Mary Davis La femme qui ouvre le monde du sport aux handicapés mentaux

Mary Davis
À la tête de l’organisation des jeux mondiaux Special Olympics pour les athlètes ayant un handicap mental, Mary Davis emploie son énergie à supprimer les barrières de l’accès au sport. Sa mission ? Favoriser une plus grande inclusion, afin de changer des vies et de faire évoluer les mentalités. Portrait de l’une des dirigeantes sportives les plus influentes en 2020.

Par Claire Bonnot

Publié le 17 juillet 2020 à 16h19, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h13

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

« Nous utilisons le sport et diverses activités pour renforcer la confiance des participants. Nos compétitions montrent à quel point le sport est important dans la vie des personnes handicapées mentales. »

L’Irlandaise Mary Davis a été nommé PDG de l’organisation Special Olympics en 2016 après avoir œuvré toute sa carrière au sein du mouvement.

La devise de Special Olympics ? « The revolution is inclusion », soit « La révolution est l’inclusion ».

Ces jeux pas comme les autres militent depuis plus de cinquante ans pour briser les tabous qui entourent le handicap mental. Un programme en or !

Mary Davies

L’engagement sportif d’une vie

Si c’est en mai 2016 que Mary Davis est nommée CEO de l’organisation mondiale de Special Olympics, elle en a été l’un des fervents piliers pendant bien des années. Elle a débuté dans le mouvement fondé aux États-Unis en 1968, directement après ses études, en tant que bénévole et entraîneur du programme local.

Évoluant pas à pas, elle a marqué des points dans des rôles de leadership : elle a contribué à la création des tous premiers Jeux Régionaux à Dublin dans son pays natal, les Jeux Olympiques Spéciaux Européens de 1985, ainsi qu’à la mondialisation du mouvement via les premiers Jeux Olympiques Spéciaux mondiaux d’été en 2003, les tous premiers tenus hors des États-Unis, là-encore en Irlande.

Une initiative qui a entraîné un niveau de participation record et qui a mené à la tenue de JO spéciaux tous les deux ans, organisés sous l’égide du Comité International Olympique (CIO).

Mary Davies

Aimant les grands défis, un trait de caractère confirmant son impact de leader, Mary Davis a été candidate à l’élection présidentielle de 2011 en Irlande – mettant en avant son soutien aux valeurs qu’elle promeut dans le sport : équité, égalité et respect -, a couru le marathon de New York en 2005, collectant 80 000 euros pour Special Olympics, et a gravi rien de moins que le Kilimandjaro et le Mont Blanc.

Une femme ÀBLOCK! qui peut déplacer des montagnes…

La construction d’un monde nouveau

Mary Davies semble porter en elle cette mission depuis l’enfance : son éducation, dit-elle, était tournée vers les autres.

C’est après avoir terminé ses études universitaires que la jeune irlandaise suit une formation de professeure d’éducation physique puis s’engage dans une organisation qui s’occupe des personnes handicapées mentales. Un pas de plus vers sa vocation…

Mary Davies

À l’image de la lutte pour la promotion du sport féminin, en tant que PDG de Special Olympics, Mary Davis se concentre sur la construction d’une société plus accueillante et inclusive pour tous via le monde du sport mais pas seulement.

Elle expliquait cette orientation d’accompagnement à 360 degrés dans un article du Economic Times : « Nous avons également des activités non sportives, comme un programme de santé. Les personnes handicapées mentales sont la population la plus mal desservie au monde, en particulier en matière de soins de santé. Les athlètes sont dépistés pour leurs déficiences et ensuite nous aidons à les corriger. »

Special Olympics est, en effet, un mouvement mondial qui mise sur le pouvoir transformateur du sport pour les personnes handicapées mentales grâce à des programmes dans les domaines du sport, de la santé, de l’éducation et du développement communautaire.

Mary Davies

Une approche qui consiste à dispenser une formation sportive toute l’année ainsi que des compétitions dans une variété de sports olympiques.

L’originalité du mouvement est de proposer certaines épreuves de la compétition mondiale sous forme « unifiée » – Unified Sports -, en mélangeant des sportifs handicapés et valides.

Le prochain grand événement du mouvement ? Les World Winter Games en 2022 à Kazan, en Russie, avec 2000 athlètes Special Olympics et Unified partners, les athlètes valides.

Mary Davies

Le vœu de Mary Davis ? Aider encore davantage de personnes handicapées mentales grâce au sport : « Il y a 200 millions de personnes handicapées mentales dans le monde et nous n’atteignons actuellement qu’environ 5,3 millions d’entre elles. » Sa mission est donc loin d’être terminée, mais elle a de l’énergie à revendre. Mary Davis est un roc. De détermination et de générosité.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi…

Jacqueline Evans de Lopez

Jacqueline Evans de Lopez ou l’histoire d’une actrice qui défia les hommes en Porsche

C’est une légende. Mais peu de gens le savent. Pendant plus de trente ans, elle a joué les « gringas » dans des comédies mexicaines. Pourtant, ce n’est pas au cinéma que Jacqueline Evans de Lopez fit des étincelles, mais sur les routes. Première femme à participer à la « Pan-Am », la célèbre et dangereuse course américaine, elle a joué les casse-cous pour prouver qu’elle pouvait se mesurer aux hommes derrière un volant. Récit…sur les chapeaux de roues.

Lire plus »

Bouger, j’aimerais bien, mais…

Avec le confinement, beaucoup tentent de saisir l’occasion de remettre leur corps en mouvement. Pas facile pourtant, surtout lorsqu’on est seul et que l’espace sportif se limite à ses quatre murs. Alors, généralement, on commence fort puis on se fatigue.
Mais pourquoi si peu d’enthousiasme, même en sachant que le bien-être est au bout de la séance ? Explications.

Lire plus »
JujuFitcats

JujuFitcats : « Le sport a été ma porte de sortie de l’anorexie. »

Elle affiche des mensurations sociales impressionnantes : 3,2 millions de followers sur Tik Tok, 2,3 millions sur YouTube, autant sur Instagram ; près de 45 000 abonnés sur Twitter et sur Facebook. Au total, près de 10 millions d’ados suivent les aventures de Justine alias JujuFitcats. Tout à la fois admirée, méprisée, jugée, elle est à 25 ans, de celles que l’on appelle « les influenceuses ». Adoubée (aimée) par un autre poids lourd des réseaux sociaux, le coach Tibo InShape, cette girl next door fait la promo du sport à sa façon.
Conversation avec un « petit chat » pas si « fit » que ça et qui, désormais, le revendique haut et fort.

Lire plus »
Madeleine Larcheron

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une footballeuse à la détermination sans faille, une tireuse qui ne compte pas louper sa cible à Tokyo, une nageuse olympique de légende, deux skateuses qui vont “rider“ dur aux Jeux (dont Madeleine Larcheron sur notre photo), un 5 infos sur la porte-drapeau française, une course en treillis et un camp sportif pour l’été, c’est la séance ÀBLOCK! de rattrapage !

Lire plus »
Karolina Muchova

Karolina Muchova, c’est de la balle !

OK, elle vient de s’incliner face à Jennifer Brady, mais elle lui a donné du fil à retordre. Et nous, on l’aime bien cette tenniswoman, spécialiste des coups de théâtre. À l’Open d’Australie, Karolina Muchova, 27e mondiale au classement WTA, a réussi à mettre la N°1 mondiale, Ashleigh Barty, au tapis. Le monde du tennis est de plus en plus séduit par la Tchèque de 24 ans, elle qui s’est offert sa première demi-finale en Grand Chelem et sa deuxième victoire contre une joueuse du top 5. Portrait d’une fille qui nous a pris de court.

Lire plus »
Kate Hudson

Kate Hudson, nouvelle étoile de la planète fitness

Au royaume d’Hollywood, il n’y a qu’un pas entre le tapis rouge et l’entrepreneuriat. L’actrice Kate Hudson a fait ce pas de côté, en 2013, en co-créant Fabletics, une marque de sport pour femmes. Ou comment Kate Hudson est devenue un « coach sportif » bankable en deux temps trois mouvements…

Lire plus »
Bruna de Paula

Qui sont les meilleures joueuses de Handball ?

Toujours ÀBLOCK! malgré l’arrêt de la saison du Championnat de France féminin alias la Ligue Butagaz Énergie dû au Covid-19, la Ligue Féminine de Handball (LFH) avait décidé de maintenir les Trophées All-Star LFH récompensant les meilleures joueuses de la saison écourtée 2019-2020. En voici le riche palmarès. Une belle vitrine pour le sport au féminin !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner