Le service à la cuillère ? Cékoiça ?

Le service à la cuillère ? Cékoiça ?
On ne l’emploie pas en cuisine mais sur les cours de tennis. Les pros de la balle jaune connaissent bien ce coup qui n’est pas des plus nobles mais qui a ses adeptes. Pour les néophytes, l’expression peut paraître un rien obscure. Alors, c'est quoi, à votre avis, le service à la cuillère ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico "Coach Vocab".

Par Alexandre Hozé

Publié le 13 janvier 2022 à 11h43, mis à jour le 14 janvier 2022 à 19h17

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Service à la cuillère 

Nom masculin 
Coup au tennis 

Le service à la cuillère est généralement l’un des premiers coups que les joueurs et joueuses de tennis débutants apprennent. La gestuelle est proche de celle du coup droit, mais les différences sont notables. 

Pour commencer, lors d’un service à la cuillère, le joueur va taper la balle avec sa raquette par en-dessous. Cela permet de viser plus efficacement, et surtout de s’assurer de bien faire passer la balle au-dessus du filet. 

Lors d’un coup droit, la raquette va frapper la balle beaucoup plus horizontalement, afin de lui donner plus de puissance. 

Ce type d’engagement est donc assez simple à maîtriser. C’est la raison pour laquelle il est utilisé en mini-tennis avec les jeunes joueurs et joueuses.  

©Flickr

Même si ce coup est donc facile, une fois que son expérience en tennis s’est renforcée, le service à la cuillère est beaucoup moins efficace que le service normal.

Lors de ce dernier, le joueur jette la balle au-dessus de sa tête afin de pouvoir la frapper comme lors d’un smash. Pour ce qui est du service à la cuillère, même si ce coup entraîne plus de risque, notamment pour la précision, le résultat obtenu peut-être inégalable.

Lors d’un match, si vous observez bien, le geste le plus proche du service à la cuillère est l’amorti. Le but de ce coup est justement de taper la balle le moins fort possible, pour surprendre son adversaire.

Pour cela, comme lors d’un service à la cuillère, il faut prendre la balle par en-dessous, afin de doser la force plus facilement, tout en s’assurant d’envoyer la balle par-dessus le filet. 

Ce type de service n’est donc que peu utilisé par les amateurs confirmés, et encore moins par les professionnels, même si son retour semble « tendance ». Mais il y a déjà eu quelques exceptions. 

La plus connue et la plus incroyable s’est déroulée à Rolland-Garros.

En 1989, le Suédois Stefan Edberg affronte l’Américain Michael Chang en finale du fameux tournoi du Grand Chelem parisien. Le match est très disputé, et se conclut d’ailleurs au bout d’un cinquième set.

L’intensité et la pression sont tellement fortes que Michael Chang est victime de crampes. Des crampes si puissantes qu’elles l’empêchent de servir normalement.

Alors, l’Américain décide de surprendre et les spectateurs et son adversaire, en faisant des services à la cuillère. Ce qui lui réussi, Michael Chang sort vainqueur de cette finale.

Il avait aussi utilisé cette technique en huitièmes de finale, contre le numéro un mondial de l’époque, Ivan Lendl. 

  • Martina Hingis, huée pour ses cuillères

Dix ans après Michael Chang, la Suissesse N°1 mondiale Martina Hingis, acculée face à Steffi Graf lors de la finale de Roland-Garros, cherche désespérément un moyen de reprendre le match en main.

Dans la troisième manche, elle ose un service à la cuillère et réussit à surprendre une Steffi Graf éberluée. Le public, lui, n’apprécie guère ce coup jugé comme un coup indigne d’une pro, et la hue à tout rompre.

Sur la deuxième balle de match, Martina Hingis, dans sa bulle, retente le coup, mais sans le même succès, offrant son sixième Roland-Garros à  Steffi Graf.

Ouverture ©FFT
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Lolo Jones, la course à la revanche olympique

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Du patinage version famille nombreuse, un geste sportif décrypté, une pionnière de la « ride », une obstinée olympique (Lolo Jones sur notre photo), une chronique bien sentie et une rencontre avec une pilote acharnée, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Tourbillons sur glace attendus à Rouen

Tourbillons sur glace attendus à Rouen

L’apéritif se poursuit avant de déguster les JO d’hiver de Pékin. Cette fois, c’est à Rouen qu’une compétition de glisse fait son show. Les 4 et 5 février, la French Cup de patinage artistique synchronisé aura lieu dans la patinoire Nathalie Péchalat. À vos lames, citoyens !

Lire plus »
Bgirl Kimie

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une activiste que rien n’arrête, une danseuse new gen’ (BGirl Kimie sur notre photo), une cycliste tout sauf ordinaire, un retour sur l’histoire du tennis féminin et une compétition pour monter sur ses grands chevaux, voici le récap de la première semaine 2022 sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Un petit échauffement avec les Jo d'hiver ?

Un petit échauffement avant les JO d’hiver ?

Quand le monde des sports de glisse a les yeux rivés sur les JO d’hiver de Pékin qui commencent le 4 février, une autre compétition s’annonce dans la station de l’Alpe d’Huez. Les Championnats du Monde Open de Ski Augmenté se dérouleront du 28 au 30 janvier. Un apéritif gourmand avant le plat de résistance olympique.

Lire plus »
Il était une fois le tennis…féminin

Il était une fois le tennis…féminin

Le 17 janvier, s’ouvre la première grande compétition de l’année, celle de l’Open d’Australie. L’occasion pour ÀBLOCK! de revenir sur l’épopée tennistique des femmes sur les courts. Ou comment les dames ont pu sortir des garden-party pour jouer de la raquette en compet’.

Lire plus »
Sur le Champ-de-Mars et au galop !

Sur le Champ-de-Mars et au galop !

Pendant trois jours, du 24 au 26 juin prochain, le gratin du milieu équestre sera présent à Paris, face à la tour Eiffel. La 8e édition du Longines Global Champions Tour-Longines Paris Eiffel Jumping, compétition de haut niveau, est très attendue.

Lire plus »
Myriam Nicole

Best-of 2021, la totale ÀBLOCK!

Avez-vous été ÀBLOCK! cette année ? Que s’est-il passé en 2021 dans nos colonnes ? Vous avez loupé quelque chose ? Attention, séance de rattrapage, voici donc le Best-of des Best-of de cette fin d’année. Enjoy !

Lire plus »
Bethanie Mattek-Sands

Best-of 2021, nos sportives ÀBLOCK!

Durant cette année, la deuxième depuis le lancement d’ÀBLOCK!, nos journalistes se sont penchées sur des sportives d’exception. Dans des portraits en profondeur (comme celui de la tenniswoman Bethanie Mattek-Sands sur notre photo), les parcours de ces championnes se révèlent et impressionnent. Retour sur les enquêtes ÀBLOCK! de l’année 2021.

Lire plus »
Il était une fois le marathon… féminin

Il était une fois le marathon… féminin

En octobre dernier, à Chicago, la Kényane Brigid Kosgei pulvérisait le record du monde de marathon détenu depuis dix-huit ans par Paula Radcliffe. Avec un temps de 2 h 14 min 04 sec, elle enlevait 1 min et 21 sec au record de la Britannique. Mais pour que ces championnes puissent gagner à grandes foulées, il a fallu que d’autres filles intrépides battent le pavé. Histoire express d’une course longue distance conjuguée au féminin.

Lire plus »
Tanya Naville

Best-of 2021, nos témoignages ÀBLOCK!

Tout au long de l’année 2021, elles ont donné de la voix sur ÀBLOCK! Les parcours de vie et de sport de ces championnes du quotidien (comme celui de Tanya Naville sur notre photo) nous inspirent, nous touchent et nous dynamisent. Retour sur douze mois de témoignages ÀBLOCK!

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Laurie Teinturier

De la Régionale à la Division 1 ou quand une petite équipe de foot devient grande…

En septembre, celles que l’on appelle les « Chouettes » vont s’envoler vers les sommets. Le petit club d’Issy-les-Moulineaux, GPSO 92 Issy, sera à l’affiche d’une rencontre de Division 1 Arkema de football féminin face à Le Havre AC. Une première depuis 2014 où après avoir concouru avec les meilleures équipes de France, le club avait été relégué jusqu’en division régionale. Récit d’une ascension compliquée, mais victorieuse, pour rejoindre l’élite.

Lire plus »

La Covid, ennemi des sportives ?

30 minutes. Le dernier baromètre établi par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) démontre que, depuis la crise sanitaire, les femmes ont perdu une demi-heure de pratique en un an, se laissant distancer par les hommes qui bougent 48 minutes de plus qu’elles. Une mauvaise nouvelle alors qu’elles étaient en passe d’exploser les scores…

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner