Rechercher

Coupe du Monde Féminine des Quartiers Les filles vont truster les terrains de foot !

Coupe du Monde Féminine des Quartiers, les filles vont truster les terrains de foot ! Kids
Après une édition parisienne réussie l’an dernier, l’association W(e) Talk remet ça le 9 juin à Lyon. Ce 2e tournoi de football réunira 100 jeunes filles entre 15 et 25 ans et a pour ambition de marier ballon rond et empowerment. Demandez le programme !

Par Timéo Gomes

Publié le 14 mai 2024 à 16h46, mis à jour le 15 mai 2024 à 8h46

Il est de plus en plus médiatisé. Quand on nous parle de foot féminin désormais, on nous parle aussi de transferts, de salaires, de stratégie marketing. On en oublie un peu vite que si le football est aussi populaire, c’est aussi parce qu’il se joue dans la rue.

Un gilet et un sac pour délimiter la cage, une balle de forme à peu près circulaire, c’est tout ce qu’il faut pour découvrir les plaisirs du ballon rond. C’est le cas pour les garçons et ce doit être le cas pour les filles, sans qu’aucune discussion ne soit possible sur ce point.

Désireuse de promouvoir la place de la femme dans le foot et plus largement dans le sport, l’association Idaraya et sa présidente Sariati Msoili organisait en 2023 la première Coupe du Monde Féminine des Quartiers, à Evry, en région parisienne.

Mais pourquoi se limiter à cette seule édition ? L’association W(e) Talk a ainsi décidé de s’emparer du concept en partenariat avec le club de Lyon-La Duchère, organisant une nouvelle Coupe du Monde Féminine des Quartiers mais, cette fois ci, dans la cité des Gones.

Ce 9 juin 2024, 12 équipes féminines soit près de 100 jeunes filles âgées de 15 à 25 ans de la Métropole lyonnaise vont s’engager dans un tournoi de football inclusif. Elles seront de tous niveaux et se réuniront au stade Balmont-La Duchère pour défendre les couleurs du pays de leur choix dans une compet’ endiablée.

Les matchs se joueront en 5 contre 5, auto arbitrée, avec des équipes de 7 joueuses dont 2 remplaçantes. Chaque équipe sera accompagnée d’un référent fair-play, en partenariat avec des associations locales. Le but ? Sensibiliser la population au sport féminin et favoriser l’inclusion des jeunes filles via cette pratique sportive.

Mais le football ne sera pas la seule attraction proposée lors de cet évènement. D’autres activités visant à pousser les jeunes filles à faire du sport viendront encore égayer cette journée : une fresque du consentement pour créer un espace d’échange, un atelier slam avec Mélissa Plaza, ancienne joueuse de l’OL et l’une des contributrices ÀBLOCK!, un atelier d’éducation aux médias avec Paloma Laudet, photographe du Collectif Hors Format, ou encore un DJ Set le soir pour s’ambiancer tous ensemble sur le Dancefloor. Bref, il n’y a pas que les amateurs de reprise de volée qui seront comblés.

L’ex-internationale de foot et aujourd’hui slameuse, Mélissa Plaza

Ça vous chauffe ? Alors vous pouvez bloquer votre journée du 9 juin et venir au stade Balmont-La Duchère pour supporter l’équipe de votre choix. Le tournoi se déroulera de 9h à 17h, la remise des prix sera suivie du DJ Set de 17h à 19h et les ateliers, eux, seront disponibles tout au long de la journée.

Que ce soit pour célébrer un but ou pour mettre le feu à la piste de danse, une seule directive, il faudra être ÀBLOCK!

©W(e)Talk

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »
Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

God save Channel 4 !

God save Channel 4 !

La chaîne anglaise Channel 4 ne s’engage pas à moitié. Pour les Jeux Paralympiques de Pékin, tous ses consultants seront des para-athlètes. Aux côtés des commentateurs de l’équipe des sports, ils viendront offrir une expertise des plus pertinentes. Une première.

Lire plus »
Stacey Allaster

Stacey Allaster, la nouvelle boss de choc de l’US Open

Elle est la première femme à prendre les rênes du tournoi américain. Responsable de la Fédération américaine de tennis, la Canadienne ajoute ainsi une ligne prestigieuse à son CV. Elle préside désormais aux destinés de l’US Open tout en conservant ses prérogatives au sein de la fédé. Portrait.

Lire plus »
Marielle Goitschel : « À 7 ans, j’écrivais déjà sur des papiers que je serais championne de ski. »

Marielle Goitschel : « À 7 ans, j’écrivais déjà sur des papiers que je serais championne du monde de ski. »

Elle a marqué l’Histoire du ski. En à peine dix ans de carrière, Marielle Goitschel (au centre sur notre photo) a tout raflé. Multiple championne du monde et olympique, l’Avaline continue d’espérer qu’une skieuse française lui succède sur la plus haute marche du podium de géant et de slalom à l’heure où les meilleures de la planète dévalent les pistes de ces JO de Pékin. Conversation avec une légende.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Manae Feleu : « Quand je dis que je joue au rugby, on me répond que c’est un sport de brutes . »

Elle mène de front études de médecine et sport de haut niveau. Manae Feleu, 22 ans, a fait ses premières passes au ballon ovale à Futuna avant de tenter l’aventure sur le continent. La deuxième ligne des Amazones de Grenoble, cinq sélections en équipe de France A, n’a qu’un souhait : continuer à tout mener de front et être championne du monde de rugby en 2025. Rencontre.

Lire plus »
Laura Tarantola

Le questionnaire sportif de… Laura Tarantola

Elle vient de remporter le titre de championne de France indoor d’aviron. Sans réelle surprise, toutefois : Laura Tarantola a les épaules larges ! Mais c’est sur l’eau que la Championne du Monde 2018 passe la plupart de son temps, s’entraînant pour décrocher l’or aux prochains JO de Tokyo. Entre deux coups de rame, elle a bien voulu nous éclairer sur quelques pans de sa personnalité.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner