Run For Planet 2023 Le retour de la course verte !

Run for planet
Après une édition 2022 réussie, la course éco-conçue Run For Planet is back ! Toujours aussi engagée, elle veut frapper encore plus fort cette année. Les objectifs sont hauts, mais on y croit !

Par Alexandre Hozé

Publié le 13 janvier 2023 à 17h57

C’est le moment des bonnes résolutions. Reprendre le sport, être ÀBLOCK! (évidemment) sur les sujets qui comptent… L’écologie en fait clairement partie, alors si, en plus, on peut mêler ça à du footing… 

Les plus assidus d’entre vous s’en souviennent peut-être, on avait parlé de la course éco-conçue Run For Planet en 2022. Et pour 2023, on prend les mêmes et on recommence ! 

Organisé par Ethics Events, l’événement se déroule sur le mois de juin. Le coup d’envoi est donné à Paris le dimanche 11 juin et se termine à Lyon, le dimanche 25 juin.

Bordeaux viendra aussi s’inviter à la fête, le dimanche 18 juin. Trois villes phares qui accueilleront les coureurs disposés à se dégourdir les jambes. Mais si le déplacement est impossible, ce n’est pas un souci ! 

Run For Planet est également une course connectée. Il suffit de s’inscrire et, du 4 au 25 juin, vous pourrez participer en courant où vous le souhaitez. 

Un cinq kilomètres en détente, sans chrono, ou un dix kilomètres avec une prise de temps, c’est vous qui choisissez. L’important, c’est de courir pour la planète ! 

Car oui, comme le laisse présager son nom, Run For Planet n’est pas juste une occasion de faire du sport, mais également de s’engager sur un terrain qui nous concerne tous. Quand vous payez votre inscription, une partie va dans les poches d’associations qui luttent pour la préservation de notre planète bleue. 

Run For Planet 2023 débarque aux beaux jours.

La Ligue de Protection des Oiseaux, L 214 Ethique & Animaux, Sea Sherped, Médecins du Monde et Planète Urgence sont engagés dans cette course verte. Et ces cinq assos ont eu le nez creux… 

Car clairement, les sportifs sont ÀBLOCK! sur le sujet ! L’année dernière, ils étaient trois-mille-cinq-cents inscrits. Au total, ils sont parvenus à lever 14 269 € de dons , deux-mille de plus que pour la première édition. Alors pour cette troisième course, the sky is the limit ! 

Mille-deux-cents dossards sont disponibles pour chaque course. Avec les inscrits à distance, Run For Planet espère rassembler cinq-mille coureurs et coureuses. Et grâce à ces écolos en baskets, ce pourrait être vingt-mille euros de dons qui iraient soutenir le travail des associations citées plus haut. 

Bref, ça vaut le coup ! Surtout si, en plus, on fait la fête dans les villages qui seront ouverts dans les trois villes hôtes. Au programme, des talk-show engagés (on vous laisse deviner sur quel sujet), des concerts, des ateliers ludiques sur l’environnement, des repas bio, végétariens et vegan… Après l’effort, le sain réconfort  ! 

Et on ne vous parle même pas de votre bonne conscience ! Car vous allez faire du sport, ce qui est déjà super (coucou les endorphines), mais pour une cause bien plus grande que vous. 

Qu’est-ce qu’on dit ? « Don’t run for you, run for planet ! » 

©Farhay Photographie

Pour les inscriptions et plus d’infos, rendez-vous sur le site de Run For Planet.

Ouverture ©Run For Planet/Farhay Photographie

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

sport feminin

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Ces derniers jours auront été particulièrement ÀBLOCK! Pour l’opération Sport Féminin Toujours 2023, nous avons ajouté notre pierre à l’édifice. Expertes du sport féminin, témoignages de wonderwomen qui se sont relevées à force de détermination et de sueur, état des lieux de la présence du sport féminin dans les médias, c’était le thème de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Benoit Beaufils : « Quand j’ai commencé la natation artistique, on s’est bien foutu de ma gueule. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une militante ÀBLOCK! depuis toujours, une Parisienne en short à paillettes, un défi qui fait des vagues, un nageur artistique qui se jette à l’eau (Benoit Beaufils sur notre photo) et un portrait en 5 infos sur une skieuse de tous les records, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Clarisse Agbegnenou

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un nageur artistique et une pilote moto confrontés tous les deux au sexisme, une boxeuse ambitieuse ou encore 5 infos clés sur l’une des meilleures judokates mondiales, Clarisse Agbegnenou (sur notre photo), c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la fille de tous les records

Mikaela Shiffrin, 5 infos sur la skieuse de tous les records

La queen de la glisse a encore frappé ! On ne parle pas de Lindsey Vonn, mais de sa cadette, Mikaela Shiffrin. Si leur talent est comparable, la plus jeune des deux est bien partie pour supplanter le palmarès de son aînée. Une skieuse américaine qui détrône Lindsey Vonn ? Ça mérite bien un 5 infos pour cerner le personnage…

Lire plus »
Clara Direz

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Cinq infos sur la nouvelle queen de la glisse, un Top des événements de l’année (avec la skieuse Clara Direz sur notre photo) une musher en pleine odyssée ou encore une puncheuse aux grands objectifs, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bonne lecture !

Lire plus »
Charlotte Cagigos : « En hockey, si nous voulons performer, nous sommes contraintes de nous entraîner avec les garçons. »

Le Maxi Best-of ÀBLOCK! des dernières semaines

Fêtes de fin d’année ou pas, on est restés ÀBLOCK! Des récap’ de l’année 2022 comme s’il en pleuvait, des initiatives #ablockensemble, des questionnaires sportifs en vidéo, des paroles de photographe, des rencontres ébouriffantes… Voici le Maxi Best-of spécial rattrapage !

Lire plus »
Laura Gauché

2023, le Top 10 des événements sportifs féminins

Mieux vaut avoir profité des fêtes pour souffler un peu car 2023 promet un sacré programme ! Ski, judo, rugby, football, athlé, tennis ou hand… buffet à volonté, messieurs-dames ! Mais pour éviter une overdose sportive, on a fait un tri (certes drastique) en vous dégotant les 10 plus gros événements féminins à ne pas manquer cette année.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Diane de Navacelle de Coubertin : « Coubertin n’était pas là pour faire un débat sur la place de la femme dans la société, pourtant c’est ce qu’on lui reproche. »

Diane de Navacelle de Coubertin : « Coubertin n’était pas là pour faire un débat sur la place de la femme dans la société, pourtant c’est ce qu’on lui reproche. »

Elle est l’arrière-arrière-petite nièce du Baron Pierre de Coubertin. Diane de Navacelle de Coubertin, membre du bureau de l’association Familiale Pierre de Coubertin, a pour mission de s’assurer que l’idéal olympique imaginé par son glorieux aïeul continue à être respecté. Alors que nous venons de boucler les Jeux Olympiques d’hiver et juste avant que ne soient lancés les Jeux Paralympiques à Pékin, elle revient sur les rapports, parfois complexes, entretenus par le rénovateur des Jeux avec la femme sportive.

Lire plus »
Debi Thomas, 4 minutes pour porter un coup fatal aux stéréotypes

Debi Thomas, 4 minutes pour porter un coup fatal aux stéréotypes

Elle a su bousculer un ordre, jusqu’alors, bien établi. En décrochant la médaille de bronze en patinage artistique à Calgary, au Canada, en 1988, Debi Thomas est devenue, à 20 ans, la première athlète noire à grimper sur un podium lors des Jeux Olympiques d’hiver. Un tour de force extraordinaire de la part de l’Américaine qui attend, depuis plus de trente ans, celle qui prendra le relais.

Lire plus »
Marion Desquenne : « Dans le skate, tu rencontres des filles qui gomment leur féminité. C’est une sorte d’armure. »

Marion Desquenne : « Dans le skate, tu rencontres des filles qui gomment leur féminité. C’est une sorte d’armure. »

Elle est photographe et réalisatrice de documentaires. Son dernier film, « Bande de skateuses », est une épopée immersive sur l’explosion du skateboard féminin en France. Partie à la rencontre de plusieurs générations du milieu de la glisse sur bitume, Marion Desquenne en a rapporté un témoignage qui va au-delà de la simple pratique du skate et en dit long sur une société qui a encore du boulot en matière d’égalité des genres.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner