Il était une fois le breakdance… féminin

Il était une fois le breakdance… féminin
Née dans les rues du Bronx dans les seventies, cette danse acrobatique voit s'affronter des "crew" sur le bitume et sur les pistes à coups de mouvements saccadés. Et les Bgirls y font bonne figure. Petite histoire du breaking conjugué au féminin.

Par Clotilde Boudet

Publié le 30 novembre 2022 à 8h02, mis à jour le 13 décembre 2022 à 12h54

Le breakdance, au départ appelé « B-boying », est apparu au coeur du Bronx,  dans les années 70. Aux origines, il est pratiqué par des « crew » d’Afro-américains et de Latinos.

Mais comme le breakdance naît et grandit dans la rue, il laisse au départ (et sans surprise) peu de place aux femmes…

Extrait de la vidéo The Origins of Breaking Culture.

En France, la première apparition officielle de cette danse au ras du sol remonte à la tournée « New York City Rap Tour », organisée par Europe 1 en 1982. Cette tournée française présentait des artistes américains, graffiti-artists, DJ, break-dancers, rappeurs et même du double dutch. L’événement est souvent cité comme marquant le début de la culture hip-hop en France. Mais, à cette époque, les filles n’étaient pas légion sur les planchers.

Dans le monde ultra viril du hip-hop, les amatrices de break doivent apprendre et gagner le respect des mecs « à la dure ».

Ça, Karima Khelifi, une des pionnières françaises de la discipline, l’a bien compris. Elle a dû faire ses preuves pour intégrer le crew « Aktuel Force » en 1986. Et ça ne lui a pas déplu. Selon ses propres dires, elle a été attirée par le Break, parce qu’« il n’y avait pas de filles, il a fallu se faire une place, conquérir les pistes de danse, imposer son style et exprimer ses idées », comme elle le confiera au journal Le Monde.

Bgirl Karima Khelifi d’Aktuel Force, pendant une battle en 2016.

Cette danse qui, pour beaucoup, s’apparente plus à un art et une manière de vivre qu’à un sport, est à l’image de la société : les femmes s’y font de plus en plus entendre. Nacéra, Aka « Bgirl Hurricane », ne dira pas le contraire.

En 1998, elle est la première Française à s’être envolée outre-atlantique pour un grand championnat de Breaking. Dans le milieu, on la surnomme « The French Queen elegance Style. »

Celles qu’on appelle les Bgirls ont dû faire preuve de ténacité et de patience pour se faire leur place dans le monde du breakdance. Si la compétition internationale « Battle of the Year » (BOTY), existe depuis 1991, les femmes ne peuvent y faire des battles en solo que depuis 2018…

«Auparavant , les filles n’avaient pas tant de modèles que ça, aujourd’hui si, expliquait Nacéra en 2018 sur notonlyhiphop.com. Donc, je ne vois pas ce qu’elles doivent créer de plus. Je pense que juste être “une fille” et être dans le hip-hop c’est déjà warrior ! »

Nacéra, Aka « Bgirl Hurricane », reine du B-girling français.

Mais le breakdance continue sa mue hors de la « street » et son avenir est plein de promesses. Ainsi, il fera sa première apparition aux JO de Paris, en 2024, en tant que sport additionnel. Il y aura deux épreuves : une masculine et une féminine. 16 Bboys et 16 Bgirls (Jeux paritaires obligent!) s’affronteront dans des battles en 1 contre 1…dont Bgirl Kimie, l’une des étoiles montantes de la piste de breakdance made in France.

Une nouvelle occasion pour les filles de montrer qu’elles aussi ont tout ce qu’il faut pour entrer en piste et breaker !

Ouverture : Bgirl Hurricane...©Red Bull content

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

sport feminin

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Ces derniers jours auront été particulièrement ÀBLOCK! Pour l’opération Sport Féminin Toujours 2023, nous avons ajouté notre pierre à l’édifice. Expertes du sport féminin, témoignages de wonderwomen qui se sont relevées à force de détermination et de sueur, état des lieux de la présence du sport féminin dans les médias, c’était le thème de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Benoit Beaufils : « Quand j’ai commencé la natation artistique, on s’est bien foutu de ma gueule. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une militante ÀBLOCK! depuis toujours, une Parisienne en short à paillettes, un défi qui fait des vagues, un nageur artistique qui se jette à l’eau (Benoit Beaufils sur notre photo) et un portrait en 5 infos sur une skieuse de tous les records, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Clarisse Agbegnenou

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un nageur artistique et une pilote moto confrontés tous les deux au sexisme, une boxeuse ambitieuse ou encore 5 infos clés sur l’une des meilleures judokates mondiales, Clarisse Agbegnenou (sur notre photo), c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la fille de tous les records

Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la skieuse de tous les records

La queen de la glisse a encore frappé ! On ne parle pas de Lindsey Vonn, mais de sa cadette, Mikaela Shiffrin. Si leur talent est comparable, la plus jeune des deux est bien partie pour supplanter le palmarès de son aînée. Une skieuse américaine qui détrône Lindsey Vonn ? Ça mérite bien un 5 infos pour cerner le personnage…

Lire plus »
Clara Direz

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Cinq infos sur la nouvelle queen de la glisse, un Top des événements de l’année (avec la skieuse Clara Direz sur notre photo) une musher en pleine odyssée ou encore une puncheuse aux grands objectifs, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bonne lecture !

Lire plus »
Charlotte Cagigos : « En hockey, si nous voulons performer, nous sommes contraintes de nous entraîner avec les garçons. »

Le Maxi Best-of ÀBLOCK! des dernières semaines

Fêtes de fin d’année ou pas, on est restés ÀBLOCK! Des récap’ de l’année 2022 comme s’il en pleuvait, des initiatives #ablockensemble, des questionnaires sportifs en vidéo, des paroles de photographe, des rencontres ébouriffantes… Voici le Maxi Best-of spécial rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Adrienne Bolland

Adrienne Bolland, l’intrépide étoile de l’aviation française

Elle était un drôle de phénomène, une casse-cou de l’aviation des Années folles. Il y a cent ans, le 1er avril 1921, en devenant la première femme à traverser la mythique Cordillère des Andes, à bord de son G3 Caudron, Adrienne Bolland a ouvert l’horizon à ses semblables, bien avant les grands noms célébrés de l’aviation : des hommes tels que Mermoz ou Saint-Exupéry. Récit d’une pionnière terriblement attachante.

Lire plus »
Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
Madge Syers

Madge Syers, la première Lady du patinage artistique

Les Championnats du monde de patinage se déroulent cette semaine à Stockholm, en Suède. L’occasion d’être ÀBLOCK! sur la glace et de rendre hommage à la première femme médaillée d’or olympique en patinage artistique, la Britannique Madge Syers. Une lady qui a marqué de sa grâce et de sa détermination l’histoire de cet art sportif de la glisse et n’a pas hésité à tracer son sillon moderne dans un petit monde dominé par les hommes. Son talent et son esprit de pionnière ont brisé la glace pour des générations de sportives.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner