Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ça n'engage que moi...

Toute pratique du sport cycliste doit être proscrite. Mais on peut aller au travail ou faire ses courses à vélo…

Michel Callot

Par Michel Callot*

En cette période de crise sanitaire, et en tant que fédération délégataire, nous avons une responsabilité vis-à-vis de nos licenciés et plus généralement vis-à-vis du sport cycliste en France.

Nous avons considéré qu’il était temps de clarifier notre position et d’émettre des consignes, afin qu’il n’y ait pas d’ambiguïté. Ainsi, toute pratique du sport cycliste, même individuelle, doit être momentanément proscrite.

En effet, le cyclisme est un sport de plein air, comme la course ou la marche, mais avec une particularité : le vélo ne devient un sport que si l’on roule longtemps et sur de longues distances.

Cela n’entre donc pas dans les conditions prévues au décret et constitue non seulement une infraction susceptible de verbalisation mais surtout un danger pour soi et les autres.

Oui, dans le cadre d’une pratique citoyenne !

Pour autant, on peut utiliser le vélo dans le cadre d’une pratique citoyenne à la place de sa voiture, c’est-à-dire davantage pour se dégourdir les jambes en allant par exemple au travail ou faire ses courses de proximité. C’est à la fois bon pour l’environnement et bon pour s’aérer quelques minutes, dans le respect des autorisations prévues.

Ceci dit, pour les sportifs, nous mettrons en ligne sur notre site, à partir de lundi, des programmes d’entrainement pour ceux qui ont des home trainers, grâce auxquels on peut reproduire ce qui se passe sur la route.

Et aussi des programmes pour les enfants, code de la route, conseils pédagogiques avant de monter sur un vélo. Ils pourront ainsi apprendre les bons comportements, avant de pouvoir de nouveau rouler.

Pour les cyclistes professionnels, il va falloir trancher…

Concernant, les cyclistes professionnels, la ligue pro qui travaille sur le sujet doit s’entretenir avec les Ministères sur une éventuelle dérogation. C’est possible dans certains pays, pas ici pour l’instant.

Car lorsque les compétitions vont reprendre, les cyclistes français ne pourront pas du jour au lendemain se présenter à une course après avoir stoppé l’entraînement aussi longtemps.

Néanmoins, nous comprenons les contraintes liées à cette crise sanitaire et nous soutenons le «  Restez chez vous ».

Le fait de ne pas pouvoir pratiquer suffisamment longtemps et à haute intensité est évidemment frustrant pour les cyclistes, mais il faut relativiser  : qu’est-ce qu’une frustration momentanée face au danger de contamination et à ce que vivent les victimes du Coronavirus ? »

*Michel Callot est le président de la Fédération française de cyclisme (FFC)

Pour toute information : assistancecovid19@ffc.fr

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

Vous aimerez aussi…

Ana Carrasco

Ana Carrasco, la motarde qui fait souffler un vent nouveau dans les paddocks

Première femme à remporter une course de moto dans un Grand Prix, Championne du monde de vitesse, la pilote espagnole est une forte tête, peu soucieuse de ce que l’on dit d’elle. Les clichés, les stéréotypes, elle les balaye d’un revers de main gantée, les yeux fixés sur l’horizon. Son moteur, c’est la moto. Alors, accélérons un peu. Elle n’a pas que ça à faire. Portrait express de celle qui n’a besoin de personne…en Kawasaki.

Lire plus »
running

Le CIO, l’ONU et l’OMS… healthy together !

Être en bonne santé, oui, mais tous ensemble ! C’est le message que Le Comité International Olympique, les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la Santé viennent de délivrer en cette Journée olympique. L’idée ? S’associer pour encourager les populations à agir pour préserver leur santé en ces temps de crise sanitaire. Et pour ça, embaucher les athlètes.

Lire plus »

Le top 7 des Podcasts sur le sport féminin

Histoire de se cultiver, de se motiver et, pourquoi pas, à quelques heures du déconfinement, de réfléchir à un nouveau monde sportif, on poursuit les recommandations culturelles en vous demandant d’ouvrir grands vos oreilles. Place à la parole des sportives avec des podcasts 100% ÀBLOCK!

Lire plus »
Sophia Bouderbane

Sophia Bouderbane : « Le karaté, c’est puissant, ça t’offre des émotions rares. »

La veste du karatégi sanglée à la perfection, la tête sur les épaules, les pieds ancrés sur le tapis… la karatéka française, multi médaillée, qui a raflé l’an dernier le titre de championne d’Europe, vit sa passion intensément et viscéralement. Pour elle, le karaté est un code moral. Et un épanouissement joyeux qu’elle partage sans retenu. Conversation avec une grande Dan.

Lire plus »