Il était une fois le ski… féminin

Il était une fois le ski… féminin
À l’heure où les meilleures skieuses de la planète jouent des bâtons pour remporter une médaille aux JO de Pékin, faisons un petit saut dans le passé, histoire de saluer les premières dames à pouvoir fouler les pistes enneigées et les podiums olympiques.

Par Clotilde Boudet

Publié le 13 février 2022 à 18h41, mis à jour le 27 mars 2022 à 10h05

Si le ski est un moyen de locomotion depuis la préhistoire, il faut attendre le XIXe siècle pour que les Scandinaves se lancent dans des compétitions… Dans lesquelles les femmes sont très vite incluses.

Une femme à ski dans les bois, dessin exécuté avant 1890…©Bibliothèque de Norvège

En 1908, le concours international de ski de Chamonix voit le jour organisé par le Club Alpin Français : « Les équipes françaises se présentent munis de leur seul, long et lourd bâton de frêne. Surprise, les skieurs norvégiens sont équipés de deux bâtons légers en bambou…Survolées par les skieurs militaires norvégiens, des courses nationales et internationales sont organisées dans les catégories suivantes : jeunes, dames, messieurs, militaires ; les disciplines principales sont les épreuves de fond et de saut », explique sur son site la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM).

L’épreuve de ski de fond des dames en 1908, à Chamonix…©Federal de documentation/ffcam

« Neuf participantes feront la course de fond de 3km entre le hameau des Plans en direction des Praz, sur un terrain varié avec obstacles, marche en forêt et dénivelé de 50m : victoire des Chamoniardes Marthe et Marie Simond », nous conte le blogdechristinechamonix.fr.

En 1909, c’est le tour du concours de Morez qui y organise également une épreuve réservée aux femmes. « En 1909, le concours international de ski est organisé du 31 janvier au 5 février dans le Jura à Morez. Ce sont les épreuves de fond, de saut et de vitesse qui sont proposées pour les catégories jeunes, dames, messieurs, et militaires. Le bobsleigh est présenté à cette occasion, il est utilisé sur les routes verglacées… », note la FFCAM.

©Gallica Bnf /Agence Rol

Les dames pratiquent d’abord en robe longue, le port du pantalon ne leur étant autorisé sur les pistes qu’à partir de 1920… C’est donc en pantalon qu’elles participent, bien que peu nombreuses, aux premiers championnats du monde de 1931.

Les skieuses disputent les mêmes épreuves que les hommes : la descente, le slalom et le combiné.

©Gallica Bnf /Agence Rol

La première grande championne du ski français avec notamment un titre mondial remporté en 1954 en slalom géant, s’appelle Lucienne Schmidt-Couttet, il s’agit de la sœur du médaillé olympique, James  Couttet.

Puis, viendront les légendaires sœurs Goitschel, Christine et Marielle Goitschel et le « double doublé », slalom et géant, aux Jeux olympiques d’Innsbruck en 1964.

Lucienne  Schmidt-Couttet

Mais si, femmes et hommes, disputent les mêmes épreuves de descente, slalom et combiné, cette égalité n’est pas une réalité dans toutes les facettes du ski…

Côté saut à ski, la pratique est discipline olympique depuis 1924, mais ne s’est ouverte aux femmes qu’en 2014 ! Gian-Franco Kasper, président de la Fédération internationale de ski (FIS) déclarait en 2005 : le saut à ski n’est pas « adapté aux femmes d’un point de vue médical ». Pourtant, déjà en 1862, la Norvégienne Olavsdottir Vestby s’élançait pour un saut de 6 mètres.

©Nos montagnes, 1943

Cette injustice poussera, en 2008, une quinzaine de sauteuses à ski américaines à poursuivre en justice le comité d’organisation des JO de Vancouver, pour « discrimination de genre ».

Leur demande sera déboutée, mais leur colère sera entendue. En 2014, l’Allemande Carina Vogt devient la première championne olympique de saut à ski de l’histoire.

C’est aussi d’Allemagne que vient la première championne olympique de ski alpin. Elle a 21 ans et a pour nom Cristl Cranz. Nous sommes en 1936, à Garmisch, et l’Allemande remporte dans son pays la descente du combiné en ski alpin.

Durant sa carrière, elle décroche douze médailles d’or aux championnats du monde… Un record qui n’a, jusqu’ici, jamais été battu.

Cristl Cranz… ©CIO

Ouverture Mont Kosciusko, 1926, par Albert James Perier/Alamy

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Ronda Rousey

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un photographe aux clichés détonants, une athlète aux rebonds imprévisibles, l’histoire des wonderwomen du MMA (dont Ronda Rousey sur notre photo) et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois le MMA… féminin !

Il était une fois le MMA… féminin

Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d’Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
La question qui tue

C’est grave si j’arrête de m’entraîner quelque temps ?  

Envie de se la couler douce en vacances, blessé ou victime d’un gros coup de mou ? Rien à faire, le sport passe à la trappe. Et tu culpabilises. Parce que, forcément, ce sera dur de reprendre, tu vas perdre ton niveau (ou du muscle), tu vas grossir… Mais, en vrai, abandonner (un peu) sa routine sportive, c’est grave ou ça passe ?

Lire plus »
Les Gorges du Verdon s'ouvrent aux Swimrunners

Les Gorges du Verdon s’ouvrent aux Swimrunners

Le 1er mai, les Gorges du Verdon accueilleront tous les Swinrunners et Swimrunneuses de France. Un événement sportif dans un cadre idyllique qui propose de courir et nager pour la bonne cause : récolter des fonds pour la recherche sur le cancer du pancréas.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Lucie Tumoine

Le questionnaire sportif de… Lucie Tumoine

Championne du monde en équipe, vice-championne du monde en individuel. Le 19 novembre, aux Mondiaux de gymnastique à Bakou en Azerbaïdjan, Lucie Tumoine, reine du tumbling, s’offrait le Monde après l’Europe. À Sotchi, en avril dernier, elle raflait en effet la médaille d’or aux Championnats d’Europe avec ses co-équipières. À peine sortie de la piste, elle a répondu à notre petit questionnaire proustien sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Corse coach vocab

Une Corse ? Cékoiça ?

Ça a un peu à voir avec l’île de Beauté, mais davantage encore avec le plongeon. Mais aucun lien avec l’univers de la natation. Alors, c’est quoi ? Une technique de défense en volley-ball ! Les joueurs, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Suite de notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
Amélie Mauresmo

Amélie Mauresmo : 5 infos pour briller sur les courts

Joueuse la plus titrée du tennis féminin français, Amélie Mauresmo s’est hissée au rang de légende. Malgré une carrière sportive arrivée à terme, l’ancienne numéro 1 mondiale ne se trouve jamais bien loin des courts. Retour sur les grandes dates d’Amélie Mauresmo, joueuse au remarquable revers à une main.

Lire plus »
Aurélie Tourte, l’arbitre de chaise qui sait prendre de la hauteur

Aurélie Tourte, l’arbitre de chaise qui sait prendre de la hauteur

Incontournable du paysage tennistique, arbitre féminine française la plus gradée avec le badge d’argent en 2014 puis le badge d’or en 2017, Aurélie Tourte, qui a fait ses classes dans le circuit féminin, a aussi réussi à se faire sa place sur la terre battue au masculin en étant la première femme à accéder à cette chaise. Portrait d’une fille qui parcourt le monde pour l’amour de la balle jaune.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner