Marion Choueib : « Le sport peut permettre aux femmes de s’insérer au sein d’une communauté et, donc, de la société. »

Marion Choueib
Les Femmes et la pratique sportive, où en sommes-nous ? À quelques années des JO 2024, comment se porte le sport féminin ? Via notre association Famosport, nous nous battons pour mettre les femmes en mouvement. Toutes les femmes.

Par Marion Choueib, présidente de l'association Famosport*

Publié le 11 juin 2021 à 14h41, mis à jour le 12 septembre 2022 à 11h18

Depuis 2012, le nombre de licences sportives féminines est passé de 37 % à 39 %. Ce qui, on est d’accord, n’est pas énorme.

Pourtant, depuis deux ans, le sport féminin est tout de même en plein essor. Cependant, peu de structures réussissent à mobiliser et à fidéliser les femmes au sein d’une pratique sportive.

Pourquoi le nombre de femmes inscrites en club n’est-il pas égal à celui des hommes ? Pour de multiples raisons : contraintes et/ou obligations familiales, manque d’estime de soi, problématiques d’insertion sociale (personne en retrait, isolée…), contraintes financières ou encore accompagnement non adapté.

Plusieurs études ont mis en avant ces freins qui empêchent les femmes de pratiquer une activité sportive régulière et pourtant peu d’initiatives ont été mises en place.

C’est de ce constat que j’ai décidé de créer Famosport, une association qui vise à développer et à faciliter l’accès à la pratique sportive pour les femmes, notamment dans les quartiers prioritaires.

Notre objectif est de lever ces obstacles qui empêchent les femmes de pratiquer une activité physique. Pour y parvenir, nous testons différents services : garde d’enfants pour les mères de famille, séances de sport entre femmes, accompagnement personnalisé et individuel sur le plan sportif, psychologique et nutritionnel…Le tout à un tarif attractif !

Famosport, ce n’est pas juste une association qui propose des activités sportives. C’est une association qui utilise le sport comme vecteur de lien social, qui permet aux femmes de s’insérer au sein d’une communauté puis de la société via des activités diverses et adaptées.

Nous souhaitons être un tremplin pour les femmes qui souhaitent démarrer ou reprendre une activité physique dans un cadre conviviale qui prône à la fois les valeurs sportives et citoyennes.

Un concept qui a séduit Impact 2024 et bien d’autres organisations qui aujourd’hui soutiennent nos actions.

Famosport est partenaire de Paris Volley depuis mars dernier, un club qui œuvre pour développer la pratique féminine.

Nous sommes fières de l’évolution de Famosport : depuis 2019, nous travaillons sur son développement et enchaînons les programmes d’accompagnement comme Talents 2024, mais aussi Start Us Up dont nous avons été lauréat.

Depuis peu, nous avons obtenu également le label de la Fondation Alice Milliat ainsi que le soutien de la Fondation Banque Populaire. Une évolution importante malgré la crise sanitaire qui a fortement impacté le milieu sportif.

Depuis le 9 juin (nous étions impatients), l’association a pu rouvrir ses portes ! Nous avons hâte de retrouver et d’accompagner des femmes qui en ont besoin dans une démarche solidaire et sportive.

  • Marion Choueib est la fondatrice et présidente de l’association Famosport, association sportive qui a pour objectif de lever les freins qui empêchent les femmes de faire du sport. Vous pouvez retrouver toutes les actus de l’asso sur la page Facebook dédiée @FamosportAsso 

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

La question qui tue

Je veux faire du sport, mais les courbatures, c’est obligé ?

Y a des filles qui adoooorent les courbatures, parce que, disent-elles, plus ça fait mal, plus ça muscle. Mouais. Y en a d’autres pour qui c’est l’enfer et que ça dégoûte du sport. Si si. Mais, en vrai, les courbatures, ça fait partie du jeu ou bien… ? Réponse de notre coach, Nathalie Servais, qui sait de quoi elle parle (depuis le temps) !

Lire plus »
Camille Lecointre

Camille Lecointre : « En voile, j’aime jouer avec l’incertitude, les éléments qu’on ne maîtrise pas… »

Matelot de l’équipe de France olympique en 470, dériveur en duo, médaillée de bronze aux JO, championne d’Europe et médaille de bronze aux Championnats du monde 2019, désignée Marin de l’année 2019 par la fédé de voile avec sa coéquipière Aloïse Retornaz, Camille Lecointre navigue avec sagesse et précision…sur l’eau, mais aussi dans la vie. Comme le vent l’emporte.

Lire plus »
JO 2021

JO de Tokyo, la course au drapeau

Pour la première fois, aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo, la France aura deux représentants pour un seul drapeau : une femme et un homme. Un binôme égalitaire pour jouer les porte-drapeaux. Ils sont dix-neuf athlètes à s’être proposés pour porter haut les couleurs françaises. Il faudra attendre début juillet pour savoir qui est sorti du chapeau. Pour l’heure, si on faisait les présentations ?

Lire plus »
Marie Houdré

Marie Houdré, la rugbywoman qui a transformé l’essai

Elle n’imaginait pas sa vie sans sport. Non contente d’avoir participé à la naissance du mouvement sportif féminin en France, Marie Houdré s’est attachée à le développer et le promouvoir à travers la barette, une version revue et corrigée du rugby dans les années 20. Portrait d’une avant-gardiste qui s’est toujours refusée à botter en touche.

Lire plus »
Jacqueline Evans de Lopez

Jacqueline Evans de Lopez ou l’histoire d’une actrice qui défia les hommes en Porsche

C’est une légende. Mais peu de gens le savent. Pendant plus de trente ans, elle a joué les « gringas » dans des comédies mexicaines. Pourtant, ce n’est pas au cinéma que Jacqueline Evans de Lopez fit des étincelles, mais sur les routes. Première femme à participer à la « Pan-Am », la célèbre et dangereuse course américaine, elle a joué les casse-cous pour prouver qu’elle pouvait se mesurer aux hommes derrière un volant. Récit…sur les chapeaux de roues.

Lire plus »
Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Elle est une ballerine hors du commun. Élevée dans le tulle et l’organza, entre entrechats et gracieuses révérences, elle quittera l’univers feutré du classique pour devenir la danseuse du rockeur anglais Peter Doherty pendant dix ans. Avant de créer la méthode Fit’Ballet qui démocratise la danse classique. Elle vient de publier son livre qui mêle histoire de vie et routine sportive dans la toute nouvelle collection ÀBLOCK!

Lire plus »
1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er août, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Paris-Roubaix : l'Enfer des dames, saison 2 !

Paris-Roubaix : l’Enfer des dames, saison 2 !

Elles s’apprêtent à rouler en éclaireuses. Ce samedi 16 avril, la veille du départ des hommes, la deuxième édition du Paris-Roubaix féminin s’élancera sous le soleil nordiste. Des coureuses qui vont battre le pavé. Ou presque, car ces acharnées-là savent très bien où elles vont et pourquoi elles roulent : vers une plus grande reconnaissance des filles dans le cyclisme. Parcours mythique, casting de rêve… Attention au blockbuster !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner