Jeux OlympiquesParlez français, s’il vous plaît !

couv langue
Elle est la langue officielle des Jeux Olympiques. Plusieurs langues sont utilisées lors des compétitions internationales et, pourtant, c’est le français qui est privilégié depuis la création des Jeux modernes...

Par Manon Gimet

Publié le 20 juillet 2021 à 7h15, mis à jour le 29 juillet 2021 à 8h40

Si le français est l’une des langues officielles des Jeux Olympiques, c’est grâce à son histoire et à la Charte Olympique. Tous les documents, les affiches, les panneaux et les annonces doivent être bilingues : en anglais, pour la compréhension de tous, et en français, l’héritage du créateur du CIO (Comité International Olympique), Pierre de Coubertin.

« Le CIO a donc bien entendu été fortement imprégné d’une tradition francophone », explique France Olympique.

Un peu d’histoire ? La place du français comme langue officielle de la compétition a survécu à la mort de Pierre de Coubertin et aussi à la Seconde Guerre Mondiale.

Les Français et les Francophones ont toujours joué un rôle important dans le développement du sport au niveau international.

Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes

Mais, depuis l’élection du président américain du CIO, Avery Brundage, l’anglais est aussi devenu une langue officielle, en 1972. La langue de Shakespeare a pris une place importante, le nombre de membres francophones du CIO ayant fortement diminué pour être finalement dépassé au sein de l’institution.

Ainsi, depuis 2004, et à chaque édition des Jeux, d’été comme d’hiver, il convient de rappeler que le français ne saurait être évincé et un « grand témoin de la francophonie » se rend sur l’événement, accompagné du Secrétaire Général du CIO, pour veiller au respect de la Charte Olympique : la langue française est et doit toujours demeurer (avec l’anglais) la langue officielle des Jeux Olympiques.

De la modernisation des Jeux en 1894 jusqu’à aujourd’hui, le français occupe ainsi une place essentielle dans l’organisation et la tradition olympienne.

La devise olympique est à prononcer en français, « Plus vite, plus haut, plus fort », svp !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Caroline Garcia, la saison n'est pas finie…

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un triathlon interactif, deux Ultra-Trails à couper le souffle, une tenniswoman qui est de retour au top (Caroline Garcia sur notre photo), une militaire à la force spéciale, une pionnière du ballon ovale et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. En attendant la prochaine…

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Simonne Mathieu, la reine de la terre battue qui fit trembler les filets en 1930

Elle est la deuxième meilleure joueuse de tennis française de tous les temps, mais la mémoire collective n’a pas retenu son nom. Simonne Mathieu, tapie dans l’ombre écrasante de Suzanne Lenglen, n’a pas eu la place qu’elle méritait dans les livres d’histoire. Et pourtant. La Francilienne, deux fois victorieuse en simple de Roland-Garros, s’est illustrée par son talent sur les courts, mais aussi par son parcours de résistante au service de la France libre.

Lire plus »
Fanny Horta : « Depuis les Jeux, j’ai coupé avec le rugby, j’en avais besoin. »

Fanny Horta : « Depuis les Jeux, j’ai coupé avec le rugby, j’en avais besoin. »

Elle a mis un terme à sa carrière à l’issue des JO de Tokyo. Fanny Horta, vice-championne olympique de rugby à 7, en a terminé avec la compétition mais pas avec le terrain. Engagée dans la commission des athlètes pour Paris 2024, elle ambitionne, à l’avenir, d’accompagner, à son tour, des groupes sur le chemin de la performance et de la réalisation de soi. Rencontre avec une fille qui sort de la mêlée.

Lire plus »
Françoise Dürr

Françoise Dürr ou l’histoire d’un doublé historique à Roland-Garros

Elle est la troisième et dernière Française de l’ère pré-open à avoir remporté Roland-Garros. Françoise Dürr, 78 ans, a rejoint ses compatriotes Suzanne Lenglen, Simonne Mathieu et Nelly Adamson dans la légende, en 1967. Cette année là, la native d’Alger remporte le simple face à l’Australienne Lesley Turner et s’impose également en double dames aux côtés de sa compatriote Gail Sherriff. Portrait d’une outsider qui a su dompter la terre battue parisienne.

Lire plus »
Véronique Sandler

Véronique Sandler, la vététiste qui n’a pas peur de sortir du cadre

Elle n’a d’abord vécu que pour la compétition. Avant de lui tourner le dos, notamment faute de sponsors. Depuis 2016, Véronique Sandler a décidé de ne plus rider que pour le plaisir. Un choix payant pour la vététiste néo-zélandaise qui s’engage pour le VTT au féminin et régale, à grands coups de vidéos, une communauté grandissante sur les réseaux sociaux. Portrait d’une fille qui a la tête dans le guidon. Et en redemande.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner