Cathy EngelbertLa businesswoman qui veut révolutionner le basket féminin américain

Cathy Engelbert
Désignée parmi les femmes les plus puissantes des États-Unis, Cathy Engelbert a pris la tête de la ligue américaine professionnelle de basketball féminin avec poigne et passion. Le panier qu’elle veut à tout prix marquer ? Celui de l'égalité dans un sport qu'elle adore. Portrait de l’une des dirigeantes sportives les plus influentes en 2020.

Par Claire Bonnot

Publié le 10 juillet 2020 à 20h09, mis à jour le 12 mars 2022 à 17h05

«  Le plafond de verre se fend encore un peu plus alors que l’un des quatre plus grands groupes d’audit financier du monde vient de nommer une femme à sa tête pour la première fois », rapportait le Wall Street Journal en février 2015.

Un événement sans précédent qui secouait alors le « big four » avec pour principale intéressée, une certaine Catherine Engelbert.

Cette quinquagénaire américaine avait rejoint la prestigieuse entreprise Deloitte en 1986, après son diplôme de comptabilité.

Une femme sportive, une femme leader

Une carrière toute tracée pour celle qui, après avoir gravi les échelons, devenait PDG de Deloitte en 2015 et quinzième femme la plus puissante des États-Unis en 2016, selon le magazine Fortune.

Mais c’était sans compter sa passion pour le ballon, les dribbles, les dunks et autres rebonds…

Celle qui fut basketteuse à la fac, acceptait l’an dernier de mettre son excellence au service de ses premières amours, le sport et notamment le basket… «  Quand on a une passion pour quelque chose, et moi j’ai  le basket dans mon ADN, il y a vraiment moyen de s’amuser. Je suis très heureuse d’avoir pris ce job et cette opportunité, à ce moment-ci et dans l’élan actuel de la WNBA », s’exclamait alors  la nouvelle Commissaire de la ligue. 

«  Cathy est un formidable exemple de la façon dont les valeurs inhérentes au sport, associées à un travail acharné et à l’éducation, peuvent favoriser les vraies qualités d’un leader transcendant », ajoutait, conquis, l’actuelle coach de crosse de son université. 

Cathy Engelbert

Une passionnée au service du basket féminin

«  Cathy est une businesswoman de classe mondiale, avec un profond attachement au basketball féminin, ce qui fait d’elle la personne idéale pour diriger la WNBA lors de sa prochaine phase de croissance  », avait quant à lui déclaré Adam Silver, le patron de la NBA, à sa nomination en tant que nouvelle commissaire de la WNBA (Women’s National Basketball Association), en mai 2019.

À peine nommée, déjà prête à gérer les dossiers  ! « Je vois une formidable opportunité de renforcer la visibilité du basket féminin, de responsabiliser les joueuses et de renforcer l’engagement des supporters.

J’ai hâte d’utiliser mon expertise en affaires et ma passion pour le basket pour promouvoir les femmes dans le sport et au-delà, et de travailler avec les équipes et les athlètes de calibre mondial pour faire de cette ligue une entreprise florissante », s’était exprimée la patronne lors de sa nomination.

L’égalité pour premier dossier…

Celle qui a le basket dans le sang – père et frères fanas de basket – et qui, à l’université, dribbla volontiers en étant capitaine des équipes de basketball et de crosse, s’est vu ravie de guider vers les sommets l’équipe pro féminine de son pays, fondée en 1996.

En début d’année, la commissaire s’attelle à un dossier primordial  : celui du salaire et des conditions des joueuses pro dans ce que la WNBA appelle alors une «  annonce révolutionnaire » :

« Le nouvel accord, en attente d’approbation officielle, fournira une augmentation de salaire pour les joueuses, de meilleurs logements lors des voyages, un congé de maternité payé et de nombreux avantages supplémentaires qui amélioreront la qualité de vie et le travail. »

Cathy Engelbert

Dont acte  : suite au décès dramatique de la star du basket américain Kobe Bryant et de sa fille, Gianna Bryant, jeune espoir du basket féminin, cette ligue WNBA dans laquelle Cathy Englebert nourrit tant d’espoirs de changement et d’égalité, annonçait la création d’un nouveau trophée pour la promotion du basket féminin, le 26 janvier 2020  : Le Kobe and Gigi Bryant Advocacy Award qui « récompensera une personne ou un groupe qui a contribué de manière significative à la visibilité, à la perception et à la promotion du basket féminin à tous les niveaux. »

Cathy Engelbert a prévenu : elle est là pour marquer des points, pas pour faire de la figuration. «  Levez  la main,  dit-elle, prenez  des risques  et ne craignez pas  l’échec.  C’est  l’un des plus grands obstacles  au succès. »

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Annick Hayraud : « Le rugby m’a ouvert l’esprit, il m’a construite. »

Annick Hayraud : « Le rugby m’a ouvert l’esprit, il m’a construite. »

Elle fait partie de ces défricheuses qui ont contribué à populariser le rugby féminin. Annick Hayraud, multi-titrée en club et avec l’équipe de France de rugby à XV, n’a jamais cessé de militer. Manager général des Bleues depuis 2016, son mandat s’achève à la fin de l’année et elle espère, à l’avenir, plus de moyens pour développer et pérenniser la pratique. Rencontre éclairante.

Lire plus »
Hal Connolly et Olga Fikotova

JO 1956 : Hal Connolly et Olga Fikotová, love story au temps de la guerre froide

Elle était lanceuse de disque, il était lanceur de marteau. Elle était tchécoslovaque, il était américain. En plein cœur des Jeux Olympiques de Melbourne, ils ont connu à la fois gloire et déshonneur en décrochant une médaille d’or et en vivant une histoire d’amour interdite entre bloc de l’Est et bloc de l’Ouest. Récit d’une « olympic romance » qui a enflammé le monde.

Lire plus »
Le sport feminin

La laborieuse ascension du sport au féminin

Le sport féminin est-il en danger ? Malgré les efforts faits depuis une trentaine d’années pour plus d’égalité en matière de pratique sportive, la situation n’évolue que doucement. La pandémie de Covid-19 n’a pas arrangé les choses. Ce serait même tout le contraire.
Décryptage avec Carole Gomez, directrice de recherche en géopolitique du sport à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et autrice d’un rapport intitulé : « Sport mondialisé : les défis de la gouvernance ».

Lire plus »
Summer body

Je suis gourmande et je veux un summer body, je fais comment ?

Le summer body…tout un programme ! Mais y a-t-il un seul body ? Celui dicté par les normes commerciales et sociétales ? Ou celui qu’on souhaite à son image ? Bref, ici, le summer body, c’est celui qui se montre sans complexe sur la plage. Et pour ça, la plupart du temps, on essaye de le délester de quelques kilos. Alors, ok, essayons de répondre, une fois pour toutes, à cette interrogation qui vise à faire du corps et de la gourmandise des ennemis. La réponse de notre coach, Nathalie Servais*.

Lire plus »
8 aout pekin

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Hey, Psssst, Les JO commencent, non ? Retrouvez une semaine complète sur les Jeux Olympiques avec ÀBLOCK!. À la clé, une demi-fondeuse qui veut sa revanche à Tokyo, de nouveaux sports qui vont twister les Jeux, la petite histoire des symboles olympiques en sept chapitres. Mais aussi, la désormais célèbre question qui tue et une initiative féminine aussi sportive que dilettante. De la (bonne) lecture, messieurs dames !

Lire plus »
Lydia Bradey

Lydia Bradey, l’insatiable alpiniste en quête de liberté

Elle est la première femme à avoir atteint, en 1988, le sommet de l’Everest sans oxygène. Mais son record a longtemps été mis en doute par ses compagnons d’expédition. Une suspicion qui poursuivra la Néo-Zélandaise Lydia Bradey pendant des années avant qu’elle ne soit enfin réhabilitée. Histoire d’une alpiniste et guide de haute-montagne qui n’a jamais lâché le piolet.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner