Rechercher

29 août 2015Les Jamaïcaines sont championnes du monde du 4x100m

29 août 2015 Les Jamaïcaines sont championnes du monde du 4x100m
Les championnats du monde d’athlétisme de l’édition 2015 à Pékin, en Chine, voit les Jamaïcaines triompher au relais 4x100m. Récit d'un 29 août sur les pistes.

Par Manon Gimet

Publié le 29 août 2022 à 8h42, mis à jour le 14 août 2023 à 11h31

29 août 2015, Pékin, Chine. Le stade national va ouvrir ses portes pour une nouvelle épreuve des Mondiaux d’athlétisme, une épreuve 100 % féminine en relais : le 4x100m.

À l’honneur, des athlètes très applaudies par des spectateurs en attente d’un exploit. Venues des quatre coins du monde, les sprinteuses se retrouvent par équipe pour disputer, à quatre, un titre collectif. En grandes favorites, les Jamaïcaines et les Américaines sont sur la ligne de départ avec un seul objectif : décrocher l’or.

Les Jamaïcaines n’ont plus rien à prouver. Reines de la course à pied, elles veulent concrétiser leur place de leader mondial. L’équipe des Caraïbes a de quoi faire pâlir leurs concurrentes : Veronica Campbell-Brown, triple championne olympique, Natasha Morrison, spécialiste de la discipline, Elaine Thompson-Herah, en or aux Jeux du Commonwealth et Shelly-Ann Fraser-Pryce, l’une des plus grandes sprinteuses de tous les temps.

Veronica Campbell-Brown

Toutes les quatre entrent en piste, accompagnées des Pom Pom Girls, sous les applaudissements et la voix du speaker qui annonce leur nom.

Photo de départ prise, elles se placent dans le couloir numéro 6. La Russie, l’Allemagne, Trinité-et-Tobago, les États-Unis, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et le Canada sont également de la partie. Visages concentrés, les sprinteuses attendent le top départ puis partent à vive allure.

Les États-Unis, avec la nonuple championne du monde Allyson Felix, prennent un bon départ, mais les Jamaïcaines ne sont pas là pour faire de la figuration et avec leurs immenses foulées fluides, elles offrent une démonstration sans accro de ce que peut (doit) être une course parfaite.

Le tableau affiche le chrono de la première nation à passer la ligne d’arrivée : 41,07 secondes. Les Jamaïcaines sont sacrées championnes du monde avec le deuxième chrono de l’histoire de la discipline.

Sous le regard de l’équipe masculine de sprint, dont Usain Bolt, les Jamaïcaines défilent et posent devant ce chrono miraculeux. Une nouvelle médaille à ajouter à leur palmarès.

Et, cette fois, ce sont elles qui l’emportent : depuis cinq éditions des Mondiaux, en effet, la Jamaïque et les Etats-Unis alternent sur la plus haute marche du podium.

  • Rendez-vous demain pour Ça s’est passé un… 30 août

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Eileen Gu

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une motarde sur-vitaminée, une skieuse qui part en freestyle (Eileen Gu sur notre photo), une marathonienne qui se raconte ou encore un podcast qui s’invite dans les cours de récré, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! À vos tablettes !

Lire plus »
Eve Périsset, à force de détermination

Eve Périsset, à force de détermination

La constance paye. Grâce à ses années d’expérience dans différents clubs, Eve Périsset est toujours à la lutte pour une place de titulaire avec les Bleues. Sa polyvalence, ses ambitions et sa (déjà) grande connaissance du terrain ont fait la différence.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner