Rechercher

Le service à la cuillère ? Cékoiça ?

Le service à la cuillère ? Cékoiça ?
On ne l’emploie pas en cuisine mais sur les cours de tennis. Les pros de la balle jaune connaissent bien ce coup qui n’est pas des plus nobles mais qui a ses adeptes. Pour les néophytes, l’expression peut paraître un rien obscure. Alors, c'est quoi, à votre avis, le service à la cuillère ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico "Coach Vocab".

Par Alexandre Hozé

Publié le 13 janvier 2022 à 11h43, mis à jour le 22 janvier 2022 à 19h38

Service à la cuillère 

Nom masculin 
Coup au tennis 

Le service à la cuillère est généralement l’un des premiers coups que les joueurs et joueuses de tennis débutants apprennent. La gestuelle est proche de celle du coup droit, mais les différences sont notables. 

Pour commencer, lors d’un service à la cuillère, le joueur va taper la balle avec sa raquette par en-dessous. Cela permet de viser plus efficacement, et surtout de s’assurer de bien faire passer la balle au-dessus du filet. 

Lors d’un coup droit, la raquette va frapper la balle beaucoup plus horizontalement, afin de lui donner plus de puissance. 

Ce type d’engagement est donc assez simple à maîtriser. C’est la raison pour laquelle il est utilisé en mini-tennis avec les jeunes joueurs et joueuses.  

©Flickr

Même si ce coup est donc facile, une fois que son expérience en tennis s’est renforcée, le service à la cuillère est beaucoup moins efficace que le service normal.

Lors de ce dernier, le joueur jette la balle au-dessus de sa tête afin de pouvoir la frapper comme lors d’un smash. Pour ce qui est du service à la cuillère, même si ce coup entraîne plus de risque, notamment pour la précision, le résultat obtenu peut-être inégalable.

Lors d’un match, si vous observez bien, le geste le plus proche du service à la cuillère est l’amorti. Le but de ce coup est justement de taper la balle le moins fort possible, pour surprendre son adversaire.

Pour cela, comme lors d’un service à la cuillère, il faut prendre la balle par en-dessous, afin de doser la force plus facilement, tout en s’assurant d’envoyer la balle par-dessus le filet. 

Ce type de service n’est donc que peu utilisé par les amateurs confirmés, et encore moins par les professionnels, même si son retour semble « tendance ». Mais il y a déjà eu quelques exceptions. 

La plus connue et la plus incroyable s’est déroulée à Rolland-Garros.

En 1989, le Suédois Stefan Edberg affronte l’Américain Michael Chang en finale du fameux tournoi du Grand Chelem parisien. Le match est très disputé, et se conclut d’ailleurs au bout d’un cinquième set.

L’intensité et la pression sont tellement fortes que Michael Chang est victime de crampes. Des crampes si puissantes qu’elles l’empêchent de servir normalement.

Alors, l’Américain décide de surprendre et les spectateurs et son adversaire, en faisant des services à la cuillère. Ce qui lui réussi, Michael Chang sort vainqueur de cette finale.

Il avait aussi utilisé cette technique en huitièmes de finale, contre le numéro un mondial de l’époque, Ivan Lendl. 

  • Martina Hingis, huée pour ses cuillères

Dix ans après Michael Chang, la Suissesse N°1 mondiale Martina Hingis, acculée face à Steffi Graf lors de la finale de Roland-Garros, cherche désespérément un moyen de reprendre le match en main.

Dans la troisième manche, elle ose un service à la cuillère et réussit à surprendre une Steffi Graf éberluée. Le public, lui, n’apprécie guère ce coup jugé comme un coup indigne d’une pro, et la hue à tout rompre.

Sur la deuxième balle de match, Martina Hingis, dans sa bulle, retente le coup, mais sans le même succès, offrant son sixième Roland-Garros à  Steffi Graf.

Ouverture ©FFT

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Kids

Pour commencer le sport, y a un âge… ou pas ?

Développer son équilibre, apprendre l’esprit d’équipe, se dépenser… Nombreux sont les enfants à pratiquer un sport en dehors de l’école. D’ailleurs, les clubs s’ouvrent de plus en plus aux tout-petits. Mais à partir de quel âge peut-on vraiment faire du sport ?

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Hilary Knight, l’élève surdouée du hockey sur glace féminin

Meilleure buteuse dans l’histoire du Championnat du monde de hockey féminin, l’Américaine n’en est pas à son premier exploit sur des patins et pour ce qui est de la place des femmes dans le sport. Hilary Knight est une multi-championne olympique qui sait briser la glace quand il s’agit de faire avancer le jeu côté hockey féminin. Totalement ÀBLOCK!

Lire plus »
Mia Hamm

Mia Hamm, la footballeuse la plus célèbre des nineties

Première grande légende du foot féminin, l’Américaine Mia Hamm est une attaquante de choc avec des pieds (et un cœur) en or. Doublement championne du monde et doublement médaillée d’or olympique, cette pionnière a suscité l’engouement mondial pour le ballon rond au féminin dès le début des années 90. Hola pour Mia !

Lire plus »
Nouria Newman

Nouria Newman : « En kayak extrême, tu es seule face à toi-même. »

Baroudeuse kayakiste, elle maîtrise haut la main les rapides les plus dingues de la planète. À 28 ans, cette championne du monde de slalom en équipe et triple championne du monde de kayak extrême se fait désormais la main et la malle en kayak d’expédition aux conditions extrêmes. Accro à l’adrénaline, elle ne lâche jamais la pagaie. Un vent de fraîcheur sans langue de bois !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner