Céline Dumerc5 infos pour briller au panier

Céline Dumerc : 5 infos pour briller au panier
Ce dimanche, Stade Pierre de Coubertin à Paris, le Match des Champions ouvrira officiellement la saison 2021-22 de la Ligue Féminine de basket. L’occasion est toute trouvée de revenir sur la carrière de l’une des meilleures basketteuses françaises, Céline Dumerc, qui, Championne de France 2021 avec Basket Landes, jouera contre le vainqueur de la Coupe de France, Lattes Montpellier. Bio rapido en 5 points.

Par Manon Gimet

Publié le 25 septembre 2021 à 12h17, mis à jour le 20 octobre 2021 à 11h14

1. Faire des débuts remarqués

Son amour pour le ballon en cuir est né, tout comme elle, à Tarbes, avant qu’elle ne rejoigne le Centre Fédéral de basket basé à l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance), à côté de Paris.

Céline Dumerc, petit gabarit mais grande détermination, y enchaîne les paniers et les rebonds pendant trois ans. Coïncidence ou pas, elle fait la rencontre d’une autre future légende du basket français : Tony Parker. Deux étoiles montantes.

Elle décroche son premier contrat professionnel au sein du club de sa ville natale : Tarbes. Présente pendant trois ans sur les parquets du club pyrénéen, elle dispute une finale du championnat national et participe même à sa toute première coupe d’Europe.

Céline quitte alors Tarbes pour Bourges où elle remporte son premier titre de championne de France. Ça ne fait que commencer, une grande carrière s’annonce !

2. S’envoler pour l’Amérique

Comme elle le dit si bien : « Dans la carrière d’une basketteuse, aller vivre une expérience aux USA, je pense que c’est un plus ». Alors oui, en 2014, à 32 ans, après s’être essayée au championnat russe en intégrant le club d‘Ekaterinbourg, elle rejoint la WNBA (Women’s National Basketball Association) en s’installant à Atlanta pour jouer avec les Dreams.

L’occasion de découvrir la vie américaine, les salles flamboyantes, cet engouement formidable pour le basket féminin, un rêve pour Caps, le surnom que le monde du basket français lui a donné.

Passée de remplaçante à joueuse du cinq majeur, elle devient la meilleure passeuse de WNBA au ratio du temps de jeu. « Ça ne s’explique pas, dit-elle alors, même avec mon petit gabarit pas forcément sportif, ma technique particulière (voire très moche !), j’ai réussi à performer. »

Mais lorsque le Dream d’Atlanta s’envole pour les Play-Off (rencontres entre les meilleurs clubs de la conférence Est et Ouest du pays), une blessure au genou l’empêche de poursuivre l’aventure.

Et le cœur de Céline Dumerc, resté en France, bat de nouveau pour son pays. Elle décide de quitter les States pour rejoindre son club de Bourges.

3. Record de sélections avec les Bleues

262 sélections… elle détient le record de sélections en équipe de France hommes et femmes confondus. Meneuse, capitaine des Bleues et palmarès bien rempli, Céline Dumerc, a disputé le plus grand nombre de matchs avec l’équipe de France et ça… même après sa retraite internationale prise en 2017.

Et ce record lui vaut d’impressionnants résultats : 5 médailles aux championnats d’Europe dont l’or en 2009, une de bronze en 2011 et trois d’argents consécutives de 2013 à 2017.

Elle est aussi montée avec ses coéquipières sur la deuxième marche du podium Olympien à Londres en 2012, « l’apogée de ma carrière », confiera-t-elle. C’est simple, Céline Dumerc est entrée dans la légende du basketball français.

4. Devenir consultante

Sa retraite internationale ne l’empêche pas d’être présente sur les rencontres des Bleues. Toujours en activité avec le club Basket Landes -elle avait annoncé sa retraite début 2021 avant de décider finalement de rempiler pour une saison- Céline Dumerc est aussi sur nos petits écrans, derrière le micro, cette fois.

En 2020, en prévision des Jeux Olympiques de Tokyo qui arrivent à grands pas, France Télévisions lui propose de devenir consultante.

Logique, elle connait parfaitement l’esprit des Bleues et, avec son œil d’experte en lecture de jeu, l’ancienne meneuse française pourra y offrir ses meilleures analyses, décrypter les performances des basketteuses. Elle s’envole donc pour le Japon en 2021. Avant de reprendre, il y a quelques mois, l’entraînement avec son club. La retraite devra attendre.

5. Lancer son propre campus de basket

À l’image de son perfectionnisme sur les parquets, il fallait bien qu’elle transmette son savoir. Depuis 2015, et chaque été, elle ouvre les portes de son camp « No Limit » aux jeunes basketteuses pour qu’elles puissent se familiariser avec le sport de haut niveau.

L’objectif ? apprendre les techniques spécifiques du poste de meneuse.

Céline Dumerc cherche à faire ressortir de chacune des stagiaires inscrites une personnalité, un tempérament de leader.

« Inutile de rappeler que la plupart des meneuses de jeu connues et reconnues par tous, ont des personnalités très affirmées, explique-t-elle en préambule de ses stages. Avoir une personnalité ne veut pas dire obligatoirement avoir du caractère ou avoir un mauvais caractère, simplement avoir du courage pour s’imposer des séances d’entraînement nécessaires à sa progression, savoir rassembler ses co-équipières pour partager une ambition commune. »

Ouverture ©Julien Bacot

D'autres épisodes de "Basketball : ces stars des parquets"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Marion Desquenne : « Dans le skate, tu rencontres des filles qui gomment leur féminité. C’est une sorte d’armure. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

La genèse du basket féminin, une réalisatrice qui roule sur les préjugés (via son doc Bande de Skateuses sur notre photo), une joueuse de rugby qui les plaque, une QQT (Question qui tue) pour s’ouvrir l’appétit et un Q&A (Questionnaire sportif) avec une handballeuse qui en impose, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

Le questionnaire sportif de… Pauline Robert

On y est, la première division de handball féminin a repris. L’occasion d’admirer des joueuses qui se donnent à 200 % sur le terrain. Pauline Robert, pivot de Besançon, ne fait pas exception à la règle. Elle répond à notre questionnaire sportif.

Lire plus »
Il était une fois… le basket-ball féminin

Il était une fois… le basket-ball féminin

À l’heure où les filles battent les parquets australiens pour le Mondial de basket qui se joue jusqu’au 1er octobre, si on remontait un peu le temps ? Lorsque le basket conjugué au féminin n’était que « le jeu favori des jeunes filles » et luttait pour se faire une place dans les instances.

Lire plus »
Laura Marino

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

De l’histoire de la gym féminine à celle d’une plongeuse de haut vol qui a pris la tangente pour ne pas se noyer (Laura Marino sur notre photo), en passant par une sportive écolo, une marathonienne hors-norme et une course parisienne, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! de la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois la gymnastique...féminine

Il était une fois la gymnastique… féminine

Les Nouveaux Internationaux de France de Gymnastique débutent le 24 septembre à Paris. Au programme : cent-soixante-quinze gymnastes mondiaux issus de trente-sept pays se bousculeront sur les tapis. Et, bien sûr, il y aura des filles. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Petite histoire de la gym conjuguée au féminin.

Lire plus »
Laura Marino

Laura Marino, la plongeuse de haut-vol qui a tout plaqué se livre

Championne d’Europe et du monde en plongeon individuel et d’équipe, elle a mis fin à sa carrière, il y a trois ans, après un burn-out. Aujourd’hui, elle s’élance des plus hautes falaises pour le plaisir. Dans son livre « Se dépasser avec Laura Marino », dernier né de la collection ÀBLOCK!, elle se raconte sans fard et partage ses secrets pour se (re)construire sans peurs.

Lire plus »
Caroline Suné : « Dans le sport, il faut être humble et travailler dur. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le come-back de l’instant philo, un fait de société fédérateur, un questionnaire express pour handballeuse qui ne rigole pas, une nouvelle question qui tue, une rugbywoman forte et engagée ou une multi-sportive à l’emploi du temps bien chargé, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

Le questionnaire sportif de… Bruna De Paula

La première division du handball féminin reprend… et, avec elle, la course au titre ! Qui pour détrôner Metz ? La capitaine messine Bruna De Paula compte bien écraser la concurrence avec ses coéquipières. Mais avant ça, elle répond à notre questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Elle est une ballerine hors du commun. Élevée dans le tulle et l’organza, entre entrechats et gracieuses révérences, elle quittera l’univers feutré du classique pour devenir la danseuse du rockeur anglais Peter Doherty pendant dix ans. Avant de créer la méthode Fit’Ballet qui démocratise la danse classique. Elle vient de publier son livre qui mêle histoire de vie et routine sportive dans la toute nouvelle collection ÀBLOCK!

Lire plus »
Tjiki : "Je veux qu’on arrête de dire que la femme musclée n’a pas sa place dans notre société."

Tjiki : « Je veux qu’on arrête de dire que la femme musclée n’a pas sa place dans notre société. »

Elle s’est illustrée en athlétisme, en rugby aussi. Mais la discipline qui lui a apporté la consécration, c’est le body fitness. Après des années de pratique au haut niveau, Tjiki continue de chasser les titres avec une ambition : casser les codes et pulvériser les stéréotypes physiques qui emprisonnent les femmes. Rencontre avec une cover girl qui ne se cache pas derrière ses muscles.

Lire plus »
Ronda Rousey

Ronda Rousey, une héroïne à la Zola dans le MMA

Première championne de l’histoire de l’UFC, celle qui a ouvert le MMA aux femmes a su donner les coups qu’il fallait pour toujours se relever dans une vie traversée par les drames. L’Américaine Ronda Rousey, cascadeuse et actrice dans des blockbusters hollywoodiens, a écrit le propre film de sa vie à la force de ses poings et de son mental d’acier. Une combattante hors norme et une pionnière du game !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner