Rechercher

Cap Optimist épisode II Les waterwomen en action !

Cap Optimist épisode II, les waterwomen en action !
Depuis le 5 janvier, six waterwomen s'attaquent à un défi jamais réalisé : 8000 kilomètres sur l'Océan Pacifique, sur des planches de paddle et à la force des bras, entre le Pérou et la Polynésie Française. Le tout pour la bonne cause. Petit point d'étape.

Par Alexandre Hozé

Publié le 26 janvier 2023 à 17h51

Ça vous dit quelque chose une aventure hors du commun pour la bonne cause ? Ni Zorro, ni Indiana Jones, encore moins Tom Cruise et ses missions impossibles, il s’agit d’ici et maintenant, une aventure aquatique, un périple physique impressionnant et dans la vraie vie.

On en avait déjà parlé sur ABLOCK! en 2022, pour teaser le projet. Mais maintenant, c’est du concret ! Cap Optimist s’est élancé le jeudi 5 janvier !

En quoi consiste l’aventure ? 8000 kilomètres sur l’Océan Pacifique, entre Lima, ville péruvienne, et Moorea en Polynésie Française, le tout sur des planches de paddle, à la force des bras. C’est le défi incroyable que sont en train de réaliser six championnes ÀBLOCK! comme on les aime !

Stéphanie Barneix, capitaine de l’expédition, Alexandra Lux, Itziar Abascal, Emmanuelle Bescheron, Margot Calvet et Marie Goyeneche forment un équipage qui s’attaque à une aventure jamais réalisée auparavant.

Et elles ne se dépassent pas uniquement pour le plaisir ! Ces waterwomen d’exception cherchent à mobiliser autour d’une belle cause : le soutien aux enfants vulnérables qui combattent le cancer. Leur association Hope Team East (à prononcer à voix haute) veut multiplier les actions dans ce sens. Donc, pour créer un mouvement de solidarité, nos six championnes voguent au fil de l’eau !

En 2021, elles reliaient Bordeaux à Biarritz telle une mise en bouche. En 2022, leur apéritif méditerranéen les avait menées entre Monaco et Athènes. Cette fois, place au plat de résistance !

Accompagnées de leur équipe (attentive à leur traversée depuis un voilier), les six waterwomen sont parties de la plage de Lima le 5 janvier dernier. Et depuis, ça pagaie sec ! Les filles n’ont pas l’intention de traîner en chemin !

« Samedi 14 janvier à 21h45 (heure locale) soit 4h45 pour vous en France, nous avons franchi le cap des 1000 km, confie Marie Goyeneche sur son carnet de bord. Une étape qui fait du bien mais ne perdons pas le rythme, il nous en reste 7000… »

Le dimanche 22 janvier, c’était au tour de Margot Calvet de faire un point kilométrique : « Nous continuons d’avancer, et nous venons de passer le cap des 2000 kilomètres, rapporte la waterwoman. Nous sommes très contentes de notre avancée, mais nous restons concentrées sur la suite, car il en reste 6000. Cap maintenant sur les 3000, c’est notre objectif. »

À ce rythme, Stéphanie Barneix et ses coéquipières devraient accoster en Polynésie Française début mars. Mais, en attendant, les wonderwomen profitent de leur environnement sauvage. Dauphins, lions de mer, requins, poissons volants… La faune aquatique semble intriguée par ces six sirènes !

Evidemment, tout n’est pas rose ! Certaines rencontres sont moins agréables (spécial dédicace aux méduses) et la fatigue s’accumule, entraînant son lot de désagréments. Mais rien ne semble pouvoir entamer la détermination des championnes.

Elodie Pichot, kiné de l’équipe, est ÀBLOCK! derrière les waterwomen : « Allez, en route pour les 3000 km, le rythme est bon, les rameuses très fortes physiquement et mentalement, elles vont y arriver… quel exploit ».

On ne pourrait dire mieux !

L’expédition « test » entre Monaco et Athènes, en juin 2022

Ouverture : Jérémie Gabrien

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

JO 1928 : Lina Radke, l’athlète trop « disgracieuse » pour courir

Elle s’appelait Karoline Radke-Batschauer dite Lina Radke. Pionnière de l’athlétisme, cette Allemande qui courait comme un lièvre fut la première médaillée d’or olympique au 800m, mais aussi la dernière jusqu’en…1960. Après sa victoire, l’épreuve fut tout bonnement supprimée. Miss Radke avait manqué de grâce en franchissant la ligne d’arrivée…

Lire plus »
Angélique Chetaneau

Angélique : « En entrant à l’armée, je suis devenue accro au sport. »

Une warrior, une Amazone, Wonder Woman en chair et en os. Angélique Chetaneau est infirmière militaire et championne de courses d’obstacles, les Spartan Race, qui sont un peu les douze travaux d’Hercule à l’ère moderne. Sa puissance, elle se la forge à coup d’entraînements solides et surtout d’un mental d’acier. Angélique a trouvé comment être invincible.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner