Rechercher

29 août 2015Les Jamaïcaines sont championnes du monde du 4x100m

29 août 2015 Les Jamaïcaines sont championnes du monde du 4x100m
Les championnats du monde d’athlétisme de l’édition 2015 à Pékin, en Chine, voit les Jamaïcaines triompher au relais 4x100m. Récit d'un 29 août sur les pistes.

Par Manon Gimet

Publié le 29 août 2022 à 8h42, mis à jour le 14 août 2023 à 11h31

29 août 2015, Pékin, Chine. Le stade national va ouvrir ses portes pour une nouvelle épreuve des Mondiaux d’athlétisme, une épreuve 100 % féminine en relais : le 4x100m.

À l’honneur, des athlètes très applaudies par des spectateurs en attente d’un exploit. Venues des quatre coins du monde, les sprinteuses se retrouvent par équipe pour disputer, à quatre, un titre collectif. En grandes favorites, les Jamaïcaines et les Américaines sont sur la ligne de départ avec un seul objectif : décrocher l’or.

Les Jamaïcaines n’ont plus rien à prouver. Reines de la course à pied, elles veulent concrétiser leur place de leader mondial. L’équipe des Caraïbes a de quoi faire pâlir leurs concurrentes : Veronica Campbell-Brown, triple championne olympique, Natasha Morrison, spécialiste de la discipline, Elaine Thompson-Herah, en or aux Jeux du Commonwealth et Shelly-Ann Fraser-Pryce, l’une des plus grandes sprinteuses de tous les temps.

Veronica Campbell-Brown

Toutes les quatre entrent en piste, accompagnées des Pom Pom Girls, sous les applaudissements et la voix du speaker qui annonce leur nom.

Photo de départ prise, elles se placent dans le couloir numéro 6. La Russie, l’Allemagne, Trinité-et-Tobago, les États-Unis, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et le Canada sont également de la partie. Visages concentrés, les sprinteuses attendent le top départ puis partent à vive allure.

Les États-Unis, avec la nonuple championne du monde Allyson Felix, prennent un bon départ, mais les Jamaïcaines ne sont pas là pour faire de la figuration et avec leurs immenses foulées fluides, elles offrent une démonstration sans accro de ce que peut (doit) être une course parfaite.

Le tableau affiche le chrono de la première nation à passer la ligne d’arrivée : 41,07 secondes. Les Jamaïcaines sont sacrées championnes du monde avec le deuxième chrono de l’histoire de la discipline.

Sous le regard de l’équipe masculine de sprint, dont Usain Bolt, les Jamaïcaines défilent et posent devant ce chrono miraculeux. Une nouvelle médaille à ajouter à leur palmarès.

Et, cette fois, ce sont elles qui l’emportent : depuis cinq éditions des Mondiaux, en effet, la Jamaïque et les Etats-Unis alternent sur la plus haute marche du podium.

  • Rendez-vous demain pour Ça s’est passé un… 30 août

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Manon Brunet-Apithy : « Après deux années difficiles, il fallait que je retrouve le mode conquête. »

Manon Apithy-Brunet : « Après deux années difficiles, il fallait que je retrouve le mode conquête. »

Dans la vie, elle est maréchale des logis au sein de la gendarmerie. Mais dans la vie, elle est aussi une sabreuse de haut vol. Double médaillée de bronze aux JO de Tokyo, Manon Apithy-Brunet avait déserté les pistes pour cause de blessure à l’épaule. La voilà de retour en force avec un titre européen et en forme pour les Mondiaux d’escrime qui débutent à Milan. Rencontre avec une fille coriace qui tire plus vite que son ombre.

Lire plus »
Cendrine Browne

Cendrine Browne, la skieuse qui respire à fond

Elle a la glisse dans le sang. La canadienne Cendrine Browne est une fondue de ski. C’est le cas de le dire car elle, son truc, c’est le ski de fond, un sport qui la fait vibrer. Venue tardivement à la compét’, elle a découvert un espace d’expression et de liberté inattendu. Aujourd’hui, elle s’engage pour que les filles aient toute leur place dans le monde enneigé des sportifs.

Lire plus »
Didier Drogba

#WhiteCard ou le sport comme arme de paix

Elle invite le monde à soutenir le mouvement de la paix par le sport. Et avec elle, champions et championnes s’engagent, de Didier Drogba (notre photo) à Tony Estanguet, en passant par Laurence Fisher, Marlène Harnois, Siya Kolisi, Paula Radcliff, ou encore Sarah Ourahmoune. L’organisation internationale Peace and Sport lance aujourd’hui sa campagne digitale mondiale #WhiteCard visant à promouvoir les valeurs positives et structurantes du sport.

Lire plus »
Sharni Pinfold

Sharni Pinfold, portrait d’une motarde désenchantée

Fatiguée de se battre contre la misogynie. Éreintée après des années à tenter de trouver sa place dans le monde des sports mécaniques. Sharni Pinfold, 25 ans, lâche le guidon. Amère. L’Australienne avait tout quitté pour un rêve, devenir pilote professionnelle de moto, aujourd’hui, elle fuit les circuits. Et laisse sur le bitume une carrière prometteuse et quelques illusions.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner