Le service à la cuillère ? Cékoiça ?

Le service à la cuillère ? Cékoiça ?
On ne l’emploie pas en cuisine mais sur les cours de tennis. Les pros de la balle jaune connaissent bien ce coup qui n’est pas des plus nobles mais qui a ses adeptes. Pour les néophytes, l’expression peut paraître un rien obscure. Alors, c'est quoi, à votre avis, le service à la cuillère ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico "Coach Vocab".

Par Alexandre Hozé

Publié le 13 janvier 2022 à 11h43, mis à jour le 22 janvier 2022 à 19h38

Service à la cuillère 

Nom masculin 
Coup au tennis 

Le service à la cuillère est généralement l’un des premiers coups que les joueurs et joueuses de tennis débutants apprennent. La gestuelle est proche de celle du coup droit, mais les différences sont notables. 

Pour commencer, lors d’un service à la cuillère, le joueur va taper la balle avec sa raquette par en-dessous. Cela permet de viser plus efficacement, et surtout de s’assurer de bien faire passer la balle au-dessus du filet. 

Lors d’un coup droit, la raquette va frapper la balle beaucoup plus horizontalement, afin de lui donner plus de puissance. 

Ce type d’engagement est donc assez simple à maîtriser. C’est la raison pour laquelle il est utilisé en mini-tennis avec les jeunes joueurs et joueuses.  

©Flickr

Même si ce coup est donc facile, une fois que son expérience en tennis s’est renforcée, le service à la cuillère est beaucoup moins efficace que le service normal.

Lors de ce dernier, le joueur jette la balle au-dessus de sa tête afin de pouvoir la frapper comme lors d’un smash. Pour ce qui est du service à la cuillère, même si ce coup entraîne plus de risque, notamment pour la précision, le résultat obtenu peut-être inégalable.

Lors d’un match, si vous observez bien, le geste le plus proche du service à la cuillère est l’amorti. Le but de ce coup est justement de taper la balle le moins fort possible, pour surprendre son adversaire.

Pour cela, comme lors d’un service à la cuillère, il faut prendre la balle par en-dessous, afin de doser la force plus facilement, tout en s’assurant d’envoyer la balle par-dessus le filet. 

Ce type de service n’est donc que peu utilisé par les amateurs confirmés, et encore moins par les professionnels, même si son retour semble « tendance ». Mais il y a déjà eu quelques exceptions. 

La plus connue et la plus incroyable s’est déroulée à Rolland-Garros.

En 1989, le Suédois Stefan Edberg affronte l’Américain Michael Chang en finale du fameux tournoi du Grand Chelem parisien. Le match est très disputé, et se conclut d’ailleurs au bout d’un cinquième set.

L’intensité et la pression sont tellement fortes que Michael Chang est victime de crampes. Des crampes si puissantes qu’elles l’empêchent de servir normalement.

Alors, l’Américain décide de surprendre et les spectateurs et son adversaire, en faisant des services à la cuillère. Ce qui lui réussi, Michael Chang sort vainqueur de cette finale.

Il avait aussi utilisé cette technique en huitièmes de finale, contre le numéro un mondial de l’époque, Ivan Lendl. 

  • Martina Hingis, huée pour ses cuillères

Dix ans après Michael Chang, la Suissesse N°1 mondiale Martina Hingis, acculée face à Steffi Graf lors de la finale de Roland-Garros, cherche désespérément un moyen de reprendre le match en main.

Dans la troisième manche, elle ose un service à la cuillère et réussit à surprendre une Steffi Graf éberluée. Le public, lui, n’apprécie guère ce coup jugé comme un coup indigne d’une pro, et la hue à tout rompre.

Sur la deuxième balle de match, Martina Hingis, dans sa bulle, retente le coup, mais sans le même succès, offrant son sixième Roland-Garros à  Steffi Graf.

Ouverture ©FFT

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine…

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Hazal Nehir, folle de toits

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de la street (Hazal Nehir sur notre photo), une batteuse d’exception, du paddle pour la bonne cause, une marathonienne aux souliers d’or ou encore une arbitre qui ouvre la voie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »
Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Elle est sauveteuse en mer et au-delà. Stéphanie Barneix accompagnée de cinq autres waterwomen rallient actuellement Monaco et Athènes en paddleboard. Un échauffement avant le défi Cap Optimist, qui se déroulera entre le Pérou et la Polynésie Française en janvier 2023. Un défi à la seule force des bras pour soutenir les personnes atteintes de cancer.

Lire plus »
Camille : « Le sport outdoor me permet de revenir à l'essentiel.»

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Question qui tue pour la fin de séance, le parfait alliage entre sport et bronzage, une fan du sport outdoor (Camille sur notre photo) et une gymnaste qui a l’Europe dans la peau, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bon récap !

Lire plus »
Le Beach Handball : sea, sport and sun...

Le Beach Handball : sea, sport and sun…

Sous le soleil, exactement… Du 1er au 3 juillet, la ville de Lacanau accueille le tournoi international de Beach Handball. Entre exploits sportifs et spectacle à ciel ouvert, c’est la deuxième édition de ce Lacanau Beach Handball Xperience qui se tient en bord de mer. De quoi découvrir un sport méconnu et pour le moins original.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Le questionnaire sportif de…Lorette Charpy

Le questionnaire sportif de…Lorette Charpy

Médaillée de bronze à la poutre aux championnats d’Europe de 2019, en Pologne, couplé à l’argent au concours général individuel des Jeux européens de Minsk, en Biélorussie, la gymnaste de Saint-Etienne, Lorette Charpy, victime d’une grave blessure au genou en mars dernier, n’avait pas pu participer aux JO de Tokyo et ne sera pas non plus aux Championnats du monde, le mois prochain. Mais elle ne lâche rien et se prépare déjà pour Paris 2024. Entre deux séances de rééducation, elle a répondu à notre petit questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
La Traversée Marthe Robert 2021

À l’eau pour Marthe Robert !

En maillot ou en combinaison, le Lac de Neuchâtel, en Suisse, accueille ce week-end des nageurs prêts à se mouiller pour rendre hommage à la pionnière Marthe Robert. Organisée par la Société de Sauvetage et de Vigilance Nautique de Neuchâtel, la première édition de la Traversée Marthe Robert se jette à l’eau. À vos lunettes et bonnets !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner