5 août 2016Quand s’ouvrent les Jeux Olympiques de Rio...

5 aout 2016 quand s'ouvrent les Jeux Olympiques de Rio
Rio est en folie. Une ambiance estivale, chaleureuse, mais surtout sportive envahit les rues de la ville brésilienne. Tous les athlètes trépignent dans le village olympique en attendant la cérémonie d’ouverture des Jeux de 2016. C’est fait, le stade ouvre ses portes !

Par Manon Gimet

Publié le 04 août 2021 à 20h30, mis à jour le 06 août 2021 à 11h22

Les drapeaux nationaux volent dans le ciel, les rues s’emplissent de musique brésilienne, Rio est prêt pour ses Jeux Olympiques. Quatre ans après l’édition de Londres, athlètes et supporters sont ÀBLOCK! dans la Cité Merveilleuse.

Plus de dix mille athlètes ont défilé dans le stade olympique de Rio sous le regard de soixante-dix-huit mille spectateurs. Sur un rythme de samba, la cérémonie du plus grand et prestigieux événement sportif se déroule entre chants et danses endiablés.

Le Brésil est plongé dans une crise politique et économique, mais, ce 5 août 2016, Rio est envahi d’une fièvre festive. Cinq cent mille visiteurs étrangers sont attendus tout au long de ces quinze jours de compétition.

Rio s’illumine. Après les hommages rendus en musique et en danses aux premiers habitants du Brésil, les indigènes, c’est l’ancien marathonien Vanderlei de Lima, célèbre depuis le marathon à Athènes, en 2004, alors qu’un spectateur irlandais l’avait ceinturé à sept kilomètres de l’arrivée, le privant sans doute de la médaille d’or (il décrocha le bronze), qui porte la flamme olympique dans la vasque du stade Maracanã.

Vanderlei de Lima a été choisi pour allumer la vasque olympique après le désistement de l’icône du foot, Pelé, blessé à la hanche : « Je ne suis pas physiquement en mesure d’assister à l’ouverture des Jeux olympiques, explique Pelé. Et, comme tout Brésilien, je demande à Dieu de bénir tous ceux qui participent à cet événement afin qu’il soit un grand succès et qu’il se termine en paix ! »

Vanderlei de Lima allume le feu dans Rio, douze ans après sa participation aux Jeux Olympiques.

Le high-tech, les effets spéciaux, ont été écartés de cette cérémonie des premiers Jeux du continent Sud-américain, afin de mettre en avant la diversité du pays et la richesse de la culture populaire brésilienne. Un retour aux sources, à la tradition.

De spectaculaires feux d’artifices, une fête colorée de près de quatre heures avec la gracieuse traversée façon défilé de mode du mannequin brésilien Gisèle Bündchen sur  l’air mythique de The Girl From Ipanema. Bref, une cérémonie qui en met plein les mirettes.

Sous les yeux de milliers de spectateurs et d’athlètes, elle évoque les périodes marquantes de l’histoire du pays : de l’Amazonie à l’urbanisation du pays, en passant par l’esclavage, la construction des favelas ou encore la protection de la planète.

© André Mourao

Pour clôturer cette cérémonie et enfin déclarer les Jeux Olympiques ouverts, les organisateurs souhaitaient faire passer un message, faire résonner un appel à la protection de la Terre, contre le réchauffement climatique.

En commençant par la Grèce, les athlètes des 207 délégations ont tous reçu une graine destinée à être plantée dans leurs pays. Une référence à la forêt amazonienne, surnommée le « poumon de la Terre ».

5h du matin, heure française, la cérémonie d’ouverture prend fin. La chaleur brésilienne accompagne les athlètes jusque dans leur sommeil.

Le rêve olympique va pouvoir commencer.

C’était aussi un 5 août :

Après son record du monde en 1 500m nage libre féminin, le 4 août 2015, Katie Ledecky remporte la médaille d’or sur le 200m nage libre féminin aux championnats du monde de natation, en Russie.

  • Rendez-vous demain pour : Ça s’est passé un… 6 août

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine…

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Hazal Nehir, folle de toits

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de la street (Hazal Nehir sur notre photo), une batteuse d’exception, du paddle pour la bonne cause, une marathonienne aux souliers d’or ou encore une arbitre qui ouvre la voie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »
Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Cap Optimist, ou comment faire du paddle un acte de solidarité

Elle est sauveteuse en mer et au-delà. Stéphanie Barneix accompagnée de cinq autres waterwomen rallient actuellement Monaco et Athènes en paddleboard. Un échauffement avant le défi Cap Optimist, qui se déroulera entre le Pérou et la Polynésie Française en janvier 2023. Un défi à la seule force des bras pour soutenir les personnes atteintes de cancer.

Lire plus »
Camille : « Le sport outdoor me permet de revenir à l'essentiel.»

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Question qui tue pour la fin de séance, le parfait alliage entre sport et bronzage, une fan du sport outdoor (Camille sur notre photo) et une gymnaste qui a l’Europe dans la peau, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bon récap !

Lire plus »
Le Beach Handball : sea, sport and sun...

Le Beach Handball : sea, sport and sun…

Sous le soleil, exactement… Du 1er au 3 juillet, la ville de Lacanau accueille le tournoi international de Beach Handball. Entre exploits sportifs et spectacle à ciel ouvert, c’est la deuxième édition de ce Lacanau Beach Handball Xperience qui se tient en bord de mer. De quoi découvrir un sport méconnu et pour le moins original.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Le Top 10 des livres sur le sport féminin

Le Top 10 des livres sur le sport féminin

Le 24 janvier célèbre les Sporting Girls avec la Journée Internationale du sport féminin. Même si pour ÀBLOCK!, c’est toute l’année, on ne pouvait manquer le rendez-vous. Rendons hommage, une fois de plus, aux pionnières et passionnées de sport, et faisons-le via la littérature qui les placent sur le devant de la piste. Essais, BD, Histoires vraies…voici le TOP 10 des pages à lire pour être 100 % ÀBLOCK!

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner