

L’Autrichienne Ilona Gusenbauer franchira, avec ce deuxième procédé, la barre des 1,92m. 

Iolanda Balas en mai 1961

Ouverture ©Wikipedia

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Amy Bond

Amy Bond, la Pole danseuse qui voulait se réconcilier avec son corps

Elle est l’une des « putains » d’héroïnes à avoir trouvé dans la barre de Pole Dance un exutoire, un réconfort, puis, une deuxième vie. Nous l’avons découverte dans le docu de Netflix « Pole Dance, Haut les corps ! ». Impossible, depuis, de la quitter des yeux ! Amy Bond s’envole, sens dessus-dessous, vertigineuse. Portrait d’une fille qui balance son corps comme elle se jetterait du haut d’une falaise.

Lire plus »
Sharni Pinfold

Le best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des anecdotes insolites pour patienter avant les prochains JO de Tokyo, une motarde désenchantée qui préfère fuir les circuits que de subir encore et encore la misogynie, une jockey girl de 21 ans, Cravache d’or et bien en selle, une haltérophile à la détermination en fonte ou encore une baronne qui s’envoyait en l’air il y a plus de cent ans… retour sur quelques-unes des pépites de la semaine.

Lire plus »
Laura Gauché, l'étoile bleue qui grimpe…

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Attention, froid devant ! Pour cette semaine des mondiaux de ski, ÀBLOCK! est en mode compet’ : décryptage des championnats, découverte en détails de trois skieuses tricolores qui s’en donnent à cœur joie devant leur public (dont Laura Gauché sur notre photo), c’est le Best-of ÀBLOCK! de la semaine !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner